9782253156864-200x303-1Frédéric de Combourg est un très beau jeune homme, obsédé par la gente féminine et les plaisirs, au point d'en être capon, lâche : comment accepter de quitter tout cela en mourant ? Or, loin de la Saxe, il est en garnison dans Vienne où il "épuise tout un bordel" et écume les bals. Il suit chez elle une femme mystérieuse, Adèle Von Beld, mais apprend trop tard qu'elle est l'épouse du seul homme de Vienne qui ait le droit de se battre en duel... C'est son ami Wenceslas Von Fürtz qui le lui apprend et qui ajoute qu'en plus, Cornelius Von Beld est un fin tireur, redoutable chasseur. Une faiblesse à exploiter chez le futur adversaire : sa soeur Hanaë, une vieille fille passionnée de chasse, qui vit à Baden-Baden. Frédéric se précipite avec l'idée de la demander en mariage, dans l'espoir de faire renoncer son futur beau-frère à le tuer en duel. Il ne s'attendait pas au tournant que sa vie va prendre... Elle non plus !


J'ai découvert cette pièce au début des années 90, à la télévision, avec Dominique Lavanant dans le rôle d'Hanaë, mise en scène par Michel Blanc en 1987. La pièce était enlevée, burlesque, légère. C'est au prix de coupures extrêmement pertinentes que le cocktail s'est fait, car j'avoue que le texte (dépourvu des didascalies que le metteur en scène a prévues et qui font le sel de la représentation vue) est parfois bien lourd, peu vraisemblable, pas si drôle. Une amie au Lycée, qui avait déjà lu "du Sagan", me l'avait ainsi dépeinte : "Ce sont les problèmes de cul dans la haute". Pas si faux, si je me remémore les trois ou quatre oeuvres d'elle qui me sont passées par les mains depuis.

Quoi qu'il en soit, je ne voudrais pas que ma critique dissuade de lire la pièce, il y a quelques trouvailles amusantes. Et il reste un mystère : Hanaë est-elle dupe de ce qu'est son mari et de ses véritables motivations du départ. Je gage que non, mais j'aimerais confronter mon avis.