dentelliereAimery de Béligné, un jeune bourgeois aux prétentions littéraires vit avec Pomme, une jeune shampooineuse, modeste et peu cultivée, qui n'a d'autre qualité que de tenir à lui et de tenir son intérieur. Tout ce prosaïsme désoblige très vite notre écrivain qui mesure l'abîme qui les sépare. Il la quitte...


Un beau roman, que Pascal Lainé laisse supposer autobiographique partiellement, où il dénonce durement l'auto-complaisance de l'amant de Pomme, muette et dévouée jusqu'au reniement d'elle-même. Je n'ai pu m'empêcher de penser à quelques personnages féminins de Maupassant

Prix Goncourt 1974.

Citation :
"Et ce sont de pauvres filles. Elles savent elles-mêmes qu'elles sont de pauvres filles. Mais pauvres seulement de ce qu'on n'a pas voulu découvrir en elles. Quel homme n'a pas dans sa vie commis deux ou trois de ces crimes ?"