16 avril 2011

_Mon coeur mis à nu_, de Charles Baudelaire (1859-1866)

Charles Baudelaire, ulcéré par les critiques et le procès essuyés par son recueil des Fleurs du Mal, travaille à un projet-défouloir très justement intitulé Mon coeur mis à nu qui ne sera jamais mis en forme. C'est donc un recueil de notes, de phrases nominales pas toujours faciles à interpréter. Je m'élève d'ailleurs contre l'interprétation antisémite de "Belle conspiration à inventer pour l'extermination de la race juive". J'ai ressenti cette phrase comme ironique, d'autant qu'elle était suivie par "Les Juifs, Bibliothécaires et... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 février 2011

_La Machine à explorer le temps_, d'H. G. Wells (1895)

Au XIXème siècle, un groupe d'hommes instruits s'interrogent sur la composition de l'espace-temps et l'un d'eux pense avoir trouvé le moyen de voyager sur la 4ème dimension, celle du temps. Il leur donne à observer une machine, qui se volatilise sous leurs yeux. Ils restent un peu sceptiques. Peu après, le Voyageur du temps survient, blessé, et, tout en se sustentant, leur raconte l'incroyable semaine passée des centaines de milliers d'années plus tard, car c'est dans le futur qu'il a choisi d'aller. Tout d'abord, les lieux ont... [Lire la suite]
08 janvier 2011

_La Terre_, d'Emile Zola (1887)

Jean Macquart a quitté l'armée et se loue comme valet de ferme chez Hourdequin, un gros propriétaire tenté par les exploitations modernes, dans une ferme de la Beauce. Il est très attiré par Françoise, qui appartient à une vieille famille de Rognes, famille qui se dévore au gré des donations, des héritages, des ventes, des partages... de la terre. Hélas, Françoise est d'une part mineure et trop jeune pour lui, d'autre part, elle attire également  Buteau, le mari de sa propre sœur, Lise. Ce triste couple est prêt au ménage à trois... [Lire la suite]
27 décembre 2010

_La Bête humaine_, d'Emile Zola (1889)

Roubaud, sous-chef de gare, est marié à la jeune et belle Séverine, filleule dotée et couchée sur le testament de l'influent président Grandmorin, ange tutélaire des époux. Beaucoup de chance, croit-il, lorsqu'il apprend que la jeune fille doit sa faveur à des privautés accordées alors qu'elle était toute jeune à son tuteur.Dans le flamboiement de sa rage et de sa jalousie, il prémédite le meurtre de ce triste bienfaiteur et l'exécute dans un coupé ; malheureusement pour les deux époux, ils sont vus et bientôt reconnus par le... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 décembre 2010

_La Dame de pique et autres nouvelles_ d'Alexandre Pouchkine (1833)

"La Dame de pique" D'une vieille comtesse russe, on raconte qu'elle connaît le secret pour reconnaître trois cartes gagnantes d'affilée. Elle aurait déjà transmis son secret à un certain Tchaplitski. Cela fait rêver Hermann, un officier du génie, "Allemand russifié", qui a de gros ennuis d'argent. Pour approcher la vieille dame, il imagine de courtiser sa jeune parente pauvre, Lizaveta Ivanovna, mais hélas, lors d'une intrusion nocturne organisée par cette dernière, au lieu de la rejoindre, Hermann va tenter de persuader la comtesse... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 décembre 2010

_L'Argent_, d'Emile Zola (1891)

Dix-huitième tome des Rougon-Macquart, ce roman revient à Aristide Saccard, né Rougon, qu'on a déjà vu opérer des opérations immobilières, des constructions hausmaniennes du 2nd Empire, dans La Curée. Ruiné, il va connaître à nouveau le succès après avoir fondé La Banque Universelle, destinée notamment à financer des entreprises au Moyen-Orient. Ces entreprises, c'est l'ingénieur Hamelin, honnête catholique pratiquant, qui rêve de rendre au Saint-Siège la ville de Jérusalem, qui va les fonder et prospecter. Sa sœur Caroline va se... [Lire la suite]

30 août 2010

_La Fortune des Rougon_, d'Emile ZOLA (1871)

A Plassans, petite ville du sud de la France, une insurrection se prépare contre le coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte le Deux-Décembre 1851.Nous apprenons, par un savant jeu d'analepses, ce que cette insurrection et ce coup d'Etat vont représenter dans une famille particulière, que Zola a baptisée les Rougon-Macquart.Adélaïde Fouque, une héritière, a épousé en 1786 un jardinier, Rougon, qui meurt après lui avoir laissé un fils, Pierre, puis elle prendra un amant peu recommandable auquel la lient une liaison ardente et deux... [Lire la suite]
29 août 2010

_Le Chevalier double et autres nouvelles_, de Théophile GAUTIER (1840)

Voici un recueil de contes fantastiques parfois naïfs ("Le Chevalier double"...) ou remplis de deuxième degré, ancêtre de l'humour noir décalé ("Le Pied de momie") ou plus classiques, si classiques qu'ils sont désormais conventionnels.Je passe sur Arria Marcella, que j'avais déjà lu dans une autre édition.Pour "Le Pied de Momie", "La Cafetière", "Arria Marcella", on est dans la situation brillamment illustrée par Le Roman de la Momie, où un narrateur tombe amoureux d'une morte par le biais d'une relique, une représentation... "Le... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 août 2010

_Le Contrat de mariage_, d'Honoré de Balzac (1835)

Le Contrat de Mariage est inséré dans le même volume du Livre de Poche que Le Colonel Chabert, que je connaissais et aimais déjà, et j'ai bien vite compris pourquoi. Comme dans ce dernier bref roman, le notaire Mathias, sorte de digne Scapin, rusé et bienveillant, tentera de faire le bien de son client presque malgré ce dernier. Quand on est pris par l'amour et l'altruisme, plus encore, par une passion, dit encore ici Balzac, on est la dupe rêvée de ceux qui ne nous ressemblent pas.C'est une lecture pétillante, pessimiste, très... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 juillet 2010

_Poèmes saturniens_, de Verlaine (1866)

Voici une rencontre bien des fois remise avec ce recueil, dont je connaissais bien évidemment quelques pièces, qui sont fameuses : "Nevermore", "Mon rêve familier", et j'en passe.Dans ces poèmes, Verlaine donne à voir et à entendre autant de lui (bien que sa présence en tant qu'auteur/narrateur soit des plus discrètes) que du monde qui l'entoure. Si je dis "entendre", c'est que, reprenant à mon compte les paroles de mon ancien maître, Jean-Pierre Chausserie-Laprée, je considère que la poésie est un "plaisir articulatoire" autant... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,