petit-livre-oublie-sur-bancpar JIM et avec des dessins de MIG

Camélia trouve un livre sur un banc. Jusque-là, on pourrait soupçonner un livre de bookcrossing, mais celui-là n'est pas étiqueté ni immatriculé. De plus, elle remarque que certains mots sont entourés. En les rassemblant, elle lit un message d'une grande charge sentimentale qui la touche. Cohabitant depuis douze ans avec un homme qui ne sait lui parler que de mode d'emploi de téléphone ou regarder la télé, cette fervente lectrice ne parvient pas à attirer son attention sur sa trouvaille. Elle mènera donc l'enquête seule...

Cette enquête tourne à la frénésie : elle sort nuitamment sur son vélo pour vérifier si le livre a été repris (elle retrouve à l'intérieur une réponse, puis un refus de poursuivre la correspondance), elle aborde des inconnus qu'elle soupçonne d'être son correspondant...


petit-livre-oublie-sur-banc2Un beau roman de l'espoir et de la quête du bonheur, il parle aussi de partage de mots, de rêves, et engage à ne pas vivre à moitié dans des vies qui ne nous ressemblent pas. Il m'a été envoyé, dans le cadre d'un bookring, par une bookcrosseuse ; c'est tout à fait thématique.

J'ai connu l'écriture de JIM aux éditions Vent d'Ouest, dans le cadre de satires sociales ou familiales (l'amaigrissement, la naissance d'un bébé, avec les dessinateurs Fredman ou Juan), ici, le but est plutôt de raconter un parcours, on quitte la satire.

livresurlebanc002