06 novembre 2020

Phèdre ! de François Gremaud d'après Racine (2018)

Lors de la représentation de la pièce Phèdre ! a été distribué à tous les spectateurs le texte de la pièce, dont il nous a été demandé de suivre l'écrit à partir de la page 60. Le livret est resté sur mon bureau, annobli de sa dédicace, bien en vue, rapide à lire et plaisant, de toute évidence, mais je l'ai, comme beaucoup d'autres, intercalé seulement maintenant, pour "respirer" au cours de la lecture de l'exigeant Les Furtifs, de Damasio. Le plaisir à lire ce texte reste grand, il se superpose au souvenir que j'ai du jeu de Romain... [Lire la suite]

17 octobre 2020

_L'Amie prodigieuse_, tome 2 : "Le nouveau nom" (2012)

L'amie prodigieuse, tome 1 : "Enfance, adolescence". L'amie prodigieuse, tome 3 : "Celle qui fuit et celle qui reste". Je n'ai pas pu attendre bien longtemps avant de me lancer dans le tome 2, au détriment des Furtifs, dans lesquels je patauge toujours... Je voyais bien que la fin du tome 1 était atroce, mais je ne me doutais pas que le riche mariage de Lila allait se révéler aussi immédiatement sordide. J'avais donné, à l'instar d'un critique de cinéma, au Nombril du monde, d'Ariel Zeitoun, la palme de la nuit de noces la plus... [Lire la suite]
09 août 2020

_Anna Karenine_ de Léon Tolstoï - tome 2

Le second tome s'ouvre sur le mariage et le voyage de noces de Kitty et de Constantin Lévine, et sur le début d'une sorte de voyage de noces adultères de "l'imbécile Vronski" (Albert Cohen) et d'Anna, qui débute à Venise, bien sûr. La parenté avec Belle du Seigneur, que Cohen ne cherche pas à déguiser, - j'en prends conscience rétrospectivement, il s'en targue - est éclatante : le même mécanisme y apparaît, avec inversion toutefois des comportements. C'est Vronski qui cherche, en s'étourdissant d'activités dont Anna est l'admiratrice... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 avril 2020

_Anna Karénine_, tome 1, Léon Tolstoï (1935)

Dans l'aristocratie russe d'avant la Révolution, l'amour et la bonne chère pimentent l'ennui. Chez les soeurs Stcherbatski, mal conseillées par une mère superficielle et vaniteuse, Dolly (Daria, manie des romanciers russes que de donner au moins quatre noms différents à chaque personnage) est trompée par son époux et doit se résoudre à le quitter, Kitty (Katia, Catherine) la plus jeune, "laisse filer" Lévine qui l'aime sincèrement pour Vronski, lequel ne sait encore guère pour qui il soupire... Or Vronski va apercevoir Anna Karénine,... [Lire la suite]
19 février 2020

_La Servante écarlate_ de Margaret Atwood (1985)

A la fin du XXème siècle, l'environnement pollué, les multiples épidémies ont gravement obéré la fertilité des caucasiens des Etats-Unis. La dictature gileadienne, une sorte de théocratie s'inspirant de certains épisodes de l'Ancien Testament et de quelques anecdotes de l'Utah, a permis l'oppression des femmes pour les contrôler, elles et leur fertilité, et leur imposer des rôles d'épouse, de servantes ménagères ou de servantes obstétriques, sorte d'"utérus sur pattes", comme dit l'héroïne, Offred. C'est sur le conseil d'une... [Lire la suite]
24 janvier 2020

"Seules les bêtes" de Dominik Moll (2020)

Sur le Causse, les gens n'aiment pas être seuls ; certains couples semblent ne tenir qu'à ça. Joseph Bonnefille (Damien Bonnard) qui vivait avec sa mère, laquelle est décédée il y a peu, est passablement perturbé mais vit à contre-coeur la liaison que lui impose Alice Farrange (Laure Calamy), son assistante, qui croit l'aider ainsi. Le mari de l'assistante, Michel Farrange (Denis Menochet) n'est pas dupe mais semble étrangement détaché. On apprend qu'une lointaine habitante du Causse (Valeria Bruni-Tedeschi) a disparu. Plus loin, en... [Lire la suite]

04 janvier 2020

_Les Liaisons dangereuses_, de Choderlos de Laclos (1782)

 Ce roman a été lu plusieurs fois ; cette fois-ci, je me suis essentiellement concentrée sur les lettres de la Marquise de Merteuil, car je souhaitais la comprendre un peu plus. Il m'apparaît que dès la lettre IV, on saisit qu'il y a une faute impardonnable commise par Valmont, à l'origine de toute l'affreuse vengeance mise en branle presque dès cet instant contre lui. Lui a la naïveté de croire que leur libertinage commun et avoué, leur liberté de confidence implique totalité de la confidence et de la confiance. Je retrouve... [Lire la suite]
19 décembre 2019

"Gloria Mundi" de Robert Guédiguian (2019)

Daniel (Gérard Meylan) reçoit une photo qu'il a failli ne jamais recevoir : celle de sa petite-fille Gloria. Il est incarcéré depuis sa prime jeunesse, n'a jamais connu sa fille (Anaïs Demoustier), et la mère de sa fille (Ariane Ascaride), femme de ménage dans un hôtel (on sait la charge sociale cachée derrière cet emploi), vit avec (Jean-Pierre Darroussin), chauffeur de bus à la RTM, qui avait lui-même une fille (Lola Naymark). C'est ce dernier qui a proposé à sa compagne de le prévenir. Alors tout naturellement il vient les voir à... [Lire la suite]
01 novembre 2019

_La Princesse de Clèves_ de Marie-Madeleine de La Fayette (1678)

J'ai lu ce "roman psychologique" pour la première fois à l'âge de dix-sept ans de mon propre mouvement puis l'ai relu régulièrement au gré de mes besoins estudiantins puis professionnels. Il n'y a guère que les deux dernières fois (sur cinq) où je pense avoir réellement intégré "l'ambiance" et compris la vraisemblance du propos. Jusque-là les prétentions à la vraisemblance du roman me faisaient doucement ricaner. Je n'avais qu'atténué le : "Attends, quoi ?! le pauvre gars est mort, OK, c'est votre faute à tous, tas de brutes, mais... [Lire la suite]
27 octobre 2019

_Celle qui n'était plus_ de Boileau-Narcejac (1952)

Quels assassins déplaisants, durs, égoïstes, sans aucune empathie sont Lucienne et Fernand ! Certes Mireille n'est pas bien douce et bien mignonne, son mari n'est guère heureux avec, mais on ne peut s'empêcher de trouver qu'il passe d'une des Gorgones à sa soeur... C'est pourquoi quand leur stratagème, pourtant assez bien construit (finir par être à la fois libres et riches et en couple), rencontre une faille... abyssale, on est bien content de les voir angoissés et divisés ! Et pourtant, ça va encore plus loin... J'aime décidément... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 16:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,