22 juin 2019

_Mont-Oriol_ de Guy de Maupassant (1887)

Un roman de Maupassant ? Que je ne connaissais pas ! Et qui valait la peine d'être connu ! Je le dis sans ironie : quelle aventure ! quel profit l'on tire de la consultation des descriptifs du bac d'autres collègues ! Les gorges d'Enval sont une station thermale auvergnate assez réputée, où les médecins, des espèces de knocks règnent en maîtres. La satire du roman portera bien aussi sur eux, et Maupassant qui non seulement les fréquenta à cause des conséquences terribles d'une syphilis pas soignée à temps, et dont il mourra, les... [Lire la suite]

21 juin 2019

"Passion" de Riûsuke Hamaguchi (2008)

Un jeune couple, en open-relationship tacite depuis dix ans, Kaho (Aoba Kawai) et Tomoya (Ryuta Okamoto) se décide à annoncer, lors d'un dîner entre amis qu'il se marie. L'un des couples présent est déjà marié et l'épouse de Takeshi (Kiyohiko Shibukawa) est même enceinte, les deux autres sont célibataires plus ou moins contents de l'être. Tout ce petit monde a une vue imprenable sur la trentaine où au Japon, paraît-il, on arrête d'extravaguer et l'on entre dans le moule. Les réactions les plus déplaisantes viennent de la jeune femme,... [Lire la suite]
19 juin 2019

"Je veux manger ton pancréas", de Shinichira Ushijima (2019)

Présentation du cinéma : Sakura est une lycéenne populaire et pleine de vie. Tout l'opposé d'un de ses camarades solitaires qui, tombant par mégarde sur son journal intime, découvre qu'elle n'a plus que quelques mois à vivre... Unis par ce secret, ils se rapprochent et s'apprivoisent. Sakura lui fait alors une proposition : vivre ensemble toute une vie en accéléré, le temps d'un printemps. Sakura ressemble à MisaMisa du Death Note... Je suis obligée de faire ces premières analogies car, en dehors des mangas qui peuplaient les... [Lire la suite]
10 juin 2019

_La Double inconstance_ de Pierre de Marivaux (1723)

J'étais certaine d'avoir déjà lu cette pièce et d'effectuer une relecture, or même en tenant compte de ma très mauvaise mémoire des classiques lus jeune et jamais relus, je n'ai aucune impression de déjà-vu et je dois bien me rendre à l'évidence : j'ai toujours professé de ne pas aimer les comédies de Marivaux faute d'avoir déjà lu celle-ci, sans doute. La pièce, jouée aux Italiens, a beaucoup de la Commedia dell'Arte, à savoir un Arlequin certes rustique mais pourvu d'une latte en bois, comme Arlecchino. Dans cette pièce, Silvia et... [Lire la suite]
07 juin 2019

_Death Note_ tome 8 de Tsugumi OHBA (2003)

Exit L mais Light découvre ses avatars : N (Near, blondinet maussade et au dessin inachevé qui donne une impression de surexposition lumineuse) et Mello (dadais androgyne léchant comme un bébé son éternelle tablette de chocolat), rivaux dans un orphelinat où l'on formait les futurs L. Non, la vraisemblance n'est depuis longtemps plus une priorité de ce manga... Grosse artillerie : détournement d'avion, missile, corruption de président des Etats-Unis... Light est devenu très tranquillement cynique et mauvais et on commence à douter... [Lire la suite]
07 juin 2019

"L'Adieu à la nuit" d'André TÉCHINÉ (2019)

Muriel (Catherine Deneuve), ne grand-mère éprouvée par les deuils et les ruptures familiales, voit avec plaisir son petit-fils Alex (Kacey Mottet Klein) revenir à son ranch pour lui dire au revoir avant d'émigrer au Canada, avec son amie Lila (Oulaya Amamra). Au sujet de cette dernière, sa pudeur est chatouilleuse, il ne partage pas sa chambre avec, ce qui achève d'alarmer Muriel, qui le surprend dans les oliviers en train de faire sa prière sur le mode musulman. Quand elle comprend que son petit-fils est, en réalité, radicalisé,... [Lire la suite]

30 mai 2019

_Death Note_ tome 7 de Tsugumi OHBA (2003)

Le tome 7 est la fin d'une grande partie, celle du duel entre les premiers opposants de Light et notamment de L. Avec la mort de L., il n'y a plus de contrepouvoir, en apparence, au pouvoir du cahier manoeuvré par Light, qui veut récupérer les deux. Il manipule sans vergogne MisaMisa, piège Rem, et le stratagème élaboré plusieurs tomes avant, trouve son aboutissement. Ce qui est intéressant du point de vue de la réflexion, c'est que l'intrigue semble lier le caractère mauvais, meurtrier à la capacité de se souvenir de l'origine de sa... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
25 mai 2019

_Death Note_ tome 6 de Tsugumi OHBA (2003)

J'ai abordé le tome 6 avec impatience mais j'ai eu du mal à "entrer" dedans. Le nouvel univers abordé par L., Light et les autres enquêteurs, celui du pouvoir économique et de sa cupidité, m'a paru moins intéressant, plus statique, moins intéressant, psychologiquement. L. paraît très audacieux, et prend des décisions étonnantes de hardiesse. En réalité, il a pratiquement déjà tout percé à jour, il ne lui manque que les preuves... Le personnage de MisaMisa est exaspérant de soumission béate à Light mais, alors même qu'elle a l'air de... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
10 mai 2019

"Qui m'aime me suive" de José Alcala (2018)

Du côté de Salagou, Gilbert (Daniel Auteuil) et Simone (Catherine Frot) s'aiment depuis un bon bail, bien que cette dernière aille parfois se lover dans le lit d'Etienne (Bernard Le Coq), leur voisin et ami, où elle trouve un peu la légèreté, la faculté à s'amuser et à secouer l'entropie, qualités dont Gilbert est de plus en plus dépourvu. Gilbert, rockeur, passionné de mécanique, sculpteur sur métaux qui voulait changer le monde, est devenu un grincheux désargenté, qui passe sa mauvaise humeur sur elle. Il a trouvé le moyen de se... [Lire la suite]
07 avril 2019

_Death Note_ tomes 2, 3, 4 de Tsugumi OHBA

avec des dessins de Takeshi OBATA La médiathèque m'a annoncé que le tome 2 de la série était arrivée, j'en ai profité pour prendre les suivants... mais je n'avais pas prévu que ça serait aussi addictif et que je me retrouverais un beau dimanche comme une âme en peine à la recherche du tome 5. Cependant, pour qui a la prétention d'écrire ensuite une note de lecture, il vaut peut-être mieux ne pas en lire trop d'affilée, car ils sont denses, et il serait aisé de ne plus en voir la démarcation. Attention, la note de lecture ci-dessous... [Lire la suite]