19 août 2019

_L'Homme de Londres_ de Georges Simenon (1976)

A Dieppe, Louis Maloin, un aiguilleur du port assiste à une lutte entre ce qui s'avérera deux malfaiteurs pour une valise : l'un tue l'autre et la valise tombe au fond du port. Maloin fait du bruit, ce qui fait fuir le meurtrier, et va repêcher la valise, qui contient une somme colossale... Il décide impulsivement de la garder et ne donne pas l'alerte... Mon premier "Simenon" ! Il était temps ! Ce court roman que j'hésiterais à qualifier de policier, tant l'intrigue a des ressorts psychologiques, est très étonnant. J'ai cru... [Lire la suite]

10 décembre 2015

_L'Immoraliste_ d'André Gide (1902)

Marié avec sa jeune cousine Madeleine sans rien connaître de la chair ni de sa propre personnalité, un jeune érudit fait l'expérience de la maladie puis de son désir de vivre en Afrique du Nord, et peu à peu, de la réalité de ses tendances immorales, qui se traduit, dans le récit, par la passion d'observer les jeunes garçons voler, gruger, braconner et, pour finir, de les assister dans leurs méfaits. La maladie qui gagne parallèlement sa femme, la tuberculose, qu'elle a probablement attrapée en le soignant, et la perte de leur enfant,... [Lire la suite]
26 octobre 2013

"Malavita" de Luc Besson (2013)

D'après le roman de Tonino Benacquista, que j'ai beaucoup aimé, Luc Besson tire un film amusant et enlevé sur les aventures de la famille Manzoni, mafieux repentis cachés dans un petit village de Normandie. Il ne lui apporte, ni ne lui retire rien... non, je me trompe : il atténue ce qui, selon moi (cf. mon billet sur le roman) était une lourdeur, c'est-à-dire le récit tapuscrit des exploits passés de Manzoni. La distribution des rôles est bonne, avec une mention spéciale à Michelle Pfeiffer (Livia Manzoni) et la jolie blonde qui... [Lire la suite]
23 novembre 2012

_Malavita_, de Tonino Benacquista (2004)

La famille Manzoni, famille d'un mafieux repenti en planque, a dû quitter précipitamment la côte d'Azur pour s'être fait remarquer. A Cholong, petit village normand, Tom Quintiliani, le policier américain chargé de leur protection, espère que les choses seront plus faciles. Sous le nom de Blake, les Manzoni vont essayer de vivre malgré tout leurs rêves : Warren, 14 ans, ne peut s'empêcher de créer un réseau au collège, Maggie/Livia rêve de rédemption et s'adonne à la bienfaisance, quant à Fred/Giovanni, ayant trouvé une machine à... [Lire la suite]
21 août 2012

_Le Perroquet de Flaubert_, de Julian Barnes (1984)

Pour présenter le livre, je copierai ici la 4ème de couverture, que je trouve au plus près de ce que je voudrais écrire : on croirait, sans cela, que je l'ai plagiée : Médecin anglais passionné par Gustave Flaubert, Geoffrey Braithwaite se rend en pèlerinage en Normandie, la terre de son idole. A Rouen, au musée Flaubert, il découvre avec émotion le perroquet ayant servi de modèle à l'écrivain, le Loulou du conte "Un cœur simple". Mais à Croisset, où se trouve la maison Flaubert, il tombe sur un autre perroquet empaillé. C'est... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
08 juin 2012

_Trois chroniques scandaleuses_, anthologie de nouvelles, XIXème siècle

Voici trois chroniques dont deux constituent une relecture. J'avais blogué "L'Elixir de longue vie" en lisant L'Anthologie fantastique de Librio. C'est un Don Juan un peu original qu'on trouve là, qui finit sa vie officiellement "bon père, bon époux" mais qui est sans doute encore plus horrible que celui qui tend sa main au Commandeur ou court se mettre à l'abri dans un couvent. L'idée parfois sous-jacente que Don Juan est un parricide est ici explicite. La toute fin est insoutenable. "Les Cenci" (Chroniques italiennes) de Stendhal... [Lire la suite]

13 juillet 2011

_Bouvard et Pécuchet_ de Gustave Flaubert (1881-posthume)

Deux copistes se découvrent une profonde amitié et des affinités, malgré des tempéraments bien différents. L'un d'eux fait un gros héritage et décide de quitter son emploi pour mener, dans un grand domaine normand, une vie dédiée aux arts et aux sciences ; il propose à son désormais indispensable compère de l'accompagner... Hélas, leur dilettantisme et leur ignorance doublée de prétention à la connaissance est source de dépenses incessantes et d'échecs permanents... Leurs échecs sont si permanents, si répétés (répétitifs) qu'au... [Lire la suite]
12 mars 2010

_La Nuit de Valognes_, d'Eric-Emmanuel SCHMITT (1991)

Relecture. On ne présente plus, etc. ;o))) Quatre femmes sont convoquées par une Duchesse à la campagne, en Normandie, toutes, qu'elles le revendiquent, en gémissent, le nient ou s'en réjouissent, ont été des victimes de Don Juan. La Duchesse a décidé de faire venir chez elle le libertin, et, au terme d'un procès instruit à l'aide de Sganarelle et desdites victimes, de l'obliger en réparation à épouser sa dernière victime, suicidaire depuis qu'elle a été quittée cinq mois et vingt-huit jours auparavant ou à subir l'arrêt d'une... [Lire la suite]
13 mai 2009

"Sodome et Gomorrhe", _La Recherche du Temps perdu_, de Marcel PROUST

Ce tome me réconcilie avec le challenge de devoir lire "La Recherche..." cette année 2009, car Le Côté de Guermantes m'avait fait me demander si je n'avais pas été un peu téméraire de vouloir concentrer une telle succession de pavés en si peu de temps. Certes, le début fait craindre que Proust ne se complaise encore trop longuement dans l'énoncé minutieux des prérogatives aristocratiques des uns et des autres, mais j'ai vu très vite que le constat que je croyais oiseux, que les tomes de La Recherche sont comme les couleurs de... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 octobre 2006

_La Maison Tellier_, de Guy de Maupassant (1881)

Constance, la nièce de Madame Tellier, doit faire sa communion. A une si sainte cérémonie, une tante ne saurait manquer, même si elle tient une maison close très appréciée en Normandie. N'écoutant que son bon cœur, Madame Tellier emmène toutes ses pensionnaires avec elle. C'est une véritable épopée. Sans compter que ces dames manquent très vite à leurs habitués : que faire en fin de semaine sans elles ? Cette nouvelle est la tranche de vie très drôle d'un lupanar à Fécamp, la satire de son rôle vital dans un monde hypocrite et... [Lire la suite]