gonebabygoneAngie et Patrick Kenzie sont un couple d'enquêteurs assez neuf. Angie était veuve de l'équipier de Patrick quand ils ont fini par voir naître entre eux des sentiments, en plus de la certitude de pouvoir travailler ensemble comme détectives.

Dans cette enquête sur une petite fille disparue, Amanda McCready, différentes pistes se succèdent : fugue, vengeance, trafic d'enfants... Les enquêteurs, engagés par la tante de la petite fille, doivent travailler avec deux policiers mis sur l'affaire. Mais les choses tournent mal, malgré l'atout indéniable que constitue l'amitié ancienne de Patrick avec des voyous capables de renseigner ou de pactiser avec eux, pour sauver Amanda.


On est loin de Shutter Island (j'ai le livre, que je n'ai pas encore lu, j'ai vu le film et lu la bande-dessinée) et du rythme des films américains. En réalité, l'auteur ne travaille pas à notre dose d'adrénaline, en dehors de quelques scènes d'action. Le reste de la réflexion est au long cours, il n'a pas peur du tout de distiller des excursus sur le désir d'enfant d'Angie, en décalage avec l'horreur qu'elle ressent devant le monde criminel qu'elle côtoie au plus près. Le champ d'investigation s'élargit nettement et la complexité des personnages est utilisée dans toute sa palette.

Citations :

  • C'est ainsi que ça se passe. Lorsqu'une femme possédant intelligence, fierté et beauté entre dans un endroit tel que celui-là, elle offre aux hommes présents un aperçu de tout ce qu'ils n'ont jamais eu et n'auront jamais. Ils sont alors obligés d'affronter les failles en eux qui les ont conduits jusqu'à ce rade sordide. Haine, jalousie et regret déferlent tout d'un coup dans leurs cerveaux atrophiés, et ils décident de faire payer cette femme - de lui faire payer son intelligence, sa beauté et surtout sa fierté.
  • J'ai connu beaucoup de flics, traîné avec eux, trop bu avec eux et j'en ai même considéré quelques-uns comme des amis. Mais il s'agissait d'une amitié différente de celle que l'on peut entretenir entre civils. Je ne me suis jamais senti complètement à l'aise avec les policiers, jamais complètement sûr de ce qu'ils pensaient.