22 juin 2006

_Le Prince philosophe_, d'Olympe de Gouges (1792)

Je me suis rendu compte que mon volume n'était que le premier tome de l'œuvre et je n'ai pas tellement envie de lire la suite... mais le ferai.Cela s'annonce comme un conte philosophique dans la grande tradition du XVIIIème ; très vite, je reconnais un peu de Candide, beaucoup de Zadig, allez, un peu de Fénelon piqué au XVIIème, puis l'auteur me paraît oublier sa démonstration et se complaît dans le récit des amours des princes, rois et reines, plus excitée par le people et la description des pompes que par l'art de régner en despote... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juin 2006

_Cent onze haiku_, de Bashõ (Matsuo)

Les haïku (haïkaï ?) classiques, ceux du maître Bananier-d'ornement. ;o)) Un peu déconcertée au début. Certains m'ont paru (me paraissent encore) un peu insignifiants, mais d'autres étaient très frappants, géniaux dans l'ellipse. « Sur une branche morteLes corbeaux se sont perchésSoir d'automne. » "On rallonge   Une patte de l'aigrette   En y ajoutant celle du faisan."
Posté par DonaSwann à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juin 2006

_Les Mots_, de Jean-Paul Sartre (1970)

C'est assez déroutant, car j'ai oscillé longtemps entre un véritable intérêt et la certitude d'un récit tellement linéaire malgré ses heureuses formules qu'il en devient ennuyeux. Or au plus fort de l'agacement, Sartre, qui s'est toujours moins fait de cadeaux que quiconque, surprend en formulant la critique de "fort en thème" à son propos, sans la nier et nous confirme que tout notre malaise à le lire vient du fait qu'il a détesté son enfance. Il ne quête pas notre sympathie, il énonce des faits, même les plus douloureux. J'ai été... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juin 2006

_De guerre lasse_ de Françoise SAGAN (1985)

Je suis un peu perplexe. Difficile de dire beaucoup de mal de ce roman, car l'auteur a visiblement conscience de ce qu'elle écrit, et offre à ses personnages l'auto-dérision nécessaire à sa modestie, mais pas forcément pour le meilleur, tant l'impression d'ensemble est incongrue. Le récit a pour toile de fond l'été 42 et les efforts de Résistants pour sauver des Juifs appelle un ton particulier... et nous voilà, malgré tout, comme le reconnaît Sagan, devant les affres "d'une héroïne de vaudeville". J'ai un peu pensé à La Bicyclette... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 juin 2006

_Histoires pragoises_ de Rainer Maria Rilke (1899)

Mon impression a été très curieuse. D'abord, c'est du récit en prose si difficile que la question de savoir si ça n'est pas, en réalité, de la prose poétique se pose. Dans le Roi Bohusch, les passages un tant soit peu oniriques sont parfois dénoncés, alors que chez Frère et sœur, ils ne le sont pas. Cette incertitude est "aggravée" d'ellipses. J'ai vraiment aimé, cependant ou justement. Et j'ai aussitôt pensé à Kafka, ce qui n'est pas un rapprochement oiseux, puisque je me suis souvenue que Kafka est... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 juin 2006

_Une mort très douce_, de Simone de Beauvoir (1964)

Simone de Beauvoir va perdre sa mère. Elle nous raconte ce lent et doux départ.Un récit très émouvant et d'une vérité criante. Beauvoir ne triche pas avec nous, pas avec sa mère. Un retour qui pourrait être excluant pour le lecteur ou au contraire agacer par une extension facilement abusive entre le cas particulier et le cas général. L'auteur évite ces écueils. Mère et fille sont nos parentes, on comprend que ce qui transcende la mésentente, les blessures infligées dans le passé, c'est l'amour. Tout est compris,... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 juin 2006

_Visa pour Shangaï_ de Qiu Xiaolong (2002)

Extrait d'un résumé donné sur Amazon.fr :En traversant au matin le plus grand parc de Shanghai, l'inspecteur Chen Cao découvre le corps d'un quadragénaire en pyjama de soie. L'inconnu a été assassiné à coups de hache, un procédé digne des triades chinoises. Il s'apprête à ouvrir une enquête mais Li Guohua, secrétaire du parti et chef de la police de la ville, lui confie un autre dossier, apparemment plus explosif. Ses investigations ne sont pas du goût des triades et son parcours sera jalonné de chausse-trappes. Voilà, je... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 juin 2006

_Sacrés Français : un Américain nous regarde_, de Ted Stanger

Un livre que j'ai failli, à tort, refermer avant la fin, car en lisant ses chapitres sur l'économie et sur la défense, je l'ai trouvé fielleux et au moins aussi pétri de propagande étatique que nous sommes accusés de l'être, au point d'être inexact (je suis malheureusement bien placée pour savoir que les étrangers qui achètent nos hélicoptères de combat avec des intentions douteuses savent mieux que Ted Stanger qu'ils décollent du sol, hélas).Sur la politique, eh bien, nous avons une autre manière de voir les choses qui... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mai 2006

_L'Élégance des veuves_ d'Alice Ferney (1995)

Quatrième de couverture : " Le spectacle se donne sans fin. Car l'instinct fait germer la chair, le désir la pousse, la harcèle quand elle s'y refuse, jusqu'à tant qu'elle cède, s'affale, se colle à une autre, et que s'assure la pérennité des lignées amoureuses. " Cela se produit de  multiples fois, sans relâche, cela s'enchaîne avec beaucoup de naturel et de grâce. Un cycle sans fin pousse les femmes à se marier, à enfanter, puis à mourir. Ainsi va le temps, secoué par le rythme des naissances et des... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 mai 2006

_L'Aleph_, de Jorge Luis BORGES (1949)

Un recueil de nouvelles telles que j'en ai rarement lues, pour la plupart. J'ai particulièrement aimé "Les Théologiens", "Emma Zunz", "La Demeure d'Astérion", "Deutsches Requiem", "L'Écriture du Dieu" (ma préférée), "Les deux rois et les deux labyrinthes", "L'Aleph". Trop souvent, le choix d'un narrateur pédant donne envie de refermer le livre, c'est absolument lassant, d'autant plus que le procédé est permanent. Mais en même temps, cela donne le charme de l'histoire vraie au récit. J'essaierai de lire autre chose de cet auteur,... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,