18 juillet 2006

_Le Tour du monde sans un rond_, de Matteo Pennacchi (2001)

4ème de couverture : Acteur, marin, publicitaire et journaliste, Matteo Pennacchi a entrepris, à 27 ans, un étonnant voyage autour du monde, sans un sou en poche et sans bagage. Dans ce carnet de route, il nous entraîne d'un continent à l'autre : de Rome dont il est originaire - à Vienne, de Moscou à Pékin, de Séoul à Los-Angeles, de la Nouvelle-Orléans à Valence. Une course contre la montre, un pari avec lui-même, dans des conditions souvent difficiles, avec des moyens de fortune... Mais comment assouvir ses rêves de... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juillet 2006

_Il y a longtemps que je t'aime_, de Nicole Avril (1993)

résumé de la 4ème de couverture :Chassé à l'âge de 14 ans de chez sa mère après une dispute, Antoine est recueilli par son père, compagnon d'une brillante et belle photographe, Pauline.Il croit la détester, mais une fascination croît... Un livre dont le plaisir de lecture va decrescendo, mais, comme on est parti de très haut et que ça ne descend pas bas du tout, l'impression d'ensemble est bonne.Avec des ingrédients casse-gueule (un enfant bourgeois du divorce, des métiers très strass et paillettes, des bizarreries), on aurait pu... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 juillet 2006

_Le Poulpe : Ethique en toc_, de Didier Daenincks

4ème de couverture : Promis à un brillant avenir, l'historien Pierre Floric met fin à ses jours à Caluire, dans la maison où fut arrêté Jean Moulin.Affecté par la disparition de son "jumeau", né comme lui le 22 mars 1960, Gabriel Lecouvreur, alias le Poulpe, se rend aussitôt sur les lieux du drame pour tenter de trouver une explication au geste de son ami. En vain.Mais quelque temps plus tard, Léa Bargane, L'ex-petite amie de Pierre, est à son tour retrouvée morte, parmi les décombres de la bibliothèque incendiée de... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 juillet 2006

_Cinq anthologies fantastiques_, de Barbara Sadoul (2002)

Le recueil se présente sous la forme d'un coffret cartonné renfermant cinq volumes de la collection Librio. - Gare au garou! 25/6/06Lecture agréable bien que certaines nouvelles se complaisent dans le sanguinolent ; je finis par y voir une marque du genre.   - Un bouquet de fantômes 25/6/06Du très bon niveau à l'excellence, ces nouvelles varient en haute qualité. J'ai dévoré ce volume alors que j'avais vraiment du travail. - La dimension fantastique 29/6/06Excellent. J'ai même découvert des auteurs qui n'ont pas fini de me... [Lire la suite]
24 juin 2006

_Matilda_, de Roald Dahl (1988)

Mathilda, enfant pas aimée du tout de ses parents indignes est pourtant une enfant adorable. Ils lui reprochent, entre autres, son goût pour la lecture qui fait qu'à 5 ans, elle a déjà lu Dickens. Mais les bonnes fées se succèdent : la bibliothécaire, puis l'institutrice qui lui apprendra que d'autres connaissent la souffrance de l'injustice. Matilda lui apprendra la lutte contre l'injustice, notamment contre une directrice d'école folle à lier et dangereuse... Un livre vraiment agréable où tout lecteur précoce se... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 juin 2006

_Le Prince philosophe_, d'Olympe de Gouges (1792)

Je me suis rendu compte que mon volume n'était que le premier tome de l'œuvre et je n'ai pas tellement envie de lire la suite... mais le ferai.Cela s'annonce comme un conte philosophique dans la grande tradition du XVIIIème ; très vite, je reconnais un peu de Candide, beaucoup de Zadig, allez, un peu de Fénelon piqué au XVIIème, puis l'auteur me paraît oublier sa démonstration et se complaît dans le récit des amours des princes, rois et reines, plus excitée par le people et la description des pompes que par l'art de régner en despote... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juin 2006

_Cent onze haiku_, de Bashõ (Matsuo)

Les haïku (haïkaï ?) classiques, ceux du maître Bananier-d'ornement. ;o)) Un peu déconcertée au début. Certains m'ont paru (me paraissent encore) un peu insignifiants, mais d'autres étaient très frappants, géniaux dans l'ellipse. « Sur une branche morteLes corbeaux se sont perchésSoir d'automne. » "On rallonge   Une patte de l'aigrette   En y ajoutant celle du faisan."
Posté par DonaSwann à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juin 2006

_Les Mots_, de Jean-Paul Sartre (1970)

C'est assez déroutant, car j'ai oscillé longtemps entre un véritable intérêt et la certitude d'un récit tellement linéaire malgré ses heureuses formules qu'il en devient ennuyeux. Or au plus fort de l'agacement, Sartre, qui s'est toujours moins fait de cadeaux que quiconque, surprend en formulant la critique de "fort en thème" à son propos, sans la nier et nous confirme que tout notre malaise à le lire vient du fait qu'il a détesté son enfance. Il ne quête pas notre sympathie, il énonce des faits, même les plus douloureux. J'ai été... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juin 2006

_De guerre lasse_ de Françoise SAGAN (1985)

Je suis un peu perplexe. Difficile de dire beaucoup de mal de ce roman, car l'auteur a visiblement conscience de ce qu'elle écrit, et offre à ses personnages l'auto-dérision nécessaire à sa modestie, mais pas forcément pour le meilleur, tant l'impression d'ensemble est incongrue. Le récit a pour toile de fond l'été 42 et les efforts de Résistants pour sauver des Juifs appelle un ton particulier... et nous voilà, malgré tout, comme le reconnaît Sagan, devant les affres "d'une héroïne de vaudeville". J'ai un peu pensé à La Bicyclette... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 juin 2006

_Histoires pragoises_ de Rainer Maria Rilke (1899)

Mon impression a été très curieuse. D'abord, c'est du récit en prose si difficile que la question de savoir si ça n'est pas, en réalité, de la prose poétique se pose. Dans le Roi Bohusch, les passages un tant soit peu oniriques sont parfois dénoncés, alors que chez Frère et sœur, ils ne le sont pas. Cette incertitude est "aggravée" d'ellipses. J'ai vraiment aimé, cependant ou justement. Et j'ai aussitôt pensé à Kafka, ce qui n'est pas un rapprochement oiseux, puisque je me suis souvenue que Kafka est... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,