31 décembre 2016

Les Challenges de l'année 2016

Cette année, j'ai relevé plusieurs challenges : Le Challenge ABC 2016, comme l'an dernier ; cf. ce billet. FINI ! Le Bingo 2016, pour l'instant dans la catégorie "Prometteur" (26 titres) ; cf. ce billet. FINI ! Le Défi des paresseux (contredit par ce qui précède, je pense), comme l'an dernier ; cf. ce billet. FINI !
Posté par DonaSwann à 00:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2016

"Une Vie" de Stéphane Brizé (2016)

On connaît l'histoire. Enfin... on devrait connaître, surtout si on se mêle d'adapter le roman de Maupassant à l'écran. Dès les cinq premières minutes, j'ai compris qu'il fallait que je m'en aille, j'ai subodoré, sans me tromper, ce que serait l'adaptation la plus lointaine, la plus bourrée de contresens de ce roman, que j'aie jamais vue. Pourtant, il n'y avait que deux éléments agaçants en un si court laps de temps : une Jeanne (Judith Chemla, toute mignonne) non seulement brune, mais au physique franchement méditerranéen (on la... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 décembre 2016

"Personal Shopper" d'Olivier Assayas (2016)

Maureen (Kristen Stewart), une Américaine, vit à Paris, depuis quelques temps. Son frère jumeau Lewis y vivait comme ébéniste dans une magnifique vieille demeure. Tous deux avaient la même malformation cardiaque, tous deux étaient médiums (du moins Lewis le prétendait-il) et s'étaient fait la promesse que le premier des deux qui mourrait enverrait un signe à l'autre. Maureen ne rejoint pas son compagnon au Moyen-Orient pour guetter le fameux signe dans la vieille maison, désormais à vendre. Pour vivre, elle fait un métier qu'elle... [Lire la suite]
22 décembre 2016

_Soumission_ de Michel Houellebecq (2015)

Voilà un livre que j'ai emprunté en cachant un peu la couverture, avec l'impression de devoir assumer de lire Mein Kampf... Beau résultat du battage médiatique orchestré par des gens stipendiés ou bénévoles qui font du contresens volontaire (dans le meilleur des cas) un moyen de courtiser le politiquement correct ; perdante dans tous les cas : l'intelligence. Flammarion avait pourtant bien souligné en rouge sur la couverture le mot "roman". Mais qui sait encore de quoi est fait ce genre ? On fait paraître sous ce titre tant de... [Lire la suite]
19 décembre 2016

_Le Royaume_ d'Emmanuel Carrère (2014)

Emmanuel Carrière raconte comment il a rencontré la religion chrétienne, mais surtout trouvé - et perdu - la foi. Ce qui m'a immédiatement saisie, c'est le sentiment de lire des choses que j'aurais pu, que je pourrais écrire, sans que j'aie démêlé immédiatement si c'était parce que nous nous ressemblerions, ou si c'est parce que je suis passée par les mêmes expériences. Quand il attaque ce que j'appelle le "dossier Paul de Tarse", j'ai continué à frémir : aurait-il tiqué sur les mêmes choses que moi ? A cet étrange apôtre dont Jésus... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 20:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 décembre 2016

_Pour l'Invalide_ discours de Lysias (Vème siècle avant J.-C.)

Ce texte est une mine à la fois pour comprendre le système judiciaire, appréhender la solidarité citoyenne athénienne et la psychologie humaine. L'Invalide, et nous n'en saurons pas plus sur son identité, tient boutique sur l'Agora. Elle est bien placée et semble d'un bon rapport. Comme il est handicapé, il touche une obole par jour, ce que la Loi de Solon concède dans son cas. Un jaloux, selon Lysias qui a rédigé ce discours que doit prononcer l'Invalide lors de l'audience devant l'Aréopage, s'avise de ce que cette obole est... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 décembre 2016

"Snowden", d'Oliver Stone (2016)

On connaît tous le problème des lanceurs d'alerte : ce sont eux qui, pour l'instant, ont des ennuis pour avoir dénoncé une situation inadmissible au niveau du droit, des droits, de la probité... et les victimes mêmes ne portent pas plainte contre les vrais coupables. Pour ce qui est de Snowden (Joseph Gordon-Levitt, excellent), nous avons au début du film un jeune patriote, de droite si possible, surdoué, qui trouve logique qu'un pays qui veut être en sécurité soit un pays doté d'un bon système d'espionnage. Sa petite amie Lindsay... [Lire la suite]