24 juillet 2019

_Crépuscule_ de Juan Branco (2018)

Préfacé par Denis Robert, voilà un essai qui aurait dû faire grand bruit à sa sortie et qui n'a fait que de grandes ventes. Je l'ai acheté il y a quelques mois seulement et suis étonnée qu'en dehors des vidéos qui tournent sur le web, j'aie si peu vu Juan Branco en parler. Il n'en sera pas étonné, vu ce qu'il raconte, comment tout le mécanisme de cooptation ou de promotion de tout ce qui peut être mis au service de l'oligarchie en France est mis en place, et, symétriquement, de désactivation pour ce qui peut compromettre sa main-mise... [Lire la suite]

23 juillet 2019

"Tenzo" de Katsuya Tomita (2019)

Un très beau film documentaire qui nous présente le parcours de trois moines bouddhistes, du côté de Fukushima. L'un d'eux a perdu sa paroisse et vit courageusement en ouvrier, tout en s'efforçant à faire face aux autres devoirs liés à son sacerdoce, comme l'aide téléphonique aux désespérés candidats au suicide, alors que lui-même aurait besoin de soutien moral. L'autre a charge de famille, ce qui n'est pas simple, c'est la thèse des catholiques, quand on a charge d'une paroisse. Son cheminement est lié à la cuisine zen, à la fois... [Lire la suite]
22 juillet 2019

"Anticipation Japon" orchestré par Hirokazu Kore-eda

Cinq jeunes réalisateurs.trices ont créé cette oeuvre à la fois chorale mais aussi juxtaposée, sur le mode plus que le thème de l'anticipation, Akiyo Fujimura, Chie Hayakawa, Kei Ishikawa, Yusuke Kinoshita, Megumi Tsuno. Alléchée par le label du Festival Hanabi que j'ai beaucoup aimé ce printemps et par le nom d'Hirokazu Kore-eda dont Une Affaire de famille m'avait emballée, et je l'ai regardé d'un oeil si distrait que je n'ai pas pris la peine de relever le titre des différents courts-métrages, certaines que je les retrouverais de... [Lire la suite]
12 juillet 2019

"The Doors" d'Oliver Stone (1991)

Film vu dans le cadre de la soirée des Amis des Lumières. Je n'ai pu voir que ce film et non pas le documentaire présenté juste avant, ce qui fait que ce qui était chez moi des questions (car je ne sais pratiquement rien des Doors et de Jim Morrison) qui ont trouvé peu à peu leurs réponses, auraient été des confirmations d'une science toute fraîche. Oliver Stone bâtit en effet son film avec simplicité, avec le moins de flashback prétentieux possibles, dans l'ordre chronologique, mais en s'arrangeant pour que tout le background... [Lire la suite]
10 juillet 2019

_Sybil_ de Justine Triet (2019)

Sybil (Virginie Efira) est une psychologue qui avait renoncé à être écrivaine et qui décide de revenir à l'écriture, rompant brutalement avec ses patients, ce que son propre psy lui reproche (Arthur Harari). Elle consent à faire une exception pour Margot (Adèle Exarchopoulos), une jeune actrice, maîtresse à la ville de son partenaire à l'écran (Gaspard Ulliel), qui n'est autre que le compagnon de la réalisatrice (Sandra Hüller), dont elle est enceinte et ne sait pas si elle doit avorter... Un vrai roman... On comprend que Sybil va se... [Lire la suite]
09 juillet 2019

_1336 - Paroles de Fralibs_ de Philippe Durand (2016)

J'ai entendu comme tout un chacun parler des Fralibs, mais de loin. Je m'étonnais qu'ils gagnent tout le temps au tribunal, mais que la lutte ne prenne jamais fin. J'en savais suffisamment pour trouver leur lutte légitime et l'attitude de leur direction injuste et obscène, pour vouloir les soutenir en achetant leurs produits... j'ignorais à quel point tout cela était vrai, et plus encore ! Les Unilever de Gémenos se sont formés, savent faire du thé nature ou parfumé de qualité. Une nouvelle direction arrive, installe une boîte à... [Lire la suite]

06 juillet 2019

_Bérénice_ de Jean Racine (1670)

J'étais absolument certaine d'avoir lu cette tragédie... pour en avoir lu en fait des quantités d'extraits, d'avoir bâti des cours sur lesdits extraits et même l'avoir déjà vue sur scène. Or il faut bien me rendre à l'évidence, je n'ai même pas lu Tite et Bérénice : voilà que j'en fais fort tardivement la lecture intégrale ! Résumé par une candidate à l'oral du bac : "C'est une femme qui voudrait être avec un copain, puis deux, mais ils la laissent tomber et elle reste seule". Si cela avait été fait exprès, cela aurait été... [Lire la suite]
26 juin 2019

_Charlotte_ de David Foenkinos (2014)

Dans la même veine que Dora Bruder (c'est sans doute une lecture complémentaire donnée par le professeur qui a dû achever ses ouailles), Charlotte évoque le destin d'une femme, d'une grande artiste assassinée à Auschwitz, à l'âge de vingt-six ans, enceinte. Une vie marquée par la souffrance et la passion, souffrance déjà bien ancrée dans une lignée de suicidés - les membres de sa famille maternelle, jusqu'à sa mère ; continuée par celle d'une ethnie et d'une religion à l'époque du génocide des juifs et la souffrance personnelle. La... [Lire la suite]
22 juin 2019

"Dans un jardin qu'on croirait éternel" d'Omori Tatsushi (2019 - France)

Noriko (Haru Kuroki, Prix de l'Académie japonaise de la meilleure interprétation féminine dans un rôle principal - celui-ci) ne sait guère ce qu'elle veut dans la vie, en dehors d'écrire, ce qui ne compte guère ; elle étudie dans l'édition. Sa cousine Michiko (Mikako Tabe, qui crève l'écran), elle, a un caractère entier, sa volonté court toujours vers un but, quitte à en changer au besoin. Les parents de Noriko (Fuyuka Kooriyama et Shingo Tsurumi, le charme fait homme) les encouragent à s'initier à la cérémonie du thé. Elles... [Lire la suite]
22 juin 2019

_Mont-Oriol_ de Guy de Maupassant (1887)

Un roman de Maupassant ? Que je ne connaissais pas ! Et qui valait la peine d'être connu ! Je le dis sans ironie : quelle aventure ! quel profit l'on tire de la consultation des descriptifs du bac d'autres collègues ! Les gorges d'Enval sont une station thermale auvergnate assez réputée, où les médecins, des espèces de knocks règnent en maîtres. La satire du roman portera bien aussi sur eux, et Maupassant qui non seulement les fréquenta à cause des conséquences terribles d'une syphilis pas soignée à temps, et dont il mourra, les... [Lire la suite]