21 janvier 2019

_L'Etrange_ de Jérôme Ruillier (2016)

Dans des images en noir, rouge et blanc, on a des humanoïdes aux têtes d'animaux ; chiens aux babines tombantes au faciès triste, singes, oiseaux échassiers. On suit l'immigration, la descente aux enfers, les répits d'un homme qui ne parle pas français à travers ses voisins, ses collègues, ses compatriotes, une corneille (une vraie)... Il y a d'abord le passer, la recherche de contacts dans le pays d'arrivée sans pouvoir demander d'aide à la police, même quand on est victime. Le travail clandestin est sous-payé, on est souvent très... [Lire la suite]

16 décembre 2018

_Le Paradis des femmes et l'Enfer des chevaux_ d'Idriss Al'Amraoui (1860ca)

Ce petit livre de voyage, une rihla, d'un dignitaire marocain dans la France de Napoléon III, m'a beaucoup surprise, je l'ai trouvé inattendu dans son style. Le titre me faisait penser à un texte poétique, des broderies sur motif ; en réalité, c'est un journal de voyage évoquant des détails très concrets, parfois prosaïques, à l'usage de Marocains restés au pays. J'ai immédiatement pensé à l'importance du regard d'un étranger pour connaître un pays, sachant que tout regard est guidé par son sens propre de ce qui est "normal" ou... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 décembre 2018

_Entre les murs_ de François Bégaudeau (2006)

Relecture du 25 juin 2008. Il serait faible de dire que les premières pages du roman m'ont déplu : j'étais hérissée devant les manières de ce professeur de français, que je trouvais complètement irrespectueux de ses élèves (le "M'sieur, vous charriez trop" est, pour une fois, justifié) et même du savoir qu'il enseignait : "ça dépend", "ça ne sert à rien", "on s'en fiche". Il m'a vraiment donné l'impression qu'il venait sans avoir préparé son cours : il suffit de voir qu'il donne l'exemple "J'ai vendu ma voiture à un homosexuel" (très... [Lire la suite]
26 décembre 2017

_Sentiments subversifs / Sentimenti sovversivi_ de Roberto Ferrucci (2010)

Voici un récit avec lequel j'avais rendez-vous depuis longtemps. Je l'avais acheté lors d'une soirée cinéma-conférence au Cinéma Les Lumières à Vitrolles. Draquila nous avait été projeté. A la fin du film, nous avons pu parler avec Roberto Ferrucci, journaliste (je ne sais plus si c'est au Gazzettino ou au Corriere Veneto) vénitien. Il nous a assuré, à nous Français qui aimions parfois comparer les vulgarités et sottises d'un Sarkozy à celles de Berlusconi, qu'il n'y avait pas de comparaisons et que, si c'était possible, il ferait... [Lire la suite]
17 novembre 2017

"Le Jeune Karl Marx" de Raoul Peck (2017)

En 1844, les premiers mouvements ouvriers qui prennent conscience des conséquences sociales de l'essor économique de la Révolution industrielles s'organisent. Karl Marx (August Diehl)  est un journaliste et philosophe qui vit pauvrement à Paris avec Jenny (Vicky Krieps), issue d'une des plus vieilles et prestigieuses familles d'Allemagne, toute acquise à l'idéal socialiste. En effet, l'Allemagne le censure, et ses écrits en France sont également surveillés de près. Il rencontre Friedrich Engels (Stefan Konarske), fils d'un riche... [Lire la suite]
24 juin 2017

_L'Ère du peuple_, de Jean-Luc Mélenchon (2017)

Cet essai a déjà été publié en 2014, 2016 et j'en ai lu la version augmentée parue en 2017. On y trouve le texte remanié, des annexes et des textes inédits ("L'intelligence du nombre", "L'anthropocène comme moment politique", "Le peuple et son conflit", "Le peuple et son mouvement"). Si vous "suivez" Mélenchon depuis longtemps, vous êtes familier avec plusieurs de ses thèmes, avec sa critique politique d'une croissance perpétuelle vouée d'avance et d'ores et déjà à l'échec, des décisions à courte vue et à petite échelle, les... [Lire la suite]

18 avril 2017

_Le Président_ de David Guinard (2017)

2017, Fillon vient de gagner, contre toute attente, la primaire de droite, à la grande déception de Sébastien, Nadia et d'autres soutiens de l'ancien Président Sarkozy. Peuvent-ils, doivent-ils se résigner ? Ils pensent que non, et les contacts de l'un d'eux peuvent les y aider... Un plan machiavélique, dans la plus pure tradition de la fin qui justifie les moyens, est alors échafaudé... et appliqué. Alors les institutions de la Vème République, comme ils l'avaient prévu, prennent le relais et tout semble se passer au mieux de... [Lire la suite]
15 mars 2017

_La Septième fonction du langage_, de Laurent Binet (2015)

1980. Roland Barthes, le célèbre universitaire, sémiologue entre autres, est heurté par une voiture en sortant d'une entrevue avec François Mitterrand. Son interrogatoire, mené avant son décès, par la police, paraît suffisamment suspect pour qu'elle songe à une tentative de meurtre. L'inspecteur Bayard apprend que les principaux ennemis de Barthes étaient des universitaires. Il commence donc par enquêter à la Sorbonne, puis à Vincennes... Un récit astucieux, satirique à souhait sur les milieux universitaires et politiques,... [Lire la suite]
21 octobre 2016

_Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB_, TARDI (2012)

J'ai eu maintes fois rendez-vous avec les bandes-dessinées de Tardi, mais je prenais mon temps. Voilà qu'à la faveur du Challenge ABC 2016, je me décide à le lire pour ma lettre T. La "Drôle de guerre" n'est pas un bon souvenir, pour qui aime les récits de bataille glorieux et... nets. Le mérite de cette bande-dessinée est de mettre en évidence, en évitant au mieux la bidasserie dans laquelle Fombeure est tombé à pieds joints, le mélange d'enthousiasme, d'illusions et de dépit désorienté dans lequel se trouvèrent les soldats... [Lire la suite]
24 août 2016

"Le Correspondant" de Jean-Michel Ben Soussan (2016)

Malo (Jimmy Labeeu) est l'aîné d'une famille rare : le père (Charles Berling, super) est homme au foyer (et non pas chômeur, comme l'affirme Malo sur ses fiches de rentrée) et la mère (Sylvie Testud, renouvelée) poursuit une brillante carrière dans le commerce international. Elle est gentillle mais ignore tout des goûts et activités de ses enfants, découvre et oublie aussitôt, au grand dam de son époux, condamné à l'altruisme. Or Malo (y a-t-il un lien - douteux - voulu par le réalisateur de SODA ?) a beaucoup de mal à s'affirmer dans... [Lire la suite]