femme-aux-fleurs-de-papier-donato-carrisi1Au cours de la Première Guerre Mondiale, Joseph Roumann, médecin, est appelé par son commandant pour essayer de faire parler un prisonnier italien : si l'on connaît son nom et son grade, on pourra peut-être l'échanger ou empêcher un assaut. Une chose est certaine, l'homme, qui promet de ne dire son nom qu'à la fin de tous ses récits, est conteur. Il va nous emmener, en même temps que Roumann, à la rencontre de Guzmann, un homme dont l'histoire familiale dit l'inaccomplissement forcé de l'amour conjugal, d'un homme mystérieux qui a fumé un cigare sur le pont du Titanic, tandis que l'auditeur aime toujours désespérément la femme aux fleurs de papier...


Mystérieux et embrouillé, tout ça ? C'est l'effet que ça fait à la lecture, au risque de vous décrocher. Mais on raccroche vite, parce que, c'est très net, on nous raconte des vies étranges, insolites, il y a des mystères que l'on veut percer !... Je ne suis pas complètement séduite, mais c'est une lecture qui a du charme.