11 septembre 2010

_Lettres choisies_, de Marie de Rabutin-Chantal (dite Mme de Sévigné) (1725)

Dans cette sélection de lettres, difficile de trouver des anecdotes ou des formules qu'on ne connaissait pas, mais c'est possible ! En réalité, Madame de Sévigné est beaucoup plus connue des lecteurs qu'on ne le croit. Outre sa présence (discrète) dans beaucoup de manuels, on se rend compte que sa matière a été utilisée in extenso dans toutes les reconstitutions littéraires ou audio-visuelles du Siècle de Louis XIV.Je pense bien sûr à l'excellente Allée du Roi, de François Chandernagor.Que raconte donc Madame de Sévigné à sa fille,... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 septembre 2010

_De la Tradition théâtrale_, de Jean VILAR (1963)

Dans ce recueil publié chez "Idées-Gallimard", on trouvera plusieurs notes, articles ou lettres de Jean Vilar, constituant une réflexion sur le théâtre. Il aborde la question de l'importance respective du texte, de l'acteur, du metteur en scène, du rôle du régisseur (la Régie semble son obsession), de la publicité (à laquelle il voudrait voir se substituer l'information). Il me semble voir un léger changement, entre les premiers articles où il semble vouloir effacer la question de la mise en scène derrière le texte et... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 août 2010

_La Fortune des Rougon_, d'Emile ZOLA (1871)

A Plassans, petite ville du sud de la France, une insurrection se prépare contre le coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte le Deux-Décembre 1851.Nous apprenons, par un savant jeu d'analepses, ce que cette insurrection et ce coup d'Etat vont représenter dans une famille particulière, que Zola a baptisée les Rougon-Macquart.Adélaïde Fouque, une héritière, a épousé en 1786 un jardinier, Rougon, qui meurt après lui avoir laissé un fils, Pierre, puis elle prendra un amant peu recommandable auquel la lient une liaison ardente et deux... [Lire la suite]
29 août 2010

_Le Chevalier double et autres nouvelles_, de Théophile GAUTIER (1840)

Voici un recueil de contes fantastiques parfois naïfs ("Le Chevalier double"...) ou remplis de deuxième degré, ancêtre de l'humour noir décalé ("Le Pied de momie") ou plus classiques, si classiques qu'ils sont désormais conventionnels.Je passe sur Arria Marcella, que j'avais déjà lu dans une autre édition.Pour "Le Pied de Momie", "La Cafetière", "Arria Marcella", on est dans la situation brillamment illustrée par Le Roman de la Momie, où un narrateur tombe amoureux d'une morte par le biais d'une relique, une représentation... "Le... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 août 2010

_Un Sac de billes_, de Joseph JOFFO (1973)

Joseph vit dans le XVIIIème arrondissement de Paris au moment où l'on décrète obligatoire pour les Juifs de France le port de l'étoile jaune ; son père est coiffeur. Il échange incidemment son étoile, avec l'insouciance des enfants, contre un sac de billes, à la demande d'un camarade de classe émerveillé par ce qu'il voit comme un privilège de mode.En réalité, les parents de Joseph, instruits de leurs souvenirs de pogroms en Europe de l'Est, comprennent qu'il est temps de mettre leurs plus jeunes enfants, Joseph et Maurice, à l'abri.... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 août 2010

"Le Geste d'Eve" et autres nouvelles_, d'Henri TROYAT (1964)

"Le Geste d'Eve" est la nouvelle qui clôt un recueil qui lui ressemble : dans des situations contemporaines classiques, voire triviales, un événement insolite survient qui révèle à eux-mêmes et parfois aux autres les personnages principaux. On voit par exemple un homme pétri de principes vaciller devant un porte-feuille perdu contenant quatre mille francs, mais, hélas pour sa cupidité et sa conscience, également le nom et l'adresse de celui qui l'a perdu ("Le Carnet vert"), "Le Meilleur client" offre à... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 août 2010

_Le Contrat de mariage_, d'Honoré de Balzac (1835)

Le Contrat de Mariage est inséré dans le même volume du Livre de Poche que Le Colonel Chabert, que je connaissais et aimais déjà, et j'ai bien vite compris pourquoi. Comme dans ce dernier bref roman, le notaire Mathias, sorte de digne Scapin, rusé et bienveillant, tentera de faire le bien de son client presque malgré ce dernier. Quand on est pris par l'amour et l'altruisme, plus encore, par une passion, dit encore ici Balzac, on est la dupe rêvée de ceux qui ne nous ressemblent pas.C'est une lecture pétillante, pessimiste, très... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 août 2010

_Les Lunettes d'or et autres histoires de Ferrare_, de Giorgio Bassani (1958)

Ce recueil de nouvelles a pour cadre la ville de Ferrare dont il fait l'espace provincial par excellence, celui où tout rêve de gloire, de sublime et d'amour s'éteint rapidement, à supposer qu'il puisse vous effleurer.A travers un jeu narratif de focalisations différentes, il permet d'ébaucher des interprétations, mais ne va jamais jusqu'au bout de la démonstration, nous laissant toujours dans le doute quant à notre jugement sur les personnages, en présentant leur psyché par une narration externe : amoureux ou pas ? animés de bonnes... [Lire la suite]
31 juillet 2010

_La Ciociara_, d'Alberto Moravia (1947)

Une "ciociara", c'est une "paysanne des environs de Rome, ainsi nommée à cause de ses ciocie, sandales faites d'un rectangle de cuir, retourné sur le pied et s'attachant sur la jambe par des lacets ou des courroies" (note de bas de page du roman).Cesira est une commerçante aisée de Rome, veuve, fière de son solide bon sens paysan et de sa vertu, faite d'inappétence pour la chair et pour les complications. L'amour de sa vie est sa fille Rosetta, âgée de dix-huit ans (et non pas de treize, comme dans le film de 1960 avec Sofia Loren,... [Lire la suite]
31 juillet 2010

_Poèmes saturniens_, de Verlaine (1866)

Voici une rencontre bien des fois remise avec ce recueil, dont je connaissais bien évidemment quelques pièces, qui sont fameuses : "Nevermore", "Mon rêve familier", et j'en passe.Dans ces poèmes, Verlaine donne à voir et à entendre autant de lui (bien que sa présence en tant qu'auteur/narrateur soit des plus discrètes) que du monde qui l'entoure. Si je dis "entendre", c'est que, reprenant à mon compte les paroles de mon ancien maître, Jean-Pierre Chausserie-Laprée, je considère que la poésie est un... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,