30 novembre 2016

_Les Jardins de l'Observatoire_ de Gilles PERRAULT (1995)

L'auteur nous convie à une tranche de vie qu'il semble avoir déjà narrée dans un opus précédent. En effet, il nous rapporte l'incrédulité d'un de ses lecteurs par rapport à l'anecdote : comment ses parents, en pleine Occupation, ont-ils eu l'imprudence d'installer à la table familiale, sans conjurer les enfants de n'en rien dire, des espions anglais de la SOE et être Résistants ? Et pourtant, c'est la vérité : il ne serait pas venu à l'idée des enfants d'en parler. Le récit part de l'arrestation de la mère de l'auteur et par les... [Lire la suite]

12 août 2016

_Monsieur l'écrivain_ de Joachim Zelter (2013)

Le narrateur est un écrivain jouissant en Allemagne, d'un prestige modeste, mais certain, au point d'attirer l'attention, la déférence, l'assiduité d'un certain Selim Hacopian, né en Ouzbékistan, piètre agent bibliothécaire, qui a été acteur, coiffeur, consul, cuisinier, dompteur d'éléphants, etc. dans des pays très divers. Ce que craignait le narrateur finit par se produire, après des jours et des semaines de poursuites et d'assiduité, qui commencent sérieusement à le retarder dans son travail, Selim lui donne quelques feuilles à... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
29 mai 2016

_La Plus-que-Vive_ de Christian Bobin (1996)

Relecture (plusieurs relectures depuis 1996). Christian Bobin a perdu sa compagne (?), Ghislaine, le 12 août 1995 d'une "pluie d'étoiles rouges", une rupture d'anévrisme. Elle laisse trois enfants, des quantités de personnes pour qui elle comptait, ses élèves, ses collègues, ses passions et un homme qui avait appris à bénir la vie depuis qu'il la connaissait et qui avait été tellement changé par cette amoureuse de la vie, cette passionnée, qu'il la bénit encore après son départ de cette vie. En réalité, Ghislaine est tellement... [Lire la suite]
01 janvier 2016

"Le Dernier jour d'Yitzhak Rabin" d'Amos Gitaï (2015)

Voilà un film que je voulais voir à tout prix. Comme tout le monde, j'avais été très émue par le caractère tragique de l'attentat, par les larmes d'Arafat, la communion qui avait paru nationale autour des obsèques. Le film lui-même n'a pas été bien agréable. J'ai trouvé le slogan "JFK israélien" usurpé pour le vendre. J'ai vu un film maniéré, fatiguant, qui fait sentir sa longueur et qui distille d'une façon très confidentielle et d'une manière lourde ses informations. Il s'adresse prioritairement à des Israéliens (qui ont,... [Lire la suite]
28 mai 2014

_L'Adversaire_, d'Emmanuel Carrère (2000)

En 1993, Jean-Claude Romand supprima ses parents, sa femme, ses enfants, échoue à assassiner sa maîtresse, car il sentait que le mensonge dans lequel il avait englué tous ses proches était sur le point d'être découvert. Il n'avait jamais avoué à personne qu'il avait raté sa deuxième année de médecine, mieux, "de même qu'un faux-monnayeur se dit qu'il n'est pas plus coupable en fabriquant des billets de mille plutôt que de cent" (d'après Pagnol), il avait forgé de toutes pièces une brillante carrière de médecin à l'O.M.S., une fictive... [Lire la suite]
29 avril 2014

_Le Destin miraculeux d'Edgar Mint_ de Brady Udall (2001)

Edgar Mint est un miraculé. On lui a raconté que, quand il était petit, un facteur de la poste à la réserve où vivait sa mère alcoolique lui aurait roulé sur la tête mais il aurait survécu, grâce aux bons soins du Dr Barry Pinkley, pourtant renvoyé de l'hôpital par la suite. De cet hôpital, l'enfant sera transporté à une sorte de home d'enfants apaches (ethnie maternelle d'Edgar), justement lieu où les Apaches ont été vaincus (on appréciera le bon goût de ce recyclage) où il vivra des heures très dures et difficiles, à une famille... [Lire la suite]

18 décembre 2013

_L'Irrégulière - Mon itinéraire Chanel_, d'Edmonde Charles-Roux (1974)

Il s'agit d'une biographie historiquement très détaillée, très intéressante et qui campe de manière saisissante plus de soixante années de vies et d'événements. La période des années folles et de la 1ère guerre mondiale, qui m'intéresse particulièrement, m'a comblée. Il ne me reste que l'ennui de continuer à ressentir plus qu'une grande réticence à l'égard de Gabrielle Chanel, cette fois bien plus fondée par des certitudes biographiques que par des impressions glanées d'après le quasi-mythe. Car la façon dont cette femme talentueuse... [Lire la suite]
16 mars 2013

_Les Derniers jours de Stefan Zweig_, de Laurent Seksik (2010)

Le récit retrace les dernières années et plus spécialement les derniers jours de Stefan Zweig, qui choisit de se suicider en compagnie de sa deuxième femme, en 1942 au Brésil, après avoir fui l'Europe antisémite et en guerre.  J'avais beaucoup d'appréhension avant de commencer cette lecture ; d'abord, les précédents lecteurs m'avaient dit n'avoir pas aimé ce récit, ensuite, cela fait quelques temps que je sature dès qu'il est question de deuxième guerre mondiale et d'holocauste. Malgré le fait que je l'aie lu au sortir de la... [Lire la suite]
08 mars 2013

_La Démesure - Soumise à la violence d'un père_, de Céline RAPHAËL (2012)

Ce récit biographique d'une enfant qui, dès l'âge de deux ans, a été poussée à des cadences et un temps de répétition du piano jusqu'à la maltraitance et au harcèlement fait l'effet d'un coup de poing. Entre la mère qui sait et ne sait pas bien ce qui se passe, en tout cas, ne comprend pas qu'elle a son mot à dire, l'enfant qui veut complaire et qui a peur de mourir, les adultes de l'entourage qui sont complices ou ne voient rien (je savais que certains thérapeutes sont les valets des pères pécuniairement bien pourvus, mais j'en ai... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 janvier 2013

_Le Dernier Mitterrand_, de Georges-Marc Benamou (1996)

Voici la biographie qui a inspiré le film "Le Promeneur du Champ-de-Mars" : Robert Guédiguian l'a d'ailleurs préfacée. L'élection de François Mitterrand marque la naissance de mon intérêt pour la politique, mais pas pour lui : je me suis contentée pendant très longtemps des épigrammes et des cris d'orfraie que sa politique a engendrés, agacée symétriquement par la mise en place d'un véritable aréopage monarchique autour de sa personne. Ce récit montre ledit aréopage : une sorte de cour complètement tétanisée autour des (mauvaises)... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 17:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,