08 août 2008

_1000 ans de Jeux Olympiques_, de Moses I. Finley & H-W Pleket (2004)

Un livre parfait pour avoir une vue des Jeux Olympiques pendant la période antique (bien qu'au début, Finley explique comment et dans quel esprit Coubertin a exhumé les Jeux).L'aspect de compétition sportive est sans doute le seul point commun avec les jeux d'aujourd'hui. Même la devise (l'important n'est pas de gagner mais de participer) n'aurait pas eu cours à une époque où il n'y avait pas de podium et une décoration uniquement pour le gagnant, "la honte" étant la seule décoration des autres candidats.
Posté par DonaSwann à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 août 2008

_Les Vertes lectures_, de Michel TOURNIER (2006)

Michel Tournier passe en revue et revoit sous un angle plus adulte et informé les auteurs et les titres qui captivaient les enfants de sa génération : Don Quichotte, von Chamisso, Heinrich Heine, la comtesse de Ségur, Jules Verne, Lewis Carroll, Daudet, Karl May (Winnetou), Selma Lagerlöf, Benjamin Rabier (Gédéon, la Vache qui rit et... Tintin, finalement), Kipling, Jack London, Tintin, Gripari. J'ai été particulièrement frappée de l'analyse qu'il fait de "La Fortune de Gaspard", qui m'avait mise très mal à l'aise quand j'étais... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juillet 2008

_Mon coeur qui est maître de moi_, Charles d'Orléans et Christian de Pisan (XVème siècle)

Recueil de poèmes choisis de Christine de Pisan et de Charles d'Orléans, qui n'ont fait que se croiser à la Cour. Tous deux marqués par les veuvages et l'exil, ils célèbrent toutefois l'amour, le printemps, la saint-valentin, le 1er mai (où l'on offrait des fleurs à sa dame). Je découvre une Christine de Pisan plus élégiaque et moins militante, mais je regrette que la traduction en français moderne fasse ressortir autant les platitudes de certaines pièces. Les illustrations et enluminures sont très belles.
Posté par DonaSwann à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juillet 2008

_Toute une vie bien ratée_, de Pierre Autin-Grenier (1997)

Des nouvelles courtes, inégales, sur les thèmes de l'ennui, du complexe d'infériorité et de l'àquoibonisme, relevés par des pointes d'humour et d'auto-dérision. Ce n'est pas du tout dépourvu de talent ni d'intérêt, je peux même le recommander, mais je pense que j'oublierai vite cette lecture.
Posté par DonaSwann à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juillet 2008

_L'Attentat_, d'Amélie NOTHOMB (1997)

Epiphane Otos est plus qu'hideux. On ne peut imaginer son aspect qu'en sachant qu'il déclenche l'épouvante sur son passage. Et il a l'idée originale de tomber amoureux d'une jeune femme très belle, Ethel, qui ne prête pas attention à son aspect. Il ne lui reste guère que l'amitié, en lot de consolation habituel des laids. J'ajouterai que j'ai beaucoup ri, que cette lecture a été un vrai divertissement, et que j'en lirai des extraits à la prochaine soirée-lecture d'Aix. J'ai bien aimé, malgré son goût parfois douteux, mais... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 juillet 2008

_La Force qui nous manque_, d'Eva Joly (2007)

J'ai eu un peu de mal à accrocher avec le début, quand il m'a semblé qu'Eva Joly se mettait complaisamment en scène, puis cette impression a disparu. On a des réponses aux questions qu'on se posait après avoir lu "Est-ce vraiment dans ce monde-là que nous voulons vivre ?", c'est-à-dire ce qu'est précisément son nouveau combat, où il se porte, et des questions plus indiscrètes : qu'était-il donc arrivé à son mari pendant l'instruction de l'Affaire Elf ? Eva Joly ne ménage personne et surtout pas les personnes qui ont clairement montré... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juillet 2008

_Sinoué l'Egyptien_, tome 2, de Mika WALTARI

Un deuxième tome plus sombre que le premier : Sinouhé voit s'écrouler le règne du pharaon Akhénaton dont il n'a jamais pu totalement penser que la théologie était hérétique. Sur Thèbes s'abattent les ambitions, la corruption, la violence. Les peintures de la guerre, civile et extérieure, sont tellement sanguinolentes que j'ai parfois pu me croire à nouveau dans Doron le Calvite, le burlesque en moins ! ;) Ces peintures frôlent souvent la complaisance, dans leur répétition, et c'est paradoxalement l'origine des quelques longueurs à... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juillet 2008

_Doron le Calvite_, de Clément et Olivaud (2000)

On croit reconnaître la "patte" du dessinateur de Léonard le Génie, et quelques reprises, mais là, il boxerait dans la catégorie humour gore. Doron le Calvite n'est pas un cadeau : bête, violent, persuadé d'être tendre, soudard...Devant le nœud gordien, il tranche toujours. Je vous le conseille si vous ne risquez pas d'être écœurés par l'accumulation impressionnante de membres tronçonnés de page en page. Les situations sont cependant variées et les raccourcis (pouf-pouf) ne manquent pas tant d'humour.
Posté par DonaSwann à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 juillet 2008

_Numéro six_, de Véronique Olmi (2002)

Fanny est la Numéro Six d'une famille qui ne l'attendait plus. Elle souffre pendant sa petite enfance de cette exclusion du cercle d'amour déjà fermé des autres : frères et sœurs plus âgés entre eux, enfants et père, père et mère. Mais l'obtention des lettres de la guerre 14-18 du père lors de son entrée en maison de retraite, alors qu'il était presque centenaire va être l'occasion d'essayer enfin de le connaître et de représenter quelqu'un pour lui. L'écriture m'a donné une fâcheuse impression de déjà vu, que ne donne pas un style... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 juillet 2008

_Sinhoué l'Egyptien_, tome 1, de Mika WALTARI

Au XIVème siècle avant J.-C., Sinouhé est un médecin égyptien (mais pas tout de suite !). Il va d'abord soigner Aménophis IV, puis voyagera encore dans les pays alentours. Son pays se trouve à la croisée de plusieurs destinées, comme lui, qui connaît la misère la plus noire, aux succès les plus élevés. J'ignore la part d'invention quant à la période historique stricto sensu (car beaucoup des péripéties relèvent du récit légendaire), mais j'ai été impressionnée de ne pas trop sentir un mode de pensée trop contemporain dans les... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,