15 janvier 2021

L'Amie prodigieuse, tome 4 : "L'Enfant perdue" (2017)

Chose incroyable, le dernier tome n'est pas qu'une resucée des mêmes problématiques, il est véritablement une réponse et une résolution des flux et reflux de l'amitié entre les deux femmes et répond, dans un premier temps à la question de savoir s'il s'agissait bien d'une amitié. Dans le tome précédent, on avait atteint un paroxysme dans le doute, avec les intersubjectivités de la narratrice et de ses partenaires, d'autres personnages, aussi. Deuxième réponse : Lila est-elle bien l'"amica geniale" dont Lenù admirait et redoutait le... [Lire la suite]

12 janvier 2021

L'Amie prodigieuse, tome 3 : "Celle qui fuit et celle qui reste" (2013)

A ma grande surprise, j'ai encore une fois dévoré ce tome, qui m'a peut-être beaucoup plus parlé que les deux premiers. Le, les pièges dans lesquels s'enferrent les deux femmes, spécialement Lenù, la narratrice sont terribles et il semble, tout d'abord, que seule Lila ait la force, sur les moyen et long termes, de s'en libérer. Je me suis plusieurs fois demandé si la thèse de l'existence de la "génialité", la Schwärmerei, n'était pas l'invraisemblance particulière de ce roman. Comment Lila, qui professe ne plus lire ni écrire depuis... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 février 2020

"Les Quatre filles du Docteur March" de Greta Gerwig (2020)

On connaît l'histoire (et c'est probablement pour cela que Greta Gerwig a brisé la construction chronologique du roman de Louisa May Alcott) : un bon docteur parti combattre les Sudistes racistes laissant ses quatre filles aux bons soins de son épouse dévouée et de l'inévitable pauvreté, les quatre filles cultivant leurs talents (écriture, peinture, musique, art dramatique) entre amour et chamailleries tout en essayant - ou pas - de continuer à faire bonne figure dans leur rang et le voisinage. Les unes ne se rêvent qu'en couple,... [Lire la suite]
16 novembre 2019

"Martin Eden" de Pietro MARCELLO (2019)

Martin Eden un modeste jeune homme qui vit méprisé chez son beau-frère fait un jour une rencontre qui change tout : une belle jeune fille de la bourgeoisie, typiquement d'un genre qui lui est inaccessible. comme ce sentiment est réciproque, que la belle veut également un homme cultivé, il étudie. Soudain l'évidence le traverse : il sera écrivain. Donc tout en faisant des périples de marin, puis enfin en se consacrant complètement à l'écriture, il obtient d'être publié. Or le conseil qui lui fut donné, à savoir de détacher son être des... [Lire la suite]
13 octobre 2019

_Le Livre des morts_ de Glenn Cooper (2009)

A New York, dans toutes les couches de la société ou presque, des individus reçoivent une carte postale illustrée d'un cercueil avec une date, à laquelle ils sont retrouvés morts. Le FBI, avec Will Piper, sorti de son placard où il était pour alcoolisme, entre autres, en perd son latin : aucune piste ne concorde longtemps, pas de vrai lien, contrairement aux serial-killers habituels... A côté de cette intrigue principale, qui prend très vite l'allure d'intrigue prétexte, nous sommes promenés en 1947, près de ce qui sera la zone 51,... [Lire la suite]
10 juillet 2019

_Sybil_ de Justine Triet (2019)

Sybil (Virginie Efira) est une psychologue qui avait renoncé à être écrivaine et qui décide de revenir à l'écriture, rompant brutalement avec ses patients, ce que son propre psy lui reproche (Arthur Harari). Elle consent à faire une exception pour Margot (Adèle Exarchopoulos), une jeune actrice, maîtresse à la ville de son partenaire à l'écran (Gaspard Ulliel), qui n'est autre que le compagnon de la réalisatrice (Sandra Hüller), dont elle est enceinte et ne sait pas si elle doit avorter... Un vrai roman... On comprend que Sybil va se... [Lire la suite]

29 janvier 2019

La Mort à Venise et autres nouvelles, de Thomas Mann (1913)

Le volume contient trois nouvelles sur la mort, les mourants. "Mort à Venise" (Der Tod in Venedig) - 1911 J'attendais avec impatience d'avoir l'occasion de lire ce livre... Je tenais à l'avoir lu avant de voir la célèbre version filmée de Luchino Visconti. Les résumés de ce dernier étant des formules réductrices comme "on voit Dirk Bogarde courir après un gamin dans tout Venise", ne faisaient guère envie, et notamment me laissaient envisager que je ne n'aurais plus envie du livre après avoir vu le film... Aschenbach est un homme... [Lire la suite]
13 février 2018

_Une Odyssée américaine_ de Jim HARRISON (2008)

Cliff est bouleversé par la tromperie de sa femme Vivian, revenue les genoux tachés d'herbe verte après s'être éclipsée avec un ancien camarade de classe, Fred ; par sa décision de le quitter et de vivre avec lui ; par le fait qu'elle récupère la ferme qu'il a exploitée après avoir abandonné son poste d'enseignant, se condamnant à la pauvreté ; par la façon dont elle prétend signer à sa place des documents sur leur divorce en lui réclamant une procuration. Il décide soudain de prendre sa voiture et de parcours tous les Etats... [Lire la suite]
16 novembre 2017

_Le Groupe_, de Jean-Philippe BLONDEL (2017)

L'auteur, camouflé en professeur-écrivain nommé Roussel, anime à la demande de sa collègue de philosophie, un atelier d'écriture. Une poignée d'élèves et deux professeurs d'y retrouvent et tâchent de faire face à égalité aux consignes d'écriture... Très vite, la vie privée, l'autobiographie font irruption dans les textes... Je n'ai pas bien compris s'il s'agissait d'une histoire authentique ; malgré tous les indices allant dans ce sens, je ne le crois pas. Même si les parcours sont touchants, j'ai retrouvé ce que je n'aimais pas... [Lire la suite]
12 novembre 2017

_Zykë l'aventure_, de Thierry Poncet (2017)

Thierry Poncet, écrivain, a été l'assistant de l'écrivain Cizia Zykë (Tchiseu Zaïk, comme le lui prononcera à l'albanaise Ismaël Kadaré). Cela impliqua de le suivre en baroudeur à travers le monde (Maroc, Albanie, Thaïlande, Bali, Pays-Bas, Baléares... dans le désordre et sans exhaustivité), avec pour seul équipement une machine à écrire et un esprit de totale collaboration et d'abnégation. On n'est cependant pas dans le dolorisme ou la vénération : le récit (où les noms propres ont été changés pour la plupart) est rapporté par Poncet... [Lire la suite]