20 mars 2020

_Les Âmes grises_ de Philippe CLAUDEL (2003)

Philippe Claudel fait le récit beau et prenant de trois destins croisés de jeunes femmes, et même quatre, qui éclairèrent fugitivement le coeur d'hommes avant que la grisaille retombe pour toujours sur leurs âmes... Le narrateur est un policier, témoin de plusieurs faits sur lesquels le mystère ne se dissipera qu'un peu et plus tard. Les vices, les lâchetés, les compromissions des hommes y apparaissent dans la simplicité d'un discours faussement bonhomme, réellement triste et tendre, captivant. A cause du cadre de la Ière guerre... [Lire la suite]

18 février 2020

"Les Quatre filles du Docteur March" de Greta Gerwig (2020)

On connaît l'histoire (et c'est probablement pour cela que Greta Gerwig a brisé la construction chronologique du roman de Louisa May Alcott) : un bon docteur parti combattre les Sudistes racistes laissant ses quatre filles aux bons soins de son épouse dévouée et de l'inévitable pauvreté, les quatre filles cultivant leurs talents (écriture, peinture, musique, art dramatique) entre amour et chamailleries tout en essayant - ou pas - de continuer à faire bonne figure dans leur rang et le voisinage. Les unes ne se rêvent qu'en couple,... [Lire la suite]
31 janvier 2020

Relectures du mois de janvier 2020

Relecture le 4 janvier 2020 : "Les Liaisons dangereuses" Cf. note de lecture car je n'en avais jamais fait dans ce blog. Relecture du 4 mai 2012  le 11 janvier 2020 : "Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée" Cf. note de lecture. Relecture du 5 mai 2012 le 13 janvier 2020 : "Un Caprice". Cf. note de lecture.  
Posté par DonaSwann à 15:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 janvier 2020

"Seules les bêtes" de Dominik Moll (2020)

Sur le Causse, les gens n'aiment pas être seuls ; certains couples semblent ne tenir qu'à ça. Joseph Bonnefille (Damien Bonnard) qui vivait avec sa mère, laquelle est décédée il y a peu, est passablement perturbé mais vit à contre-coeur la liaison que lui impose Alice Farrange (Laure Calamy), son assistante, qui croit l'aider ainsi. Le mari de l'assistante, Michel Farrange (Denis Menochet) n'est pas dupe mais semble étrangement détaché. On apprend qu'une lointaine habitante du Causse (Valeria Bruni-Tedeschi) a disparu. Plus loin, en... [Lire la suite]
10 janvier 2020

"Le Hussard sur le toit" de Jean-Paul Rappeneau (1995)

J'avais vu plusieurs fois le film, et je l'ai aimé ; je l'ai montré aussi beaucoup et donc revu. Il m'a donc fallu presque de la politesse pour rester voir un film que je connaissais autant, pour avoir en plus lu et relu le roman de Giono, après la conférence. Rappeneau a pris le parti de recréer des effets littéraires voulus par Giono, qui n'avait pas toujours, en son temps, eu les moyens techniques de les produire. On reconnaît le chemin miroitant d'or (préfiguration de la gloire à venir du jeune homme, mi-carbonaro, mi-chevalier... [Lire la suite]
04 janvier 2020

_Les Liaisons dangereuses_, de Choderlos de Laclos (1782)

 Ce roman a été lu plusieurs fois ; cette fois-ci, je me suis essentiellement concentrée sur les lettres de la Marquise de Merteuil, car je souhaitais la comprendre un peu plus. Il m'apparaît que dès la lettre IV, on saisit qu'il y a une faute impardonnable commise par Valmont, à l'origine de toute l'affreuse vengeance mise en branle presque dès cet instant contre lui. Lui a la naïveté de croire que leur libertinage commun et avoué, leur liberté de confidence implique totalité de la confidence et de la confiance. Je retrouve... [Lire la suite]

20 décembre 2019

"Mon Chien Stupide" d'Yvan Attal (2019)

Le roman de John Fante est sur ma pàl, j'ai saisi alors l'occasion de voir le film un peu avant. Le héros déteste sa vie, ses enfants, il les trouve insupportables, il tyrannise sa femme qui déteste la vie à la campagne, n'arrive plus à écrire et estime que tout est de la faute de son entourage. Le hasard va faire débarquer dans sa vie, à commencer par son canapé, un énorme chien douteux, d'une intelligence discutable et mû par de troubles penchants humanophiles et homosexuels. La bête va faire fuir, directement ou pas, un à un, les... [Lire la suite]
19 décembre 2019

"Gloria Mundi" de Robert Guédiguian (2019)

Daniel (Gérard Meylan) reçoit une photo qu'il a failli ne jamais recevoir : celle de sa petite-fille Gloria. Il est incarcéré depuis sa prime jeunesse, n'a jamais connu sa fille (Anaïs Demoustier), et la mère de sa fille (Ariane Ascaride), femme de ménage dans un hôtel (on sait la charge sociale cachée derrière cet emploi), vit avec (Jean-Pierre Darroussin), chauffeur de bus à la RTM, qui avait lui-même une fille (Lola Naymark). C'est ce dernier qui a proposé à sa compagne de le prévenir. Alors tout naturellement il vient les voir à... [Lire la suite]
16 novembre 2019

"Martin Eden" de Pietro MARCELLO (2019)

Martin Eden un modeste jeune homme qui vit méprisé chez son beau-frère fait un jour une rencontre qui change tout : une belle jeune fille de la bourgeoisie, typiquement d'un genre qui lui est inaccessible. comme ce sentiment est réciproque, que la belle veut également un homme cultivé, il étudie. Soudain l'évidence le traverse : il sera écrivain. Donc tout en faisant des périples de marin, puis enfin en se consacrant complètement à l'écriture, il obtient d'être publié. Or le conseil qui lui fut donné par, à savoir de détacher son être... [Lire la suite]
27 octobre 2019

"Ad Astra" de James Gray (2019)

Roy MacBride (Brad Pitt) est le fils d'une légende de la conquête spatiale (Tommy Lee Jones). Quand il était petit, son père a promis qu'il reviendrait le chercher pour le faire travailler à ses missions, mais il n'est en réalité jamais revenu, ce qui fait qu'il adhère à la théorie selon laquelle son père serait mort au cours de la mission Lima. Bourreau de travail, obnubilé par ses missions au point d'en négliger son épouse, qui l'a quitté, Roy est mandaté pour envoyer un message à son père, au cas où ce dernier serait vivant, car on... [Lire la suite]