09 avril 2016

_84, Charing Cross Road_, de Helene Hanff (1971)

Dans ce roman par lettres, le seul succès de l'auteur new-yorkaise qui n'a jamais réussi à "placer" ses pièces de théâtre et a écrit pour la télévision, on découvre la correspondance d'Helene Hanff avec une librairie londonienne, Mark's and Co. Le correspondant, Frank Doel, très réservé et guindé, contraste immédiatement avec l'approche relâchée et extrêmement désinvolte de l'acheteuse nord-américaine. Nous sommes dans l'après-guerre, les Londoniens manquent encore de tout et l'acheteuse, ravie de certaines découvertes et de la... [Lire la suite]

01 avril 2016

_Pour une femme de son âge_ de Dominique Fabre (2008)

C'est une série de nouvelles dont le narrateur est tout d'abord un enfant, puis un jeune adulte.Les thèmes récurrents sont l'amitié, le mystère des adultes, des femmes, le fait de se perdre de vue ou de se retrouver longtemps après. Une ou deux sont très fastidieuses à lire, mais deux ou trois autres sont des bijoux qui m'ont beaucoup touchée. Citations : Je me demande combien de jours sont nécessaires pour garder la mémoire d'une personne, d'un événement. (...) [J]'ai seulement vomi un peu de bile et je me suis dit - ça a... [Lire la suite]
01 avril 2016

_Iphigénie_, de Jean Racine (1674)

Relecture. En Aulis, la coalition achéenne est prête à s'embarquer pour Troie, afin de reprendre Hélène enlevée à Ménélas par le prince Pâris. Agamemnon est à la tête de cette coalition, fier de son titre honorifique de roi des rois, serré de près par Ulysse, le devin Calchas et le bouillant Achille. Ce dernier doit épouser sa fille aînée Iphigénie, une fille admirable, vertueuse, soumise au retour de la guerre. Or Calchas produit cet oracle : "Une fille du sang d'Hélène /De Diane en ces lieux s'ensanglante l'autel, /Pour obtenir... [Lire la suite]
26 mars 2016

_A perte de vue_ d'Aurélie Dauvin (2007)

Aurélie Dauvin est professeur de Lettres. Elle a durement lutté pour y parvenir car elle est née avec la maladie de Peters, des yeux blancs, cornée opaque (opération ratée), et un quart de vision à un des yeux. Sa chance, estime-t-elle, est d'avoir connu un peu de vue, de couleur, de formes et d'avoir donc une idée de ce qu'elle a perdu et de ce que les mots recouvrent. Mais les luttes de ses parents ne se limitent pas au corps médical, il faut très vite convaincre les éducateurs (enseignants et responsables) qu'Aurélie peut suivre... [Lire la suite]
20 mars 2016

_Le Crime du comte Neville_ d'Amélie Nothomb (2015)

L'auteur assume très rapidement la fusion (réécrite, bien sûr, qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit) du mythe d'Iphigénie et du Crime de Lord Savile d'Oscar Wilde). Le plus fort est que la dernière née du comte Neville est un joli petit canard dépressif nommé Sérieuse et non pas Iphigénie, alors que les aînés se nomment Oreste et Electre... Le tragique s'installe dès le début du texte où une voyante au patronyme improbable (mais pas aussi réjouissant que ceux dont Amélie Nothomb affuble la noblesse belge) prédit au comte... [Lire la suite]
15 mars 2016

_Mal de pierres_ de Milena Agus (2006)

En Sardaigne, après-guerre, la grand-mère de la narratrice voit fuir tous ses prétendants pour une raison qu'elle ignore ; on raconte que c'est parce qu'elle leur écrirait des lettres trop enflammées. Sa famille ne la comprend pas, dans le meilleur des cas, la maltraite, en ce qui concerne la mère, qui a honte d'elle. Arrive un homme, le grand-père, veuf, qui accepte de l'épouser, y compris à ses conditions que le mariage ne sera pas consommé : lui non plus, affirme-t-il, ne l'aime pas.Mais un jour, la jeune femme se donne à lui et... [Lire la suite]

13 mars 2016

_MEZEK_ de Yann JUILLARD (2010)

Israël, 1948. Begin, à la tête de l'Irgoun, a affrété l'Antinea et s'apprêter à débarquer. Björn est un mercenaire suédois à l'avantageuse plastique, qui vient aider l'armée d'Israël : il doit combattre en tant qu'aviateur et former des pilotes israéliens. Seule la Tchécoslovaquie veut bien envoyer des avions "Mezek" vers ce pays, mais ces avions, qu'elle appelle "mules" semblent défectueux : le récit commence avec trois appareils perdus, crashés, en une seule opération. L'état-major continue à glaner des Spitfire, des avions bien... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 mars 2016

_La Métaphysique des tubes_, d'Amélie Nothomb (2000)

Relecture. J'ai bien fait de relire ce texte autobiographique d'Amélie Nothomb maintenant que je connais mieux l'auteur. Je prends moins pour un maniérisme les premières pages sur "Dieu" : il n'y a pas plus humble qu'elle. Je comprends mieux comment elle tente de comprendre ce qu'elle est, ce qu'elle aime, ce qu'elle craint à l'aune de ses premières années au Japon, à travers une sorte d'autisme déjoué, mâtiné de précocité renversante, sur fond de personnalité exceptionnelle... sans doute à cause des deux premières problématiques. ... [Lire la suite]
12 mars 2016

_Une Collection très particulière_, de Bernard Quiriny (2012)

Voilà un livre qui m'est arrivé en bookray de Suisse, et qui va nourrir mon Challenge ABC 2016 ! Dans ce recueil de nouvelles, on passe d'une catégorie (Villes, Collection particulière, etc.) à une autre, en suivant une numérotation. Avec un narrateur pas toujours très facile à identifier comme l'auteur, nous suivons Gould, un collectionneur de livres, mais d'autres choses aussi, dans des particularités intéressant les amoureux des récits, les bibliophiles, ceux qui rêvent sur des lieux à la fois ordinaires et étranges... Le livre... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
16 février 2016

_Un Second souffle_ de Léa Pardo (2016)

L'héroïne du roman a la passion de la danse, elle s'entraîne dur mais son talent est évident, il donne à ses spectateurs le spectacle de la passion. Elle est capable de danser avec une foulure... et d'en guérir sans soins... C'est une vraie artiste... Mais une ombre la suit... Léa Pardo, dont c'est le premier roman, écrit bien. C'est une évidence, malgré un travail insuffisant du style (qui garde des naïvetés) et des coquilles orthographiques qui piquent les yeux - mais les maisons d'édition à compte d'auteur ne sont pas connues... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,