9782413038191-001-XYudori, autrice coréenne, publie aux éditions Delcourt un manga aux allures d'album, un objet-livre somptueux, y compris - ce qui fait que je préfère souvent les bandes-dessinées aux mangas - dans les pages intérieures, dépourvues de couleur. Un défaut qui m'a parfois été reproché, c'est le fait que je m'intéresse souvent beaucoup plus aux textes des bandes-dessinées qu'aux dessins ; ici, je ne crois pas l'avoir eu. En effet, l'irrégularité des dimensions des cases, les diagonales, les lignes, les horizontales célestes, tout m'a empêché de me livrer à ce défaut et même, le dessin empêchait de savoir s'il était ornement, symbole, indice et c'était un sensible plaisir de baigner dans ce mystère, de lire le dessin à la manière des enfants, avec une attention constante et sans discrimination.

PlancheS_80479Le manga s'ouvre et se ferme sur le même constat qu'à Amélie, femme du XVIème siècle, n'a été laissé que le ciel ; la jeune aristocrate néerlandaise ruinée aurait voulu qu'il soit vie religieuse et contemplation, il sera observation des lois de la physique par un biais poétique, par jeu mais concrétisé. Mais c'est sur la terre qu'elle est écrasée dans une mésalliance avec un bellâtre égoïste et matérialiste, accablée de tâches ménagères aux côtés de servantes à la fois alliées et argus ; Amélie collectionne les ailes, observe leur mécanique, les dessine, tente de comprendre comment voler est possible... ce qu'Hans, son mari prend pour des rites sorciers. Il part pour un long voyage au Moyen-Orient qui soulage Amélie mais en revient avec la splendide esclave d'un Turc, dont il fait sa maîtresse et vit son adultère sous le toit conjugal. Trois féminités se confrontent sous le même toit, se demandent laquelle est la plus vénale, la plus enviable, la plus aimée, vivent l'aspiration à la transcendance, à la jouissance, à l'affection, à la distinction... Une complicité finit par se nouer entre Sahara, l'esclave, et Amélie, l'épouse... Le dessin souligne avec netteté chacune de leurs caractéristiques, se fait complice de leur être, avec une très visible prédilection pour Sahara qui est l'incarnation de la beauté plus encore que de l'érotisme, elle est une allégorie de la sensualité adulte, mais aussi de la joie enfantine des sens.

Voici une autre illustration qui aurait pu être la couverture et qui me plaît beaucoup !

010544878

Je remercie les éditions Delcourt de m'avoir offert avant sa parution officielle ce magnifique album et Babelio de m'avoir fait confiance.