15 octobre 2019

"Once upon a time... in Hollywood" de Quentin Tarantino (2019)

Titre de conte de fée, vagues bruits sur un "chef-d'oeuvre", OK, j'y vais... Je vais être brève car je suis très fatiguée et j'écris cette note plusieurs jours après le film, antidatée. Je l'ai très globalement aimé même si je ne pouvais me défendre d'éprouver de l'ennui au début. C'est un très bon film qui offre une réflexion latérale sur le métier d'acteur et son caractère éphémère, extrêmement lié à la chance et au répertoire. Un acteur très sensible (Leonardo DiCaprio, toujours génial), mais je crains le pléonasme, s'est attaché... [Lire la suite]

03 septembre 2019

_Le Commissaire dans la truffière_ de Pierre Magnan (1978)

A Banon, dans les Basses-Alpes, un chercheur de truffes et le commissaire Laviolette observent des disparitions et de meurtres mystérieux de marginaux. Le lecteur sait qui est l'un des meurtriers, mais le contexte reste longtemps flou. J'attendais beaucoup plus de celui auquel Giono avait inspiré une belle carrière d'écrivain, mais ça reste bien écrit et j'ai même appris un mot ("bégueter") ! Citations : "J'étais en train de me poser une question absurde. Je me demande si l'on peut éprouver un si immense chagrin et continuer... [Lire la suite]
12 juillet 2019

"The Doors" d'Oliver Stone (1991)

Film vu dans le cadre de la soirée des Amis des Lumières. Je n'ai pu voir que ce film et non pas le documentaire présenté juste avant, ce qui fait que ce qui était chez moi des questions (car je ne sais pratiquement rien des Doors et de Jim Morrison) qui ont trouvé peu à peu leurs réponses, auraient été des confirmations d'une science toute fraîche. Oliver Stone bâtit en effet son film avec simplicité, avec le moins de flashback prétentieux possibles, dans l'ordre chronologique, mais en s'arrangeant pour que tout le background... [Lire la suite]
23 décembre 2018

"Ma Mère est folle", de Diane Kurys (2018)

Quand la salle où était projeté le film que vous vouliez voir ("Les Bons sentiments") est inondée, vous voilà dans une autre salle, histoire de garder le bénéfice de l'extraction inespérée de votre canapé. Nina (Fanny Ardant) reçoit au petit matin, dans une demeure qu'elle a toujours négligé de faire classer, deux huissiers : elle doit plus de 47000€ à sa banque à laquelle elle a emprunté 800000€ pour produire un film. Elle tâche de les rassurer en arguant qu'elle est en train de produire un disque de rap avec un Bosniaque qui... [Lire la suite]
12 novembre 2017

_Zykë l'aventure_, de Thierry Poncet (2017)

Thierry Poncet, écrivain, a été l'assistant de l'écrivain Cizia Zykë (Tchiseu Zaïk, comme le lui prononcera à l'albanaise Ismaël Kadaré). Cela impliqua de le suivre en baroudeur à travers le monde (Maroc, Albanie, Thaïlande, Bali, Pays-Bas, Baléares... dans le désordre et sans exhaustivité), avec pour seul équipement une machine à écrire et un esprit de totale collaboration et d'abnégation. On n'est cependant pas dans le dolorisme ou la vénération : le récit (où les noms propres ont été changés pour la plupart) est rapporté par Poncet... [Lire la suite]
02 octobre 2016

_Juste une ombre_ de Karine Giébel (2012)

Cloé Beauchamp est le point de mire : belle, ambitieuse, arrogante, elle a trouvé l'homme de ses rêves, gravi rapidement les échelons de son entreprise, faisant reconnaître ses talents et travail loin devant ses rivaux, ses amies peinent à la suivre et à essuyer ses affronts... Elle revient de loin, trimballant une immense culpabilité pour avoir mis en danger sa cadette, dont elle a gâché la vie. Est-ce cette ombre dans sa vie qu'elle aperçoit un soir devant sa voiture et qui s'approche soudain d'elle ? La silhouette d'un homme très... [Lire la suite]

01 juin 2016

_Allah n'est pas obligé_ d'Ahmadou Kourouma (2000)

Prix Renaudot, Prix Goncourt des Lycées, Prix Amerigo-Vespucci 2000. Un ancien enfant-soldat du Liberia, Birahima, nous raconte sa vie, un dictionnaire à portée de main. Dans un style entrecoupé de jurons locaux et de savantes définitions de mots qu'il n'est pas sûr qu'on comprendra, il nous raconte avec un mélange de feinte froideur et de véritable pitié, le malheur de pays déchirés par la superstition, la pauvreté et les guerres tribales. "Allah n'est pas obligé", titre mystérieux, se complète par "d'être juste", seul moyen de ne... [Lire la suite]
05 avril 2016

"Five" d'Igor Gotesman (2016)

Ils se connaissent depuis l'enfance. Samuel (Pierre Niney), Timothée (François Civil), Vadim (Igor Gotesman), Nestor (Idrissa Hanrot) et la narratrice, Julia (Margot Bancilhon) rêvent d'installer leur amitié dans la cohabitation et de vivre dans un grand appartement, si possible beau. Samuel, "fils à papa", acteur, avec un compte ouvert chez son père, à condition de prétendre avoir réussi sa médecine, rend ce rêve possible : chacun paiera le loyer qu'il paierait habituellement et lui mettra "le reste". Personne ne lui demande à... [Lire la suite]
10 février 2016

_Au revoir là-haut_ de Pierre Lemaître (2013)

A la fin de la guerre, les forces s'économisent. Les Poilus pourraient raisonnablement espérer que l'on ne va pas improviser un combat de dernière minute, alors que les inconséquents qui les ont envoyés au massacre trament clairement cette fois de mettre fin au conflit... Ce n'est pas l'avis d'Aulnay-Pradelle, un obscur gradé, aristocrate ruiné, qui voyait dans cette guerre un moyen de s'illustrer et qui voit dans la perspective d'une démobilisation proche la fin de toutes les occasions de briller et de monter en grade. Sur la côte... [Lire la suite]
25 décembre 2015

_Confessions d'un mangeur d'opium anglais_ de Thomas de Quincey (1821-1856)

Un ancien opiomane (plus exactement consommateur de laudanum) raconte comment il en est venu à cette consommation et décrit ses effets, positifs comme négatifs. Il s'efforce d'être méthodique : il divise l'oeuvre en différentes parties, ce qui précéda cette période de toxicomanie, la période où il fut un consommateur heureux, huit années, et une descente aux enfers ensuite. J'ai de loin préféré la première partie, qui avait réellement l'allure d'un récit, où l'on a parfois l'impression d'être dans un roman de Dickens (je connais... [Lire la suite]