09 novembre 2016

"Moi, Daniel Blake", de Ken Loach (2016)

On ne garde plus les chômeurs à Londres : les y entretenir coûte trop cher. C'est ainsi que Katie, chômeuse londonienne, qui élève seule ses deux enfants, vient de s'installer à Newcastle, se trompe de bus et arrive en retard pour pointer et ne parvient pas à se faire entendre, ni comprendre, encore moins aider. Daniel Blake assiste à la scène et s'indigne de la situation, tente de l'arranger mais se fait mettre à la porte comme fauteur de troubles, et c'est dehors que les deux deviennent amis. Lui-même est victime d'une situation... [Lire la suite]

05 novembre 2016

"Tout s'accélère" de Gilles VERNET (2016)

En partenariat avec le Cinéma municipal les Lumières et la Communauté du Pays d’Aix, l'association dont je suis membre, Massilia-Cosmopolitaine (Vitrolles SUN Festival) vous propose le Samedi 5 novembre ☀ 19h45 : Projection du film « TOUT S'ACCÉLÈRE » (Gilles Vernet, 2015). ☀ Débat en présence du réalisateur Gilles Vernet. Des documentaires présentant l'absurdité d'un monde cherchant le profit, détruisant la nature et empoisonnant les vies, j'en ai vu des dizaines, au cinéma comme à la télévision ; et, pour tout dire, je sature un... [Lire la suite]
05 novembre 2016

"Nausicaä de la Vallée du Vent" de Hayao Miyazaki (1984)

En partenariat avec le Cinéma municipal les Lumières et la Communauté du Pays d’Aix, l'association dont je suis membre, Massilia-Cosmopolitaine (Vitrolles SUN Festival) vous propose un week-end: // CINE – DEBATS – CONCERTS // Samedi 5 novembre à partir de 17h30 : ☀ Projection du film « NAUSICAÄ DE LA VALLÉE DU VENT » (Hayao Miyazaki & Tomoko Kida, 1984) Voilà le dessin-animé ("L'anime !", rectifiera mon fils) tiré d'un manga écrit par le réalisateur en 1982, qui est fort opportunément devenu story-board.Dans un monde... [Lire la suite]
05 novembre 2016

_Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi_ de Dominique Loreau (2012)

Le livre était sur ma pàl depuis à peu près un an et le titre correspond à quelque chose auquel je crois depuis presque toujours. Pourquoi ne pas interrompre ma longue série de romans pour attaquer des ouvrages pratiques, des essais, et autres ? Commençons prosaïquement. Croyais-je. Le sous-titre (« Et si faire le ménage était une thérapie ? ») était déjà plus inquiétant, mais je ne m’attendais pas du tout à ce que le livre aille si loin. Passée la première déconvenue, et les premières objections idéologiques,... [Lire la suite]
28 octobre 2016

_Moi, Claude_ de Robert GRAVES (1939)

Je pensais qu'il s'agissait d'une lecture nouvelle... en réalité, dès les premières pages, j'ai reconnu que j'avais lu il y a très, très longtemps cette fausse autobiographie. Claude raconte, parfois à la manière de Suétone, l'histoire de sa famille avant sa naissance puis arrive à son propre cas, s'effaçant devant pratiquement tous les membres de sa famille, puisqu'il fut d'ailleurs, effectivement, un personnage de second plan. Auguste, assisté de sa femme Livie, assoit un règne autoritaire, dans une République qui ne l'est plus... [Lire la suite]
24 octobre 2016

_Un petit livre oublié sur un banc_ tomes 1 et 2

par JIM et avec des dessins de MIG Camélia trouve un livre sur un banc. Jusque-là, on pourrait soupçonner un livre de bookcrossing, mais celui-là n'est pas étiqueté ni immatriculé. De plus, elle remarque que certains mots sont entourés. En les rassemblant, elle lit un message d'une grande charge sentimentale qui la touche. Cohabitant depuis douze ans avec un homme qui ne sait lui parler que de mode d'emploi de téléphone ou regarder la télé, cette fervente lectrice ne parvient pas à attirer son attention sur sa trouvaille. Elle mènera... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 octobre 2016

_Ô vous, frères humains_, d'Albert Cohen (1972)

Relecture du 27 août 2011. En 1972, à près de quatre-vingts ans, Albert Cohen raconte une anecdote d'enfance qu'il n'a jamais confiée en détails auparavant mais qui l'a marqué profondément et qui explique absolument sa vie et son œuvre. Albert Cohen a immigré à Marseille à l'âge de cinq ans, a appris à parler, à lire et à écrire le français auquel il voue un culte, s'est attaché à la nouvelle patrie, au point de s'être construit un petit autel patriotique. Heureux, sur le point de fêter son dixième anniversaire, le voilà captivé... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 octobre 2016

"Mommy" de Xavier Dolan (2014)

C'est un film que je ne suis pas allée voir lors de sa sortie, alors que sa bande-annonce nous avait beaucoup troublés, au point peut-être où l'on peut trivialement dire que nous nous sommes "dégonflés". J'ai profité d'une rétrospective du cinéma de Xavier Dolan, j'ai vu que le film commençait vingt minutes plus tard, que l'occasion était à saisir une ultime fois... Steve (Antoine-Olivier Pilon) est un adolescent souffrant d'un trouble du comportement (déficit d'attention, opposant-provocant et trouble de l'attachement) qu'on avait... [Lire la suite]
21 octobre 2016

_Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB_, TARDI (2012)

J'ai eu maintes fois rendez-vous avec les bandes-dessinées de Tardi, mais je prenais mon temps. Voilà qu'à la faveur du Challenge ABC 2016, je me décide à le lire pour ma lettre T. La "Drôle de guerre" n'est pas un bon souvenir, pour qui aime les récits de bataille glorieux et... nets. Le mérite de cette bande-dessinée est de mettre en évidence, en évitant au mieux la bidasserie dans laquelle Fombeure est tombé à pieds joints, le mélange d'enthousiasme, d'illusions et de dépit désorienté dans lequel se trouvèrent les soldats... [Lire la suite]
19 octobre 2016

_Nous tous sommes innocents_ de Cathy Jurado-Lécina (2015)

En Aquitaine, une famille de paysans se retrouve isolée après la Libération. Un part d'animosité envers des gens qui ont toujours refusé d'aider la Résistance, une part de jalousie car Martin, le père de famille, a investi le premier dans les tracteurs, et s'est enrichi. Mais très vite, les choses tournent mal. Claudine, l'aînée, est amère et agressive, Jean, le cadet, qui rêve d'être instituteur et d'épouser Odette, son amie d'enfance, ses rêves anéantis, Paule, la benjamine, ne semble pas avoir toute sa tête... La ferme périclite et... [Lire la suite]