20 août 2019

"L'Oeuvre sans auteur" (Das Werk ohne Autor) de Florian Henckel Von Donnersmarck (2019)

J'ai couru voir ce film chaleureusement recommandé par une amie et je suis convaincue d'avoir assisté à la projection d'un chef-d'oeuvre ! 3H08 qui sont passées plus vite que bien des films que 2H que j'ai pu voir et c'est probablement le meilleur film que j'aie vu cette année. J'ai ri en voyant le nom du réalisateur sur le générique de fin (j'y suis allée avec foi et à l'aveuglette) : évidemment ! évidemment, cela devait être lui ! Kurt Barnert, enfant (Cai Cohrs) qui veut devenir peintre quand il sera grand, vit près de Dresde... [Lire la suite]

12 août 2019

"Yuli" d'Icìar Bollaìn (2018)

A Cuba, Yuli est le petit dernier d'une famille "mixte", d'un père d'origine africaine et d'une mère "hispanique". L'enfant se complaît à danser le hip-hop en compagnie de ce que son père estime être des voyous. Il a aussi bien perçu que son fils avait du talent et que le talent était le seul moyen pour l'enfant d'échapper à la pauvreté dans laquelle sa famille et sa condition d'enfant de couleur l'avaient mis. Cuba offrait une éducation gratuite dans une école de danse pourvu que l'enfant ait les capacités physiques de suivre les... [Lire la suite]
12 août 2019

"Noureev (Le Corbeau blanc)" de Ralph Fiennes (2019)

Rudolph Noureev (Oleg Ivenko, parfait) est un "corbeau blanc", un jeune homme au tempérament explosif, qui travaille inlassablement pour atteindre la perfection et ne pas se contenter de la fameuse "énergie" russe. Il est souvent filmé dans le costume du "Spectre de la Rose", ce qui permet d'insister sur le fait qu'il est, dans l'histoire de la danse, l'héritier du phénomène Nijinsky. En même temps qu'on le voit arriver à Paris avec les ballets du Kirov, le film fait un montage avec son parcours et des images en noir et blanc censées... [Lire la suite]
07 juin 2019

"L'Adieu à la nuit" d'André TÉCHINÉ (2019)

Muriel (Catherine Deneuve), ne grand-mère éprouvée par les deuils et les ruptures familiales, voit avec plaisir son petit-fils Alex (Kacey Mottet Klein) revenir à son ranch pour lui dire au revoir avant d'émigrer au Canada, avec son amie Lila (Oulaya Amamra). Au sujet de cette dernière, sa pudeur est chatouilleuse, il ne partage pas sa chambre avec, ce qui achève d'alarmer Muriel, qui le surprend dans les oliviers en train de faire sa prière sur le mode musulman. Quand elle comprend que son petit-fils est, en réalité, radicalisé,... [Lire la suite]
23 avril 2019

"Ma vie avec John F. Donovan" de Xavier Dolan (2018)

Comme dans Laurence Anyway, la structure du récit est une interview avec une journaliste pas forcément acquise à l'interviewé au départ (spoiler) et qu'il conquerra ensuite. Nous avons affaire à un jeune acteur adulte (Ben Schnetzer jouant Rupert Turner) qui a publié un livre où il explique un fait qui avait défrayé la chronique en son temps : sa correspondance d'enfant (Jacob Tremblay) avec John F. Donovan (Kit Harington), un acteur très célèbre. Il tente d'expliquer, ce qui est une gageure, comment l'acteur tragiquement décédé en... [Lire la suite]
16 mars 2013

_Les Derniers jours de Stefan Zweig_, de Laurent Seksik (2010)

Le récit retrace les dernières années et plus spécialement les derniers jours de Stefan Zweig, qui choisit de se suicider en compagnie de sa deuxième femme, en 1942 au Brésil, après avoir fui l'Europe antisémite et en guerre.  J'avais beaucoup d'appréhension avant de commencer cette lecture ; d'abord, les précédents lecteurs m'avaient dit n'avoir pas aimé ce récit, ensuite, cela fait quelques temps que je sature dès qu'il est question de deuxième guerre mondiale et d'holocauste. Malgré le fait que je l'aie lu au sortir de la... [Lire la suite]

12 novembre 2012

_Les Phéniciennes_, d'Euripide (410 ca avant J.-C.)

On apprend quand on découvre Antigone d'Anouilh (tarte à la crème des classes de 3ème) sans s'en montrer très surpris, qu'Etéocle et Polynice se sont entretués parce qu'Etéocle n'avait pas voulu respecter la convention de régner un an à tour de rôle avec son frère Polynice. Le prologue de Jocaste (Tiens, elle ne s'était pas tuée finalement ? - Ben non !) nous explique le fin mot de l'histoire ;  les deux frères avaient ainsi cherché à contourner la malédiction de leur père Oedipe, qui affirmait que se retrouver côte à côté... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 septembre 2012

_Signes d'exode_ d'Elie Wiesel (1985)

Elie Wiesel a rassemblé dans ce volume plusieurs textes sur des thèmes divers, le hassidisme, des récits édifiants de la communauté hassidique, ou des malheurs du peuple juif, notamment pendant la deuxième guerre mondiale, les malheurs des humains contemporains... L'intérêt que j'ai ressenti devant ces miscellanées est très inégal, malgré la nécessité de certaines de ces textes et leur portée humaniste. Une chose est sûre, on est en très bonne compagnie ! Extrait: Seulement, telle est la nature des hommes. Ils refusent d'écouter.... [Lire la suite]
21 mars 2008

_L'Exil et le Royaume_, d'Albert CAMUS

Recueil de 6 nouvelles :12/3/2008 : "La Femme adultère"Titre sans doute ironique, n'est pas Mme Bovary qui veut, et en tout cas pas une épouse de commerçant français dans une palmeraie d'Algérie. Les paysages évoqués sont plus intéressants que l'histoire. 14/3/2008 : "Le Renégat ou un Esprit confus"Un conte, presque un poème, cruel, très chaotique que j'ai dû reprendre une deuxième fois, après avoir compris de quoi il s'agissait. Admirative du style, mais pas du tout emballée par le thème (ensorcellement). 16/3/2008 : "Les Muets"Un... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mars 2008

"Bienvenue chez les Ch'tis", de Dany BOON (2008)

L'HISTOIRE Un cadre de La Poste, après une tentative de fraude à la mutation au bord de la côte méditerranéenne, se retrouve en mutation disciplinaire dans le Nord, à Bergues, comme directeur de bureau.Sa femme, un esprit chagrin à la limite de la dépression, assez ulcérée par l'affaire, renonce à l'y suivre et reste à Salon-de-Provence avec leur petit garçon. Tout le monde est apitoyé à l'idée qu'il risque de perdre des orteils à cause du froid.Après une installation rocambolesque, il ne faudra pas plus de 15 jours à notre cadre... [Lire la suite]