13 juillet 2014

MURENA, chapitre V : "La Déesse noire", de DUFAUX et DELABY (2006)

Voilà l'affranchie Acté sans aucune protection (en réalité, richissime et pourvue de nombreux esclaves) et Lucius Murena, n'y pouvant tenir, lui offre son amour et son toit. Ils seront heureux ensemble jusqu'à ce que Poppée (on se demande ce que ça pouvait bien lui faire !) révèle à Néron qu'il a pu être supplanté par un simple mortel (eh oui) dans le coeur de quelqu'un qui a connu l'étreinte d'un dieu (sic), vous voyez venir la suite ? Néron enverra Acté épouser Agricola, ce qui n'est pas conforme à la réalité historique, mais... [Lire la suite]

03 juillet 2014

MURENA, chapitre IV : "Ceux qui vont mourir", de DUFAUX et DELABY

Nous sommes au moment charnière où Néron est encore sur les traces de la bonne gestion de Claude et l'éducation de Sénèque, malgré une sorte de mysticisme assez inquiétant qui le fait s'indentifier à Hélios et à l'élément feu. Mais nous avons somme toute affaire à un jeune homme raisonnable, amoureux de la belle Acté, fidèle en amitié, assez fin politique, à la fois incapable de désavouer les manoeuvres ignobles de sa mère, mais convaincu qu'il faudra les châtier, pour son ami Murena. Ce Néron-là, contrairement à la légende... [Lire la suite]
01 août 2013

_Murena_, tome 2 : "De Sable et de Sang", par Dufaux et Delaby (1999)

"SON LIBERTINAGE, SA LUBRICITE, SA PROFUSION, SA CUPIDITÉ ET SA CRUAUTÉ SE MANIFESTÈRENT D'ABORD GRADUELLEMENT ET D'UNE FAÇON CLANDESTINE, COMME DANS L'EGAREMENT DE LA JEUNESSE. ET POURTANT, MÊME ALORS? PERSONNE NE PUT DOUTER QUE CES VICES N'APPARTINSSENT A SON CARACTÈRE PLUTÔT QU'A SON ÂGE."Suétone, "Néron", XXVI. Présentation de l'éditeur : Rome, trois jours avant les ides d'Octobre. L'empereur Claude est mort, empoisonné par sa femme Agrippine, alors qu'il voulait la répudier pour épouser Lolia Paulina, mère de Murena.Néron,... [Lire la suite]
31 juillet 2013

_Murena_, tome 3 : "La Meilleure des mères", par Dufaux et Delaby (2001)

"LORSQUE NÉRON FAIT LE MAL, IL LE FAIT PARCE QUIL EST LUI-MÊME MALHEUREUX QU'IL SE SENT OU SE CROIT MÉPRISÉ. ALORS IL SE VENGE, ET, PLUS ENCORE, ÉPROUVE LE BESOIN DE S'AFFIRMER... ET C'EST POUR CELA QUIL SE DÉGUISE ET COMMET TOUTES CES VILENIES DANS LA VILLE... IL ASPIRE A ÊTRE AIMÉ OU CRAINT POUR LUI, MÊME IL VEUT EXISTER SOUS LES VÊTEMENTS DU PRINCE ET NE PAS SIMPLEMENT INCARNER UNE IDÉE, UN FANTÔME, CELUI DE L'IMPERATOR." (Lettre de Julia Agrippina à L. Annaeus Seneca) Présentation de l'éditeur : Britannicus est mort comme son... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 janvier 2008

_Murena_, tome 1 : "La Pourpre et l'Or" par Dufaux et Delaby

"IL ETAIT D'UN NATUREL FEROCE ET SANGUINAIRE QUI SE TRAHISSAIT DANS LES MOINDRES CHOSES COMME DANS LES GRANDES... DANS TOUS LES COMBATS DE GLADIATEURS DONNES PAR LUI OU QUELQU'UN D'AUTRE.IL FAISAIT ÉGORGER MÊME CEUX QUI TOMBAIENT PAR HASARD POUR OBSERVER LEUR VISAGE QUAND ILS EXPIRAIENT."Suétone, "Claude", XXXIV. Suétone mis en images et sans le côté encyclopédiste. De très beaux nus, notamment masculins, et un Néron crédible, pas encore le "monstre naissant" de Racine, mais jeune homme pris entre ses désirs impérieux et sa... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,