murena1"IL ETAIT D'UN NATUREL FEROCE ET SANGUINAIRE QUI SE TRAHISSAIT DANS LES MOINDRES CHOSES COMME DANS LES GRANDES... DANS TOUS LES COMBATS DE GLADIATEURS DONNES PAR LUI OU QUELQU'UN D'AUTRE.
IL FAISAIT ÉGORGER MÊME CEUX QUI TOMBAIENT PAR HASARD POUR OBSERVER LEUR VISAGE QUAND ILS EXPIRAIENT."
Suétone, "Claude", XXXIV.


Suétone mis en images et sans le côté encyclopédiste.

De très beaux nus, notamment masculins, et un Néron crédible, pas encore le "monstre naissant" de Racine, mais jeune homme pris entre ses désirs impérieux et sa conscience ; c'est Agrippine qui assume ce rôle. L'importance de Lolia Paulina m'a surprise. Les expressions du visage, notamment celles des bouches, m'ont parues un peu limitées, mais les images sont très belles, et j'ai ressenti de l'émotion à la vue des décors, architectures ou paysages. Murena est (encore ?) un personnage secondaire.

  • Cycle de la mère :

_Murena_, tome 1 : "La Pourpre et l'Or"
_Murena_, tome 2 : "De Sable et de Sang" (1999)
_Murena_, tome 3 : "La Meilleure des mères" (2001)
_Murena_, tome 4 : "Ceux qui vont mourir" (2002)

  • Cycle de l'épouse :

_Murena_, tome 5 : "La Déesse noire" (2006)
_Murena_, tome 6 : "Le Sang des bêtes" (2007)
_Murena_, tome 7 : "La Vie des feux" (2009)
_Murena_, tome 8 : "Revanche des cendres" (2010)

  • Cycle de la mort :

_Murena_, tome 9 : "Les Epines" (2013)