le_dernier_loupAprès la révolution culturelle, en Mongolie, des tribus reçoivent périodiquement de "jeunes instruits" qui, en échange du gîte et du couvert, apprendront à tous, et notamment aux enfants, la langue chinoise.

De jeunes gens arrivent et sont enthousiastes, vite séduits par le mode de vie et par les gens, bien que la coexistence avec une horde de loups voisine soit source d'inquiétude... Mais les nomades ont toujours vécu en symbiose avec ces loups et leur doivent même une subsistance d'appoint, car ces animaux gardent leurs proies dans un lac de neige glacée. Hélas, de nouvelles directives concernant l'extermination des loups, émanant de l'autorité centrale, viennent bouleverser ce modus vivendi. Chen Zhen, un de deux jeunes Chinois, décide de subtiliser un des louveteaux et de l'élever en cachette...


Une fable écologique souvent cruelle, à la simplicité pleine de charme, énonce la thèse de la fragilité des éco-systèmes et de leur destruction imbécile par des ignorants ou des cupides... Tout le malheur de notre ère est ici esquissé en quelques traits. L'ennui pointe, parfois, mais les images et les sentiments nous gardent attentifs.

On ne peut pas s'empêcher de penser de temps en temps à "Danse avec les loups", surtout dans la scène finale...