28 octobre 2018

Le Chat du Rabbin, tome 8 : "Petit panier aux amandes" de Joann Sfar (2018)

Jules, le mari de Zlabya, la bien-aimée maîtresse du Chat, reçoit la visite d'un jeune couple : il faut qu'il aide la future mariée à se convertir au judaïsme afin qu'elle s'intègre bien dans la famille. Jules refuse dans la mesure où l'amour est un fondement trop volatile pour y ancrer quelque chose d'aussi dévorant, contraignant et ostracisant parfois aussi, que le judaïsme. On apprend ensuite avec surprise qu'en réalité, le fiancé n'est pas lui-même si à cheval sur les traditions quand elles l'ennuient... Aline, sa fiancée, pose... [Lire la suite]

06 février 2018

_A quoi rêvent les loups_ de Yasmina Khadra (1999)

Nous suivons les pérégrinations de Safa, un jeune et bel Algérien qui se destinait au métier d'acteur et espérait se rendre à Paris pour vivre son rêve cinématographique. Déçu, révolté, épris de gloire et résigné à ne plus l'obtenir par les moyens habituels, il finit par se laisser porter d'un métier de chauffeur pour de riches notables corrompus, puis, insensiblement, il passe des taxis caritatifs mis en place par les islamismes à des réseaux armés du GIA... FIS, GIA, des acronymes qui ne disaient pas toujours grand'chose en... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 décembre 2015

_Le Polygone étoilé_ de Kateb Yacine (1966)

Dernier livre du challenge ABC 2015. Appelé roman, ce texte un peu décousu a beaucoup de la prose poétique, surtout au début, où l'on devine qu'il est question de la guerre d'Algérie, mais aussi de la Première Guerre mondiale. On a des lignes très particulières sur le rapport bourreau-victime. On suit Lakhdar en France où il cherche du travail. C'est probablement mon passage préféré ; j'y lis, le coeur serré bien que le pathétique ne soit pas du tout la tonalité recherchée par l'auteur, une chronique de mon grand-père, arrivé en... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 décembre 2015

_L'Immoraliste_ d'André Gide (1902)

Marié avec sa jeune cousine Madeleine sans rien connaître de la chair ni de sa propre personnalité, un jeune érudit fait l'expérience de la maladie puis de son désir de vivre en Afrique du Nord, et peu à peu, la réalité de ses tendances immorales, qui se traduit, dans le récit, par la passion d'observer les jeunes garçons voler, gruger, braconner et, pour finir, de les assister dans leurs méfaits. La maladie qui gagne parallèlement sa femme, la tuberculose, qu'elle a probablement attrapée en le soignant, et la perte de leur enfant,... [Lire la suite]
05 octobre 2015

"Je suis à vous tout de suite" de Baya Kasmi (2015)

Hanna (Vimala Pons) et Dieudonné / Hakim (Mehdi Djaadi) Belkacem sont soeur et frère et souffrent tous les deux "d'une grave névrose de la gentillesse" extrême légué par leurs parents, l'une psychologue (Agnès Jaoui), bénévole la moitié du temps, et un épicier immigré (Ramzy Bedia). L'une est incapable de dire non, ce qui l'amène par exemple, en tant que DRH, à coucher avec les employés qu'elle licencie pour les consoler ; l'autre, pour se faire accepter dans un quartier où l'on a du mal à accepter sa double appartenance culturelle,... [Lire la suite]
19 octobre 2014

_L'Ordre libertaire_, de Michel ONFRAY (2012)

Voilà une très belle étude critique que j'ai lue de manière tronquée sur plusieurs mois mais qui vaut sa lecture. Elle a le mérite de proposer une lecture assez cohérente (même si j'ai eu "peur" avant d'arriver à la fin) de la fin de L'Etranger de Camus, sur laquelle tant de personnes, y compris des philosophes,  "se cassent les dents". J'approchais un peu... mais il me manquait cruellement d'avoir lu Nietzsche sur la question du consentement au monde... Du coup, je m'inquiète pour lesdits philosophes de profession en pleine... [Lire la suite]

10 décembre 2011

_L'Étranger_, d'Albert CAMUS (1942)

L'histoire, tout le monde la connaît, ou plutôt croit la connaître. Meursault, un célibataire qui a placé sa mère à l'asile de vieillesse faute d'avoir les moyens de la maintenir à la maison, apprend sa mort et s'étant rendu à l'enterrement, ne manifeste pas de chagrin par des larmes. Il semble traverser, de manière générale, tout ce qui lui arrive dans la vérité de sa sensation et de son impression, sans jamais "sentir" ce qu'il faudrait dire et faire pour être raccord avec les attentes des autres ; Marie qu'il désire et veut bien... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 septembre 2011

_La Force des choses, tome 2_, de Simone de Beauvoir (1963)

Voilà des mémoires qui méritent d'être lues avec patience : plus on progresse, plus ce qui pouvait irriter au début se raréfie au profit de ce qui charme... Eh, quoi donc ? Je commence. Ce tome est le second de ses mémoires de l'âge mûr écrit en 1960-1963 ; je n'ai pas lu le premier. La force de sa pensée, son engagement et l'embrassement sincère, sans concession avec soi ni avec les autres m'ont subjuguée. Simone de Beauvoir raconte comment Sartre et elle, ainsi qu'un certain nombre d'"intellectuels de gauche" ont vécu tout d'abord... [Lire la suite]
06 juillet 2011

"Le Chat du Rabbin", de Joann SFAR et Antoine DELESVAUX (2011)

J'ai tourné en rond longtemps avant d'aller voir ce dessin animé : j'avais trop aimé les BD pour avoir envie de courir le risque de les voir amocher dans un souci de vulgarisation. Pour moi, ce ne sont pas des BD pour enfants, et, malheureusement, pour trop de parents, dessin animé signifie "tout public" et la production allait devoir en tenir compte. Elle en a tenu compte, mais pas trop non plus. Alors on n'a pas eu l'entrée dans le bordel du disciple du rabbin, mais on a eu un couple à demi-nu sous une tente et quelques discussions... [Lire la suite]
27 février 2010

"L'Etranger", de Luchino Visconti (1967)

L'HISTOIREAdaptation fidèle du roman d'Albert Camus, par Emmanuel Roblès. Meursault (Marcello Mastroianni) vit à Oran, il est interrogé par un homme de loi. Il raconte que tout a commencé le jour où sa mère est morte. Il était un peu déboussolé, s'est rendu à l'hospice où il avait été obligé de la placer, étant seul, travaillant et ne pouvant prendre soin d'elle au quotidien, sans manifester de peine apparente. De retour chez lui, il part à la piscine, puis au cinéma avec une adorable collège de travail (Anna Karina)... Toute... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,