09 juillet 2017

_Le Principe d'humanité_ de Jean-Claude GUILLEBAUD (2001)

Cet essai a été publié il y a fort longtemps, mais il éclaire encore un sujet redevenu à la mode à travers le transhumanisme, qui est la question de l'Homme. Il offre une définition de ce qu'est ce principe d'humanité, comment il est discuté, mis à mal, enrichi à travers l'Histoire mondiale, scientifique, économique, politique, religieuse... même si l'auteur s'en tient souvent à la vision occidentale de ce concept, tout en montrant combien il peut agir sur les rapports entre pays. L'Homme est-il un animal, une chose, un assemblage... [Lire la suite]

05 novembre 2016

"Tout s'accélère" de Gilles VERNET (2016)

En partenariat avec le Cinéma municipal les Lumières et la Communauté du Pays d’Aix, l'association dont je suis membre, Massilia-Cosmopolitaine (Vitrolles SUN Festival) vous propose le Samedi 5 novembre ☀ 19h45 : Projection du film « TOUT S'ACCÉLÈRE » (Gilles Vernet, 2015). ☀ Débat en présence du réalisateur Gilles Vernet. Des documentaires présentant l'absurdité d'un monde cherchant le profit, détruisant la nature et empoisonnant les vies, j'en ai vu des dizaines, au cinéma comme à la télévision ; et, pour tout dire, je sature un... [Lire la suite]
05 novembre 2016

"Nausicaä de la Vallée du Vent" de Hayao Miyazaki (1984)

En partenariat avec le Cinéma municipal les Lumières et la Communauté du Pays d’Aix, l'association dont je suis membre, Massilia-Cosmopolitaine (Vitrolles SUN Festival) vous propose un week-end: // CINE – DEBATS – CONCERTS // Samedi 5 novembre à partir de 17h30 : ☀ Projection du film « NAUSICAÄ DE LA VALLÉE DU VENT » (Hayao Miyazaki & Tomoko Kida, 1984) Voilà le dessin-animé ("L'anime !", rectifiera mon fils) tiré d'un manga écrit par le réalisateur en 1982, qui est fort opportunément devenu story-board.Dans un monde... [Lire la suite]
17 février 2016

"Demain", de Cyril Dion et de Mélanie Laurent (2015)

J'ai tellement vu de documentaires qui boxaient dans cette catégorie, à signaler particulièrement, "Solutions locales pour un désordre global", que j'ai bien du mal à m'émerveiller, comme la personne qui m'accompagnait. Mais il comporte enfin l'espoir dont nous manquons, nous montre que le bonheur ne se trouve pas dans la consommation frénétique (cf. l'indice de moral des Français, indexé sur la consommation) Ce film présente des modes de vie alternatifs, respectueux de la vie, de la terre, des autres, loin de l'hypocrite... [Lire la suite]
27 mai 2015

_Libres !_ de Jean-Paul Jaud (2015)

Je renvoie, comme rarement, à la page du film. A travers des voyages croisés, le regard d'enfants, de jeunes, d'adultes, de vieillards, on essaie de trouver une solution pour sauver notre convivence dans une nature blessée par des choix énergétiques à court terme. Le réalisateur est aussi celui du film "Nos enfants nous accuseront". J'ai un avis mitigé sur la construction du film, en tant qu'objet artistique : je le trouve long à aborder son propos, je trouve que les images du stage "Musique et Nature", tout charmant et intéressant... [Lire la suite]
07 mars 2015

"Le Dernier loup" de Jean-Jacques ANNAUD (2015)

Après la révolution culturelle, en Mongolie, des tribus reçoivent périodiquement de "jeunes instruits" qui, en échange du gîte et du couvert, apprendront à tous, et notamment aux enfants, la langue chinoise. De jeunes gens arrivent et sont enthousiastes, vite séduits par le mode de vie et par les gens, bien que la coexistence avec une horde de loups voisine soit source d'inquiétude... Mais les nomades ont toujours vécu en symbiose avec ces loups et leur doivent même une subsistance d'appoint, car ces animaux gardent leurs proies dans... [Lire la suite]

03 mars 2014

_Pourquoi philosopher en cuisinant ? Méditations autour de dix recettes de Lionel Lévy_, de Marc Rosmini (2008)

Dans la Collection "Pourquoi ?" dirigée par Vladimir Biaggi qui m'avait convaincue à l'époque de lire ce livre, mais pas de le faire assez vite, ce que je déplore, Marc Rosmini va s'associer à Lionel Lévy, chef cuisinier à Marseille, pour créer des recettes qui soient en même temps des invitations à une réflexion philosophique. Extrait de la 4ème de couverture : "L’anthropophagie est-elle immorale ? Faut-il revendiquer le droit de jouer avec la nourriture ? Jusqu’où s’étend le concept de Bouillabaisse ? Le poivron est-il un fruit ?... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
26 octobre 2011

_Freedom_ de Jonathan FRANZEN (2011)

Aux Etats-Unis entre les années soixante-dix et notre époque, une famille hétéroclite, les Berglund, se compose puis se décompose, à la fois sous l'influence de son système socio-économique et d'éléments psychologiques voire névrotiques... Ces derniers ne nous influencent réellement que lorsqu'on a les moyens de les laisser nous guider. Très vite, la narration nous impose Patty Berglund, née Emerson une cuillère d'argent dans la bouche, mère au foyer dans un quartier où ce n'est pas un choix reconnu, comme personnage central. Son fils... [Lire la suite]
16 mai 2010

"La Belle verte", de Coline SERREAU (1996)

L'HISTOIREMila (Coline Serreau), 150 ans, cinq enfants, a des origines terriennes, mais il ne fait pas bon le dire, sur une planète lointaine et merveilleuse où, après une révolution industrielle, suivie d'une prise de conscience douloureuse, les habitants sont revenus à un mode de vie respectueux de l'environnement et de leur propre nature d'être vivant. Le Terre, c'est la planète où l'on est obsédé par la hiérarchie, l'argent, le confort, où les gens sont violents... Plus personne ne veut s'y rendre en visite. D'ailleurs, voir que... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 mai 2010

"Solutions locales pour un désordre global", de Coline SERREAU (2009)

LA TENEUR Le synopsis du film le vend comme un remède à la sinistrose engendrée par les constats nombreux, répétés, et la prise de conscience atroce, ainsi résumée par un ingénieur agronome : "Un jour, avant de manger, nous ne nous souhaiterons plus bon appétit, mais bonne chance." (les animaux qui ont mangé des OGM en Amérique du Sud sont morts...) Il sacrifie sur le thème de la dénonciation : ce qui est très frappant, c'est la vue d'une terre excessivement labourée et arrosée d'insecticides et de pesticides : elle est... [Lire la suite]