enigme_catilinaItalie, Ier siècle avant J.-C. quelques années après la révolte de Spartacus.
Gordien a réussi, grâce à une plaidoirie exceptionnelle de Cicéron, la justice romaine étant de plus en plus lente, à faire valoir ses droits aux biens de son ami Lucius Claudius, un riche patricien. Ce dernier lui avait légué sa ferme en Étrurie, cernée par les propriétés de ses frères. Ces dernier qui comptaient sur l'héritage font très mauvaise figure à leur nouveau voisin et les accrochages sont nombreux et vont crescendo. Bien que les voisins le nient, on trouve régulièrement des corps humains sans tête sur la propriété de Gordien, ce qui ressemble à une étrange énigme qu'on attribue à Catilina.
Or Gordien tient vraiment à fuir Rome, dont l'atmosphère empestée de politique le rend littéralement malade et veut devenir un vrai fermier. Mais ses enfants grandissent et ont l'âge de faire leurs choix : Eco est resté à Rome, Meto, qui va prendre la toge virile, semble beaucoup plus passionné par le métier des armes... et l'arrivée à la ferme de Catilina, candidat au consulat contre Cicéron, ne va arranger aucun des soucis de Gordien.


Voilà le deuxième roman (mais non le deuxième tome) de la série des enquêtes de Gordien que je lis. J'ai nettement préféré celui-là. D'abord, Steven Saylor aborde d'une façon magistralement documentée cette époque, et ce sans alourdir le style ni le développement de l'intrigue. D'abord, c'est toujours un roman policier, et pas seulement un roman historique. Il prend clairement parti pour Catilina, comme Yves Guéna, le présentant comme poussé par le destin et la conscience de sa propre dignité. Ce qui m'a fait sourire, c'est la façon habile dont Saylor parvient à rester un auteur américain politically correct tout en respectant un contexte où les esclaves, la notion d'humain inférieur, étaient parfaitement admis. Très fort !

Citations :

  • Eco, tu disais que ces conspirateurs sont remplis d'illusions, mais j'en avais deux fois plus qu'eux en pensant que je pourrais échapper à Rome. Nul ne le peut ! L'esclave qui s'enfuit jusqu'aux colonnes d'Hercule ou jusqu'à la frontière des Parthes sera repris et ramené à son maître dans une cage. Nous sommes tous esclaves de Rome, où que nous soyons nés et quoi que dise la loi.

  • J'en ai quarante-cinq. Un âge difficile, en effet ! Qui sommes-nous, où avons-nous été, vers quelle fin nous dirigeons-nous ? Tout bien pesé, je crois qu'il est plus difficile d'avoir quarante-cinq ans que seize, ne serait-ce que parce que l'on voit alors beaucoup plus clairement toutes les possibilités qui sont à jamais devenues hors d'atteinte !

  • Il a dit : "Stupidement présomptueux ou follement ambitieux, ou peut-être les deux." Un jeune homme intelligent et un magnifique orateur, juste le genre de type qu'il aurait aimé recruter parmi ses partisans, mais il savait que tu n'accepterais jamais un telle offre, parce que ta tête était trop pleine de vertu républicaine trop hostile à la tyrannie. Puis il a ajouté... Attends... Voilà : "Tu as des illusions de piété, des illusions sur ta propre nature. Je suis un vieux renard, mais mon flair est encore bon, et dans cette pièce, je flaire un autre renard. Je te le dis, Cicéron : le chemin que tu as choisi ne mène qu'à une seule place, et c'est celle où je suis. Ton chemin ne t'emmènera peut-être pas aussi loin, mais il t'emmènera dans cette direction. Regarde Lucius Sylla et vois ton miroir !"

 

Les enquêtes de Gordien
tome 1 : Du Sang sur Rome, 1991
tome 2 : L'Étreinte de Némésis, 1992
tome 3 : L'Énigme de Catilina, 1993
tome 4 : Un Égyptien dans la ville, 1995
tome 5 : Meurtre sur la voie Appia, 1996
tome 6 : Rubicon, 1999
tome 7 : Le Rocher du sacrifice, 2000
tome 8 : La Dernière prophétie, 2002
tome 9 : Le Jugement de César, 2004