169386Cinéma en plein air, sur la plage des Marettes de Vitrolles, en été... Conditions hédoniques que des moutards mal élevés (pas élevés du tout si j'en crois l'ectoplasme de sexe femelle qui avait choisi pour babysitter l'eau nocturne de l'étang pendant qu'elle se consacrait entièrement au visionnage du film) ont assez contribué à transformer en seuil d'enfer...

Mais le film en lui-même n'a pas du tout retenu mon attention : ni la musique, ni l'esthétique, ni le scénario, ni les personnages n'ont à aucun moment éveillé le besoin de rapprochement qui rend un film captivant. Certes, je n'avais pas énormément aimé Whiplash non plus...

Je pense que ce film a été primé parce qu'Hollywood, et d'autres jurys étrangers de cinéma (peuplé de vedettes hollywoodiennes) aiment se rendre hommage à travers les films-hommages.

Oui, je suis partie avant la fin. Rarissime.

Bande-annonce.