17 novembre 2017

"Le Jeune Karl Marx" de Raoul Peck (2017)

En 1844, les premiers mouvements ouvriers qui prennent conscience des conséquences sociales de l'essor économique de la Révolution industrielles s'organisent. Karl Marx (August Diehl)  est un journaliste et philosophe qui vit pauvrement à Paris avec Jenny (Vicky Krieps), issue d'une des plus vieilles et prestigieuses familles d'Allemagne, toute acquise à l'idéal socialiste. En effet, l'Allemagne le censure, et ses écrits en France sont également surveillés de près. Il rencontre Friedrich Engels (Stefan Konarske), fils d'un riche... [Lire la suite]

16 mai 2016

"Pauca Meae" in _Les Contemplations_, IV de Victor Hugo (1859)

Voilà une section qui présente certains des poèmes les plus connus de Victor Hugo, ceux qui ont été donnés en récitation, ou en lecture expliquée, méthodique, analytique, selon la dernière mode métalinguistique de l'Education nationale et donc selon votre âge. Ils tournent autour d'un événement tragique advenu le 4 septembre 1843, le décès de Léopoldine Hugo, jeune mariée, avec son époux, noyés tous deux. Le célèbre poète évoque la disparue, se révolte contre la volonté de Dieu, l'interroge, proteste contre un entourage qui, "Trois... [Lire la suite]
27 décembre 2015

_Le Secret de la Ferme-Grise_ de Mary Elizabeth Braddon (1862)

On enterre Martin Carleon, un jeune propriétaire terrien qui s'apprêtait à épouser la fille du pasteur ; le chagrin de son frère, Dudley, paraît à la fois profond et farouche. Il semble rempli de prévention à l'égard de la fiancée de son défunt frère et tâche de ne plus la rencontrer. Il reprend, contre toute attente (il avait fait des études), la ferme rongée par l'humidité, et semble très attaché à Ralph, son intendant, qui le suit partout, d'une manière qui semble très vite suspecte à tous... Voilà une nouvelle policière sans... [Lire la suite]
25 décembre 2015

_Confessions d'un mangeur d'opium anglais_ de Thomas de Quincey (1821-1856)

Un ancien opiomane (plus exactement consommateur de laudanum) raconte comment il en est venu à cette consommation et décrit ses effets, positifs comme négatifs. Il s'efforce d'être méthodique : il divise l'oeuvre en différentes parties, ce qui précéda cette période de toxicomanie, la période où il fut un consommateur heureux, huit années, et une descente aux enfers ensuite. J'ai de loin préféré la première partie, qui avait réellement l'allure d'un récit, où l'on a parfois l'impression d'être dans un roman de Dickens (je connais... [Lire la suite]
17 mai 2015

_Le Crime d'Orcival_ d'Emile Gaboriau (1867)

A Orcival, on retrouve la comtesse de Trémorel morte, victime d'un crime crapuleux, si l'on en croit tous les indices dans la maison et à l'extérieur. Le juge d'instruction ne tarde pas à trouver, comme tous ceux qui connaissent ce joyeux drille pas très honnête, le comportement du jardinier très suspect. Le corps du comte est introuvable, mais aux traces, il semble que lui-même ait dû être supprimé. Le juge allait se retirer avec sa religion faite, quand Lecoq, le célèbre inspecteur de police, dépêché de Paris, vient... [Lire la suite]
07 février 2015

_Celle qui m'aime_ d'Emile ZOLA

Voilà encore un de ces recueils pour les scolaires où l'on fait un florilège de recueils différents en laissant croire qu'il s'agit d'une nouvelle oeuvre d'un auteur. On piochera donc dans Les Contes à Ninon, Les Nouveaux contes à Ninon, Naïs Micoulin et autres nouvelles, et je comprendrai donc après coup pourquoi la plupart de ces nouvelles ont pour moi un grand air de déjà-vu. Il n'y en a vraiment qu'un (ou deux ?) publié(s) dans la revue La Rue qui ne fait pas partie d'un recueil connu que vous avez sûrement déjà lu. "Celle que... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 décembre 2014

_Comment on meurt_ d'Emile ZOLA (1876)

Ce recueil de cinq nouvelles naturalistes nous rapporte comment, dans la France d'Emile Zola, on pouvait mourir, dans la noblesse, en ville, à la campagne, chez de petits commerçants, chez des bourgeois, chez des ouvriers et des paysans. Chaque famille, chaque milieu a sa misère, sa noblesse, sa médiocrité mais aussi sa profonde solitude au moment d'affronter le moment du grand départ. On est frappé par la façon dont l'affection, l'attachement cèdent le pas devant la nécessité et le prosaïsme du quotidien, si bien que la mort perd... [Lire la suite]
02 août 2014

_La Peau de chagrin_, d'Honoré de Balzac (1831)

Raphaël de Valentin, désespéré par sa malchance et le manque de reconnaissance, visite, en attendant que le pont parisien du haut duquel il désire se jeter soit moins fréquenté, une boutique d'antiquités. A mesure qu'il trouve des pièces intéressantes, le vendeur lui présente une peau de chagrin au pouvoir surnaturel : il peut exaucer tous vos voeux... contre une part de votre longévité. Raphaël accepte le pacte et ne tarde pas à se rendre compte que le pouvoir absolu est bien trop cher payé... Pourquoi me rappelais-je ce récit... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 mars 2014

_Mémoire pour un avocat_, d'Octave Mirbeau (1894-1899)

"Mémoire pour un avocat" : désireux de divorcer, un homme rédige un mémoire pour son avocat, sous forme de récit qui part de ses fiançailles et arrive à son croissant mépris pour sa femme, en passant par les innombrables concessions qu'il fit à son insensibilité de coeur et de corps."Clotilde et moi" : un couple adultérin a convenu de faire un séjour dans un port britannique, avec vue sur la mer, option baudelairienne luxe, calme et volupté ; la maîtresse arrive avec quinze jours de retard et trente-trois malles qu'elle entreprend de... [Lire la suite]
15 mars 2014

_Un Fil à la patte_, de Georges Feydeau (1894)

Lucette, une chanteuse, est rassurée de voir son amant, Bois-d'Enghien, revenir à elle après quinze jours de silence et d'abandon. Elle ne le devrait pas : il ne revenait que pour lui signifier leur rupture et sa décision de se marier (le lendemain), mais n'osant pas parler devant la passion débordante de Lucette, il y passe la nuit et s'enferre dans des déclarations. Il essaie alors de la pousser dans les bras du Général Irrigua, amoureux fou d'elle, mais sans succès... Pendant ce temps, l'heure de signer le contrat arrive et la... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,