22 juin 2019

_Mont-Oriol_ de Guy de Maupassant (1887)

Un roman de Maupassant ? Que je ne connaissais pas ! Et qui valait la peine d'être connu ! Je le dis sans ironie : quelle aventure ! quel profit l'on tire de la consultation des descriptifs du bac d'autres collègues ! Les gorges d'Enval sont une station thermale auvergnate assez réputée, où les médecins, des espèces de knocks règnent en maîtres. La satire du roman portera bien aussi sur eux, et Maupassant qui non seulement les fréquenta à cause des conséquences terribles d'une syphilis pas soignée à temps, et dont il mourra, les... [Lire la suite]

27 mars 2019

_Histoire de ta bêtise_ de François Bégaudeau (2019)

François Bégaudeau, c'est quelqu'un dont je n'avais lu qu'un livre, le roman Entre les murs, que je n'avais pas tellement aimé. J'avais vu aussi une ou deux chroniques de cinéma où je l'avais trouvé empêtré devant le numéro de ses co-chroniqueurs... J'ai donc été très étonnée par le ton, voire par la virtuosité intellectuelle e cet anarchiste qui ne vote pas, joue de la musique punk et lit énormément de philo, lors de la tournée de promotion de son pamphlet, Histoire de ta bêtise. Qui est "tu" ? Un bourgeois, surtout parisien, même... [Lire la suite]
07 juin 2016

_L'Elégance du hérisson_, de Muriel Barbery (2006)

Dans le même immeuble bourgeois de la rue de Grenelle vivent les deux narratrices de ce roman. La première est la concierge Renée, veuve d'âge mûr, qui cache soigneusement derrière tout ce qu'elle croit être les attributs d'une concierge (remugles de nourriture infâme, échos d'émissions de télévision indigentes, fautes de syntaxe...) sa passion pour les questions philosophiques, la littérature russe et l'esthétique japonaise. La seconde est Paloma, pré-adolescente surdouée et perturbée, très occupée à se faire sous-estimer par ses... [Lire la suite]
23 avril 2016

_Cet Eté-là_ de Véronique Olmi (2010)

Trois couples partent, comme chaque été depuis seize ans dans la propriété de l'un des trois, Denis et Delphine, bo-bo en couple de façade, avec un qui souffre et maintient l'édifice, l'autre qui papillonne et attend. L'un des trois, Lola et Samuel est probablement éphémère : Lola est la seule composante fixe de son couple et vient chaque année avec un nouvel invité, que les autres ont toujours bien du mal à prendre au sérieux et ne cherchent pas à intégrer ; les derniers, Marie et Nicolas, toujours aimants et attachés, n'ont guère... [Lire la suite]
04 août 2013

_Le Noeud de Vipères_, de François Mauriac (1932)

Relecture. Louis est un vieillard malade, enrageant de sa fin prochaine parce qu'elle ne lui permettra pas de voir ses enfants se déchirant pour son héritage d'avocat doué et d'homme d'affaires au flair incroyable. Il écrit dans un cahier une confidence devant être posthume à sa future veuve, Isa, née de Fondaudège, dont il s'est affectivement éloigné depuis de nombreuses années pour l'accuser d'être à l'origine de sa haine pour elle et pour leurs enfants. Lui était libre penseur et, par amour, s'était rapproché d'une certaine... [Lire la suite]
30 novembre 2012

_Sagan à toute allure_, de Marie-Dominique Lelièvre (2008)

Il est vraiment difficile de faire une note de lecture sur une biographie : ou on tombe dans l'écueil de la note technique (rigoureux, extrapolatoire, partisan, etc.), soit on en vient à juger la vie du "biographié", ce qui est plus succulent, mais aussi facile qu'un peu lâche et imprécis. Il faut que je précise que je ne suis pas une grande lectrice, encore moins une grande admiratrice de Françoise Sagan. Peut-être dois-je dire "pas encore", car Marie-Dominique Lelièvre me donne envie de refaire une tentative : De guerre lasse,... [Lire la suite]

04 novembre 2012

_Le Petit Pierre_, d'Anatole France (1918)

Alors qu'il s'engageait dans des textes bellicistes par patriotisme dont il était en train de regretter la véhémence et commençait à se tourner vers l'idée de réconciliation, Anatole France publiait humblement ce recueil de souvenirs qui n'a rien d'étonnant ni de spécial. Certes, il maquille ce recueil en fiction, puisque sa famille s'y appelle Nozière, que son père devient médecin et habite Paris... Malgré tout, beaucoup d'anecdotes doivent être à peine retouchées et sentent le vécu. Beaucoup de naïveté, parfois de la drôlerie,... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 avril 2012

_Il ne faut jurer de rien_, d'Alfred de Musset (1836)

Valentin Van Buck, un jeune indolent, désenchanté, faiseur de dettes de jeu et de toilette, se voit exhorter par son oncle à épouser une jeune aristocrate qui pourra le renflouer et sans doute peut-être, lui donner un peu de sens des responsabilités. Il refuse tout net, craignant par dessus tout d'être un jour trompé par sa femme ; cela lui donne l'idée de passer un marché avec son oncle : Valentin va rencontrer Mademoiselle de Mantes, non pas comme son futur promis, mais dans les circonstances romanesques d'un accident de fiacre... [Lire la suite]
02 décembre 2011

"Intouchables", d'E. Toledano et d'O. Nakache (2011)

Philippe (François Cluzet) est devenu tétraplégique après un accident de parapente. Veuf, il vit dans un hôtel particulier avec sa fille adoptive et sa domesticité, mais il recherche un auxiliaire de vie. Parmi les postulants, Driss (Omar Sy), un jeune de banlieue qui sort de prison, et qui s'exaspère de l'attente inutile (car il se doute qu'on ne le prendra pas) et se précipite pour avoir une signature au bas de sa feuille "pour les ASSEDIC". Philippe le prend un mois à l'essai au grand dam de son entourage, et le jeune homme se... [Lire la suite]
13 novembre 2011

_Les Nouveaux aristocrates_, de Michel de Saint-Pierre (1961)

Dans une institution jésuite fréquentée par des rejetons de bourgeois bien pensants, M. Sauvageot, un professeur de philosophie laïc vient de laisser un vide que ses jeunes élèves ne veulent pas voir combler. Libre penseur, aimant la jeunesse et son métier, il avait conquis des coeurs exigeants et refusant les compromis d'un système qui leur est pourtant doux. La crainte principale de l'un d'eux, Denis Prullé-Rousseau, blessé par le prosaïsme des jeunes de son âge et par les failles parentales, est de voir arriver un professeur issu... [Lire la suite]