26 août 2019

Quatre pièces de Jean Giono

Le bout de la route : 20 août 2019 Cacophonie énorme dans les premières répliques. Certes, Giono allait peu à Paris, mais il est évident qu'il connaissait son théâtre contemporain et on pense très fort à la poésie des répliques du théâtre de Giraudoux en lisant les échanges artificiels mis dans la bouche de villageois d'un hameau si perdu qu'il pourrait s'appeler Dogville, aussi artificiels que des bucoliques, dans un autre style ; mais les comparaisons s'arrêtent là. Le mystère est grand sur l'avenir de Jean. La fin est frappante,... [Lire la suite]

09 mars 2013

_Les Âmes fortes_ de Jean Giono (1949)

Les Âmes fortes est un roman surprenant qui déjoue les pactes d'énonciation tout en paraissant s'y soumettre. Trois commères de la Drôme, Thérèse, la plus âgée, Rose et Berthe, participent à une veillée funèbre tandis que la veuve dort. Partant de la vie du mort et de sa femme, les causeuses enchaînent des récits sur le mode marabout-bout-de-ficelle, à partir de leurs vies ou de celles des personnes évoquées... soudain, on remarque que Thérèse, qui racontait comment son galant Firmin l'avait enlevée pour l'emmener à Châtillon, voit... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
05 février 2009

_Colline_, de Jean GIONO (1929)

Relecture. Aux Bastides, hameau minuscule à l'ombre de la montagne Lure, d'étranges phénomènes se produisent, comme si tout était corps vivant et saignant. Janet, le père de Marguerite Gondran, mourant, semble très vite savoir de quoi il retourne, mais refuse d'aider. Puis l'eau tarit, dans cette Provence sèche... Un roman panthéiste (il appartient au Cycle de Pan, composé également de Regain et d'Un de Baumugnes), effrayant parfois et d'une fruste poésie. J'en suis sortie à la fois mal à l'aise et séduite.Ce qui est terrible, quand... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 janvier 2009

_Le Hussard sur le toit_ de Jean Giono

J'ai été captivée par ces pérégrinations à travers une Provence ancienne et belle, l'aventure à travers la maladie et les obstacles, et une histoire d'amour peu banale à la clef. Relecture du 15/01/2009 : C'est un roman magnifiquement écrit, dont l'intrigue se passe à la fois hors du temps et dans la Provence du XIXème siècle. Les descriptions des épidémies, de la nature et surtout du bestiaire (auquel il faut adjoindre ces étranges animaux humains) comptent pour moi parmi les plus beaux passages des romans du XXème siècle. Le... [Lire la suite]
13 octobre 2007

_Que ma joie demeure_, de Jean Giono (1935)

Dans la forêt de Grémone, un groupe de villageois, surtout un, Jourdan, se sent privé de joie, "lépreux". Bobi, un acrobate, va tenter de les guérir. Mais le tout n'est pas de trouver la joie (elle vous tombe parfois dans les mains), c'est de la faire durer. Quel serait le secret ? Nous assisterons à près de 18 mois de cette recherche mystérieuse et poétique, dans le monde prosaïque de la paysannerie et de la sauvagine, un hymne à la décroissance (l'idée, depuis les épicuriens, n'est pas neuve) et au communautarisme. Voilà un livre... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,