03 mars 2019

_La Tresse_ de Laetitia Colombani (2017)

Le roman suit les aventures, narrées à la troisième personne, de Smita, une "intouchable" indienne et sa fille Lalita, qui doit avoir un autre destin, de Giulia, une Sicilienne découvrant les responsabilités d'une petite entreprise autant que l'amour, et de Sarah, une brillante avocate canadienne qui garde tout ce qui pourrait la desservir, dans la concurrence qui règne à son cabinet, complètement secret. On se dit que ces entrelas d'histoires suffisent à expliquer le titre ?... Attendez la fin, vous serez quand même épatés par... [Lire la suite]

02 mars 2019

_LOVE ! Aimez-vous pour aimer mieux !_ de Lucie Mariotti (2019)

J'avoue que le sous-titre de l'ouvrage qui présente Lucie Mariotti comme "la Love Coach la plus populaire de la télévision" m'a rappelé que je ne regarde plus guère la télévision depuis trois ans... Après quelques pages qui m'ont donné une impression plutôt favorable, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller voir de qui il s'agissait. Il s'agit d'une psychologue qui officie dans une émission de télé-réalité appelée "La Villa des Coeurs brisés"... Je ne suis déjà pas fan du genre, alors un titre pareil aurait eu de quoi me faire fuir. Elle... [Lire la suite]
28 février 2019

Relectures du mois de février 2019

Ce mois-ci, il y a eu quelques relectures : La Carte et le Territoire... J'ai des remords de l'avoir infligé à des Lycéens... Pas si facile, en fait... Vraiment pas facile, j'avais occulté la mine de name-dropping du roman, dont 90% doivent être inconnus à des jeunes. Mais je persiste et signe, c'est un grand roman, et l'écrivain, beaucoup plus complexe qu'on croit, encore plus provocateur qu'on croit.           La Section "Spleen et Idéal" des Fleurs du Mal de Baudelaire, et particulièrement... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 08:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 février 2019

_Paranoid Park_ de Blake Nelson (2006)

Un jeune homme un peu perdu par la séparation à problèmes (mais je crains le pléonasme) de ses parents s'est réfugié dans le skate-bord et l'amitié avec Jared et d'autres du groupe. Il aime particulièrement le côté bad boy de Jared, la mauvaise réputation des skateurs et celle, redoutable, de Paranoid Park où les plus doués se réunissent. Les jeunes filles le convoitent, mais il se sent tiède, n'a pas la disponibilité affective et sensuelle qu'il lui faudrait pour ces moments-là. Hélas, Jared n'a pas cette indifférence et le laisse... [Lire la suite]
20 février 2019

_Mes voyages avec Hérodote_ de Ryszard Kapuściński (2004)

Ce livre consiste en une découverte de Ryszard Kapuściński, dont j'ai deux titres avec celui-ci sur ma pàl depuis fort longtemps et une énième relecture de certains passages de l'historien Hérodote. Le premier est un journaliste polonais fasciné par les voyages dès une époque où franchir le "rideau de fer" était improbable, le second est un des fruits les plus juteux de mon hellénophilie. Je n'ai pas vraiment réussi à trouver comment il comptait faire adhérer ses propres voyages avec ceux d'Hérodote et me le demander a pu gâcher le... [Lire la suite]
12 février 2019

_La Bible de néon_ de John Kennedy Toole (XXème siècle)

Voici un livre qui était sur ma pile-à-lire depuis mon éblouissement pour La Conjuration des imbéciles, et que jemlire a bien voulu m'envoyer ! Il s'agit en effet d'un autre des romans posthumes de cet écrivain mort avant d'avoir pu être publié et donc de voir son succès. On y retrouve la haine des voyages en car, une chanteuse de cabaret, la tante du narrateur... Nous avons affaire à un roman d'enfance, narré avec les ellipses innocentes du regard enfantin et Toole a la sagesse de ne pas abuser des prolepses, l'allusion étant... [Lire la suite]

29 janvier 2019

_La Mort à Venise et autres nouvelles_ de Thomas Mann (1913)

Le volume contient trois nouvelles sur la mort, les mourants. "Mort à Venise" (Der Tod in Venedig) - 1911 J'attendais avec impatience d'avoir l'occasion de lire ce livre... Je tenais à l'avoir lu avant de voir la célèbre version filmée de Luchino Visconti. Les résumés de ce dernier étant des formules réductrices comme "on voit Dirk Bogarde courir après un gamin dans tout Venise", ne faisaient guère envie, et notamment me laissaient envisager que je ne n'aurais plus envie du livre après avoir vu le film... Aschenbach est un homme... [Lire la suite]
25 janvier 2019

"Troppa Grazia" de Gianni Zanisi (2018)

Lucia est une géomètre aux abois, ça se sait et elle se retrouve abonnée aux plans foireux impossibles à refuser, pour des questions de survie. Sa relation avec son dernier compagnon bat de l'aile et Rosa, sa championne d'escrime de fille, ne vit pas forcément des moments très faciles. Mais un beau jour, alors que Lucia a accepté d'arpenter un champ de blé magnifique voué à devenir un centre commercial, la Madone lui apparaît et lui demande de faire construire une église à la place... Lucia et son entourage, bientôt au courant, est... [Lire la suite]
21 janvier 2019

_L'Etrange_ de Jérôme Ruillier (2016)

Dans des images en noir, rouge et blanc, on a des humanoïdes aux têtes d'animaux ; chiens aux babines tombantes au faciès triste, singes, oiseaux échassiers. On suit l'immigration, la descente aux enfers, les répits d'un homme qui ne parle pas français à travers ses voisins, ses collègues, ses compatriotes, une corneille (une vraie)... Il y a d'abord le passer, la recherche de contacts dans le pays d'arrivée sans pouvoir demander d'aide à la police, même quand on est victime. Le travail clandestin est sous-payé, on est souvent très... [Lire la suite]
18 janvier 2019

_Frappe-toi le coeur_ d'Amélie Nothomb (2017)

La mère de Diane croyait qu'elle avait une longue vie de réussites (si possible aux dépens de quelqu'un) en s'emparant du coeur du garçon le plus convoité de la ville. Son premier fruit en fut un enfant, qu'elle vécut comme sa fin et auquel elle ne sut pas témoigner d'amour : trop joli, trop vecteur d'attention, une rivale, ce bébé. C'est ainsi qu'on fait des enfants sages, compréhensifs, capables de siroter des années un grain d'attention, de chaleur, et de supposé amour, trop heureux de ce grain-là... Mais un jour, Diane ne put plus... [Lire la suite]