12 avril 2019

"Green Book : Sur les routes du Sud" de Peter Farrelly (2019)

Le Green Book, c'est un guide touristique à l'usage des Afro-américains pour les Etats du Sud où tous les hôtels ne sauraient les accepter comme clients. Mais dans le Nord, tout n'est pas chaleureux ni dépourvu de préjugés. Tony Vallelonga, dit Tony Lip (Viggo Mortensen), père du scénaristede ce film, est un videur de boîte, brave homme un peu rugueux avec les gens, carrément intraitables avec ceux qui se mettent en travers de sa route ; raciste capable de mettre à la poubelle des verres dans lesquels des ouvriers noirs ont bu, j'aime... [Lire la suite]

12 février 2019

_La Bible de néon_ de John Kennedy Toole (XXème siècle)

Voici un livre qui était sur ma pile-à-lire depuis mon éblouissement pour La Conjuration des imbéciles, et que jemlire a bien voulu m'envoyer ! Il s'agit en effet d'un autre des romans posthumes de cet écrivain mort avant d'avoir pu être publié et donc de voir son succès. On y retrouve la haine des voyages en car, une chanteuse de cabaret, la tante du narrateur... Nous avons affaire à un roman d'enfance, narré avec les ellipses innocentes du regard enfantin et Toole a la sagesse de ne pas abuser des prolepses, l'allusion étant... [Lire la suite]
14 septembre 2018

"Blackkklandsman" de Spike Lee (2018)

Ron Stallworth (John David Washington) a toujours rêvé d'être policier. Voyant une annonce qui encourageait les "minorités à postuler", il saute le pas et se retrouve premier afro-américain engagé dans la police en 1978 en Caroline du Sud à Colorado Springs. Il se bat pour quitter les archives et intégrer une cellule d'investigation. Une annonce attire son attention : le Klu Klux Klan recrute de nouveaux membres. Il postule par téléphone (à la grande stupeur de ses collègues qui l'entendent) et oublie de changer son nom. Il ne peut... [Lire la suite]
25 septembre 2015

_A Streetcar named Desire_ de Tennessee WILLIAMS (1947)

Blanche DuBois débarque chez sa soeur Stella, et son beau-frère, Stanley Kowalski ; arguant d'une ruine personnelle, qu'elle met sur le compte du manque de solidarité de sa soeur, elle prétend s'installer sans fixer de date de séjour ; charmante, évaporée, expansive, elle est atterrée par les faibles dimensions du logis qui l'obligent à une grande promiscuité. C'est d'autant plus gênant que le jeune couple est très fusionnel et leur entente est très clairement physique. Blanche commence par jouer les coquettes avec son beau-frère,... [Lire la suite]