28 octobre 2018

Le Chat du Rabbin, tome 8 : "Petit panier aux amandes" de Joann Sfar (2018)

Jules, le mari de Zlabya, la bien-aimée maîtresse du Chat, reçoit la visite d'un jeune couple : il faut qu'il aide la future mariée à se convertir au judaïsme afin qu'elle s'intègre bien dans la famille. Jules refuse dans la mesure où l'amour est un fondement trop volatile pour y ancrer quelque chose d'aussi dévorant, contraignant et ostracisant parfois aussi, que le judaïsme. On apprend ensuite avec surprise qu'en réalité, le fiancé n'est pas lui-même si à cheval sur les traditions quand elles l'ennuient... Aline, sa fiancée, pose... [Lire la suite]

27 octobre 2018

_Ça va mieux, ton père ?_ de Mara Goyet (2018)

Un achat un peu compulsif, à la suite à la fois du décès du compagnon d'une amie et de l'écoute sur les ondes radio de Mara Goyet. L'arrière-pensée était de prêter, de donner le livre à cette amie, mais je voulais le lire avant. D'où ce billet. Mara Goyet est déjà auteur, elle n'écrit pas sous l'inspiration de son actualité, son père est auteur, artiste et technicien du cinéma, Jean-François Goyet, et c'est un "jeune" Alzheimer. Avoir été élevée par un père qui aime les langues anciennes, qui se passionne pour des domaines aussi... [Lire la suite]
21 octobre 2018

_Personne ne m'a dit - Le Journal d'un nouveau parent _ de Hollie McNish (2018)

Les Editions Solar publient les poèmes et le récit de Hollie McNish, dont certains ont été vu des milliers de fois en vidéo en ligne, sur le thème de la néo-parentalité. J'étais sûre de détester, je craignais des vers de mirliton (en plus d'être traduits de l'anglais), de la mièvrerie et des clichés, à la sauce mode du genre "vive les mauvaises mères". C'est encore autre chose, et j'ai beaucoup aimé, et j'ai revécu plusieurs moments de ma propre maternité. Elle aborde, dans l'ordre chronologique de sa grossesse puis de l'âge de sa... [Lire la suite]
18 octobre 2018

_L'Excès contraire_ de Françoise Sagan (1987)

Frédéric de Combourg est un très beau jeune homme, obsédé par la gente féminine et les plaisirs, au point d'en être capon, lâche : comment accepter de quitter tout cela en mourant ? Or, loin de la Saxe, il est en garnison dans Vienne où il "épuise tout un bordel" et écume les bals. Il suit chez elle une femme mystérieuse, Adèle Von Beld, mais apprend trop tard qu'elle est l'épouse du seul homme de Vienne qui ait le droit de se battre en duel... C'est son ami Wenceslas Von Fürtz qui le lui apprend et qui ajoute qu'en plus, Cornelius... [Lire la suite]