19 avril 2017

_Art_ de Yasmina Reza (1994)

Serge, Marc et Yvan sont de vieux amis. Quand Serge, dermatologue, décide de se ruiner pour acquérir une toile d'Antrios (une sorte de Malevitch avec son "Carré blanc sur fond blanc"), Marc qui déteste l'art abstrait, prend très mal que Serge s'affranchisse de son aval. Chacun tente de gagner l'appui d'Yvan, qu'ils savent malléable. La plasticité même de ce dernier finit par se retourner contre lui, et la sortie qu'ils ont tenté de faire tous les trois tourne au règlement de compte. Je connais bien la pièce telle qu'elle a été... [Lire la suite]

18 avril 2017

_Le Président_ de David Guinard (2017)

2017, Fillon vient de gagner, contre toute attente, la primaire de droite, à la grande déception de Sébastien, Nadia et d'autres soutiens de l'ancien Président Sarkozy. Peuvent-ils, doivent-ils se résigner ? Ils pensent que non, et les contacts de l'un d'eux peuvent les y aider... Un plan machiavélique, dans la plus pure tradition de la fin qui justifie les moyens, est alors échafaudé... et appliqué. Alors les institutions de la Vème République, comme ils l'avaient prévu, prennent le relais et tout semble se passer au mieux de... [Lire la suite]
14 avril 2017

_Neverwhere_ de Neil GAIMAN (1996)

Copie de la 4ème de couverture de l'édition J'ai lu : Londres, un soir comme tant d'autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l'épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l'emmener à l'hôpital... Et disparaît dès le lendemain. Pour Richard, tout dérape alors : sa fiancée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne le voient plus... Le monde à l'envers, en quelque sorte. Car il semblerait que Londres ait un envers, la "ville d'En Bas", cité souterraine où vit un peuple d'une... [Lire la suite]
05 avril 2017

_Péplum_, d'Amélie NOTHOMB (1996)

Voilà bien longtemps que ce roman est sorti, que son titre aurait dû me faire envie et que j'ai tranquillement repoussé le moment de le lire. C'était un tort : il contient ce que j'aime dans les premiers romans d'Amélie Nothomb (Hygiène de l'assassin, Cosmétique de l'ennemi...), les dialogues en huis-clos contenant arguments et contre-arguments ironiques ou inattendus, pointes perfides. En ces années-là, on sent encore prégnantes les années de linguistiques des langues anciennes, comme dans Les Catilinaires... A.N. déclare en 1995... [Lire la suite]
01 avril 2017

_La Classe de neige_ d'Emmanuel Carrère (1995)

Nicolas rejoint la classe de neige plus tard que les autres, et dans le véhicule de son père : ses parents, inquiets par un récent accident en voyage scolaire n'ont pas confiance. Ils ont tout juste accepté qu'il parte avec la classe, d'ailleurs. Par ce retard, et plus encore par l'oubli de sa valise dans le coffre de voiture de son père, Nicolas se sent coupable, marginalisé... Et la vie de dortoir... N'y a-t-il pas quelque chose à craindre de ce grand élève, Hodkann qui se montre gentil, mais qui tient parfois des propos inquiétants... [Lire la suite]