25 décembre 2015

_Confessions d'un mangeur d'opium anglais_ de Thomas de Quincey (1821-1856)

Un ancien opiomane (plus exactement consommateur de laudanum) raconte comment il en est venu à cette consommation et décrit ses effets, positifs comme négatifs. Il s'efforce d'être méthodique : il divise l'oeuvre en différentes parties, ce qui précéda cette période de toxicomanie, la période où il fut un consommateur heureux, huit années, et une descente aux enfers ensuite. J'ai de loin préféré la première partie, qui avait réellement l'allure d'un récit, où l'on a parfois l'impression d'être dans un roman de Dickens (je connais... [Lire la suite]

14 novembre 2015

Une autre relecture "Hygiène de l'assassin"

Relecture de 2003 où j'avais seulement écrit : "Duel jubilatoire". Prétextat Tach est un vieil écrivain "que personne ne lit", mais qui a été Prix Nobel de littérature ; il est mourant. Sa personnalité, sexiste, fascisante, malsaine, misanthrope est une rude épreuve en même temps qu'un honneur pour les journalistes qui se pressent pour recueillir ses dernières interviews. Il s'y livre avec une réticence affectée et les met au supplice... jusqu'au quatrième, inattendu... Pour moi, c'est le meilleur roman d'Amélie Nothomb. On y... [Lire la suite]
09 décembre 2011

_Alexis ou Le Traité du vain combat_, de Marguerite YOURCENAR (1929)

Dans une lettre un jeune homme issu de l'aristocratie se confesse à sa jeune femme dont il est séparé. Il lui laisse entendre que, depuis son adolescence, il a des attirances répréhensibles, et que leur rencontre et leur mariage ont été des tentatives pour s'en affranchir... Un roman court, qui mériterait le nom de nouvelle, assez agréable à lire, et si construit en aphorismes qu'on aimerait tout noter. Je crois bien que je noterai également la préface quelque part, une très belle réflexion sur la difficulté à exprimer "le vice" en... [Lire la suite]
14 août 2007

_Rien de grave_, de Justine Lévy (2004)

Louise est quittée par Adrien (vague parentée avec le Deume de Cohen, si assoiffé de relations avec le peuple des Importants) et peine à refaire surface. Par flash-backs, elle parcourt ce qui l'a menée à la dépression, aux dépendances, à la névrose jusqu'au détachement, antichambre de la reconstruction du bonheur. Dans le genre fausse vraie autobiographie, voici un roman très people, car une simple recherche ("voyons quel mannequin dans l'entourage de Justine Lévy peut avoir été Paula?") a fait sauter tous les pseudonymes... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 juillet 2007

_Vingt-quatre heures d'une femme sensible_, de Constance de Salm (1824)

Une femme aperçoit son amant secret (il ne peut encore l'épouser car son oncle, qui doit décider de sa position, désire lui aussi épouser la jeune femme) monter dans le carrosse de la jeune femme avec laquelle il s'est entretenu avec un plaisir visible toute la soirée... Rentrée chez elle, tentant d'apprendre si elle a été trahie, elle écrit en vingt-quatre heures 44 lettres ou billets qui témoignent de son humeur changeante, tour à tour confiante, coléreuse, désespérée, résignée, etc. et surtout d'une jalousie imaginative... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,