17 février 2021

Les Petits pains de la pleine lune, de GU Byeong-mo (2009)

Le héros vit le calvaire d'une marâtre qui le persécute au quotidien dans un crescendo tel que, malgré la résolution de "tenir" jusqu'à l'âge de quitter la maison, de supporter toutes les avanies, un jour, gravement et injustement accusé, il doit prendre la fuite. Il se réfugie dans une boutique du voisinage où il avait pris l'habitude d'acheter quotidiennement des pâtisseries, des petits pains, qui lui rappelaient un souvenir d'enfance affreux, la première tentative de suicide de sa mère. Les images sont diffuses, mais, usant d'une... [Lire la suite]

15 janvier 2021

L'Amie prodigieuse, tome 4 : "L'Enfant perdue" (2017)

Chose incroyable, le dernier tome n'est pas qu'une resucée des mêmes problématiques, il est véritablement une réponse et une résolution des flux et reflux de l'amitié entre les deux femmes et répond, dans un premier temps à la question de savoir s'il s'agissait bien d'une amitié. Dans le tome précédent, on avait atteint un paroxysme dans le doute, avec les intersubjectivités de la narratrice et de ses partenaires, d'autres personnages, aussi. Deuxième réponse : Lila est-elle bien l'"amica geniale" dont Lenù admirait et redoutait le... [Lire la suite]
12 janvier 2021

L'Amie prodigieuse, tome 3 : "Celle qui fuit et celle qui reste" (2013)

A ma grande surprise, j'ai encore une fois dévoré ce tome, qui m'a peut-être beaucoup plus parlé que les deux premiers. Le, les pièges dans lesquels s'enferrent les deux femmes, spécialement Lenù, la narratrice sont terribles et il semble, tout d'abord, que seule Lila ait la force, sur les moyen et long termes, de s'en libérer. Je me suis plusieurs fois demandé si la thèse de l'existence de la "génialité", la Schwärmerei, n'était pas l'invraisemblance particulière de ce roman. Comment Lila, qui professe ne plus lire ni écrire depuis... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
06 juin 2020

_Le Chat du rabbin_, tome 9 : "La Reine de Shabbat" (2019)

Le Malka des Lions raconte à des enfants du Maghreb l'histoire merveilleuse du chat parlant, de sa maîtresse Zlabya et du rabbin, le père de Zlabya. Les enfants ont bien du mal à le croire mais sont captivés, et encore plus quand survient en personne le chat. Le Malka reprend des éléments qu'on connaissait déjà puis raccroche le fil du récit à la révolte et la fugue, inédites de Zlabya un soir de shabbat, consistant d'abord à filer chez son amie Oreillette puis à l'inciter à sortir, elle aussi, obsédées par l'idée que leur vie de... [Lire la suite]
04 avril 2020

_Stèles_ de Victor Segalen (1912)

Voilà un recueil de poèmes plein de charme et de connivence avec lequel j'avais rendez-vous depuis vingt-sept ans : enfin ! Les sections "Stèles du Nord" sur l'amitié et "Stèles orientées" sur l'amour, ou quand même plus nettement sur "la jeune fille" m'avaient particulièrement attirée. Je viens de comprendre la réponse à l'énigme du poème "Empreinte" : c'est ingénieux, formidable ! Les "Stèles face au midi" m'ont surprise par leur lien avec le christianisme et la figure du Christ. Les "Stèles du bord du chemin" m'ont paru justement... [Lire la suite]
07 novembre 2019

_Vernon Subutex 1_ de Virginie Despentes (2015)

Vernon Subutex est un ancien disquaire, balayé par la dématérialisation des supports musicaux, qui ne peut plus payer son loyer. Comme son magasin de disques était connu et reconnu, que des musiciens étaient ses amis, il va faire le tour de ses connaissances, sans annoncer clairement qu'il est à la rue, pour dégoter un coin pour dormir... Dans un premier temps, il espère monnayer les enregistrements de conversations d'Alex Bleach, un chanteur à succès qui vient de décéder et qui intéresse beaucoup de monde, parfois pour de mauvaises... [Lire la suite]

15 octobre 2019

"Once upon a time... in Hollywood" de Quentin Tarantino (2019)

Titre de conte de fée, vagues bruits sur un "chef-d'oeuvre", OK, j'y vais... Je vais être brève car je suis très fatiguée et j'écris cette note plusieurs jours après le film, antidatée. Je l'ai très globalement aimé même si je ne pouvais me défendre d'éprouver de l'ennui au début. C'est un très bon film qui offre une réflexion latérale sur le métier d'acteur et son caractère éphémère, extrêmement lié à la chance et au répertoire. Un acteur très sensible (Leonardo DiCaprio, toujours génial), mais je crains le pléonasme, s'est attaché... [Lire la suite]
12 août 2019

"Noureev (Le Corbeau blanc)" de Ralph Fiennes (2019)

Rudolph Noureev (Oleg Ivenko, parfait) est un "corbeau blanc", un jeune homme au tempérament explosif, qui travaille inlassablement pour atteindre la perfection et ne pas se contenter de la fameuse "énergie" russe. Il est souvent filmé dans le costume du "Spectre de la Rose", ce qui permet d'insister sur le fait qu'il est, dans l'histoire de la danse, l'héritier du phénomène Nijinsky. En même temps qu'on le voit arriver à Paris avec les ballets du Kirov, le film fait un montage avec son parcours et des images en noir et blanc censées... [Lire la suite]
21 juin 2019

"Passion" de Riûsuke Hamaguchi (2008)

Un jeune couple, en open-relationship tacite depuis dix ans, Kaho (Aoba Kawai) et Tomoya (Ryuta Okamoto) se décide à annoncer, lors d'un dîner entre amis qu'il se marie. L'un des couples présent est déjà marié et l'épouse de Takeshi (Kiyohiko Shibukawa) est même enceinte, les deux autres sont célibataires plus ou moins contents de l'être. Tout ce petit monde a une vue imprenable sur la trentaine où au Japon, paraît-il, on arrête d'extravaguer et l'on entre dans le moule. Les réactions les plus déplaisantes viennent de la jeune femme,... [Lire la suite]
19 juin 2019

"Je veux manger ton pancréas", de Shinichira Ushijima (2019)

Présentation du cinéma : Sakura est une lycéenne populaire et pleine de vie. Tout l'opposé d'un de ses camarades solitaires qui, tombant par mégarde sur son journal intime, découvre qu'elle n'a plus que quelques mois à vivre... Unis par ce secret, ils se rapprochent et s'apprivoisent. Sakura lui fait alors une proposition : vivre ensemble toute une vie en accéléré, le temps d'un printemps. Sakura ressemble à MisaMisa du Death Note... Je suis obligée de faire ces premières analogies car, en dehors des mangas qui peuplaient les... [Lire la suite]