garcon2Le narrateur de ce film se trouve être Guillaume Gallienne, revendiquant assez courageusement, en cette ère de l'autofiction, son côté autobiographique. Elevé dans une fratrie de trois garçons, il trouve un moyen de se démarquer de ses frères en cultivant une complicité féminine avec sa mère, faite d'imitation, de gestuelle efféminée et d'une orientation sexuelle longtemps nébuleuse... A l'âge adulte, ses yeux se dessillent, il décide de publier son histoire...


Guillaume Gallienne signe là une comédie très réussie, à laquelle il est difficile de ne pas adhérer, même quand il se lance dans l'humour scatologique ou nous terrorise en suivant un inconnu dans son appartement. Le personnage de sa mère, qu'il imite, paraît-il, à la perfection, est à la fois odieux de sécheresse et en même temps plein de dérision, d'ingéniosité... et de profondeur.

Bande-annonce.