29 juillet 2009

"Monty Python - Le Sens de la vie", de Terry GILLIAM et Terry JONES (1983)

L'HISTOIREDes sketches avec transition explorent "le sens de la vie", le mystère de la naissance, de l'éducation, de la sexualité, de la mort... MON AVISDu délire, du mauvais goût, des idées loufoques complètement hilarantes, on ne sait plus où donner du jugement. Ma séquence préférée est celle du père catholique qui est dans la misère pour respecter à la règle l'interdiction de l'Eglise de la contraception. A voir ! Vu en vidéo à la demande.
Posté par DonaSwann à 22:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juillet 2009

"Sale Môme", de Jon TURTELTAUB (2001)

L'HISTOIRE Russ Duritz (Bruce Willis) est un conseiller en image aigri, indifférent et froid, sans empathie pour personne. Il est agité de tics et a des visions : d'abord un avion, puis un enfant...Il prend rapidement rendez-vous avec un psy, mais c'est un dialogue avec son hallucination qui va lui donner une partie de la clé de l'énigme... MON AVIS Du Walt Disney bien lénifiant, idéal pour une sortie-ciné avec papa, surtout si papa a des regrets de ses mauvais choix. La leçon du film est qu'il n'est jamais trop tard pour... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juillet 2009

_Le Complot contre l'Amérique_, de Philip ROTH (2004)

Un narrateur nommé Philip Roth, enfant, découvre ce qui se serait passé si Charles Lindbergh, le grand aviateur chéri des U.S.A., mais pas complètement hostile au nazisme, en tout cas, beaucoup moins hostile envers la dictature hitlérienne qu'envers les juifs, avait remporté les élections en 1940 à la place de Roosevelt.On s'aperçoit comment on forme des idiots utiles se tournant contre leur propre camp en tenant des propos ambigus, comment le culte de l'image personnelle est exploité, comment on discrédite l'opposition, et comment... [Lire la suite]
25 juillet 2009

"Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé", de David YATES (2009)

L'HISTOIRE Pour ceux qui, par principe ou par goût, auraient boudé l'opus littéraire de J.K Rowling, voici de quoi il s'agit : nouvelle rentrée des classes sous le signe d'une réactivation du plus grand mage noir de tous les temps (beaucoup moins présent à l'image) et surtout de ses séides, les Mange-Morts, Bellatrix (Helena Bonham Carter, sublime dans quelque rôle que ce soit) et Drago Malefoy (Tom Felton, extrêmement soigné par le chef opérateur, sans doute à suivre dans un autre film), finalement initié, en tête de ceux-ci.En... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 juillet 2009

"La Prisonnière", _A la recherche du temps perdu_, Marcel PROUST (1925, posth.)

Le Narrateur a décidé d'installer Albertine, cette vision sauvage, mystérieuse, moqueuse, fuyante, séductrice, arrachée à Balbec et ses amours féminines, pour être placée ainsi qu'une œuvre d'art à connaître, dans le secret d'une des chambres de son appartement.Le tête-à-tête amoureux tourne mal... l'expérience de la fusion amoureuse, tout en s'opérant (ainsi qu'on finit par le comprendre à la fin quand Albertine devient Venise) se révèle une impossible tentative d'emprise de l'un sur l'autre, alors même que l'autre tente de se donner... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 juillet 2009

_Comédie sur un quai de gare_, de Samuel Benchétrit (2001)

Offert par B. pour Noël 2008. Merci !                                                             4ème de couv' : "Sur le banc de gauche, est assis Charles. La soixantaine passée. Il est habillé d'un pantalon en velours marron, d'une chemise à carreaux marron et d'un gilet en laine marron. A ses pieds, une valise. Il regarde devant... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juillet 2009

_Le Club des philosophes amateurs_, d'Alexander McCall Smith (2006)

Il existe à Edimbourg un Club des philosophes amateurs, dont la présidente, Isabel Dalhousie assiste à un accident (meurtre ? suicide ?) : un jeune homme tombe d'un balcon pendant un opéra, et meurt. Elle va chercher à comprendre Lecture sympathique, délassante et j'en avais bien besoin. L'écriture m'a déroutée : on dirait que l'auteur est en train de se lancer dans une trame narrative très complexe et il ne fait qu'ouvrir autant de fausses pistes.Ceci dit, lesdites pistes étant source de questionnement et de bavardage type "small... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 juillet 2009

_Où on va, papa ?_, de Jean-Louis Fournier (2008)

Un très beau récit d'un père qui ne veut pas que tout ce qu'il reste de ses fils "soit une photo sur une carte d'invalidité". Alors il raconte, à travers des jeux temporels en avant, en arrière, comment on découvre qu'on est père d'un handicapé, puis de deux, comment on tombe dans l'humour noir qui met mal à l'aise, ou qu'on fait le clown par politesse, pour amuser la galerie. J'ai beaucoup aimé l'histoire et n'ai fait attention qu'après coup que c'était l'auteur qui lisait l'histoire : c'était vraiment bien lu. Au début, j'ai été... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 juillet 2009

_Le Roi des aulnes_, de Michel Tournier (1970)

Abel Tiffauges sent poindre dès l'âge du pensionnat une vocation étrange, qui semble être celle d'un ogre. Mais entre la réalité de l'Allemagne nazie et le monde enchanté des contes indo-européens, cette vocation sera celle de "la vocation maternelle de l'homme", la phorie.Abel échappe toujours de justesse aux pires injustices et malentendus, car son cas est aussi rare qu'inquiétant, mais le pire l'attend quand même, à la fin de la guerre... J'ai mis 100 pages à commencer à "entrer" dans le romain et décider que je pourrai... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 juillet 2009

"Mon frère est fils unique", de Daniele LUCHETTI (2007)

L'HISTOIRE "Accio" (Elio Germano) est un jeune homme sensible et intelligent, qui entre avec sincérité au séminaire pour devenir prêtre. Épris d'absolu, il trouve logique de quitter le séminaire dans il se voit troublé par la photographie d'une belle actrice que son frère (Riccardo Scarmacio) lui donne. Mais sa famille se comporte avec un mélange d'indifférence et de direction à son égard : s'il quitte le séminaire, ce n'est pas pour autant qu'il pourra suivre les études de lettres dont il rêve, il devra être géomètre.C'est alors... [Lire la suite]