14 avril 2018

"Valmont" de Milos Forman (1989)

  Déjà vu lors de sa sortie. Revu lors d'une rétrospective, une copie restaurée inédite, quelques jours avant la mort du réalisateur. Les avis sont partagés sur cette adaptation cinématographiques des Liaisons dangereuses, sortie presque en même temps que la célèbre adaptation de Stephen Frears. Cet automne, j'en avais parlé à quelqu'un qui m'a coupée avec horreur en me disant qu'il la détestait cordialement ; c'est sans doute là un signe que nous avions moins de choses à nous dire qu'il y semblait et que j'ai ignoré avec... [Lire la suite]

25 septembre 2015

_A Streetcar named Desire_ de Tennessee WILLIAMS (1947)

Blanche DuBois débarque chez sa soeur Stella, et son beau-frère, Stanley Kowalski ; arguant d'une ruine personnelle, qu'elle met sur le compte du manque de solidarité de sa soeur, elle prétend s'installer sans fixer de date de séjour ; charmante, évaporée, expansive, elle est atterrée par les faibles dimensions du logis qui l'obligent à une grande promiscuité. C'est d'autant plus gênant que le jeune couple est très fusionnel et leur entente est très clairement physique. Blanche commence par jouer les coquettes avec son beau-frère,... [Lire la suite]
03 janvier 2013

"Les Hauts de Hurlevent" d'Andrea Arnold (2012)

On connaît l'histoire d'après le roman d'Emily Brontë : Heathcliff, un jeune vagabond est recueilli par Earnshaw, un paysan enrichi, qui tente d'imposer son geste de charité au reste de la maisonnée. Mais Catherine et surtout Hindley, ses deux enfants se montrent jaloux et hostiles. Tandis que Catherine finira par se lier très profondément au nouveau venu, jusqu'à en tomber chastement amoureuse à l'adolescence, Hindley combattra l'intrus jusqu'au bout... A la mort du père, il rabaisse Heathcliff au rang de domestique et Catherine, qui... [Lire la suite]
04 mai 2012

_Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée_, d'Alfred de Musset (1845)

Un Comte et une Marquise dans un salon badinent. La Marquise s'offusque des compliments que lui fait, distraitement au début, le Comte. Elle estime que la galanterie est un désagrément qu'un homme impose à une jolie femme et qu'elle fait très rapidement penser, tant les clichés y abondent, au contraire de la sincérité, et qu'il ne faut pas y prêter attention... Le Comte se pique, à tous les points de vue, et notamment au jeu... On se croirait très vite transporté chez Marivaux, s'il n'y avait pas le huis-clos, somme toute assez... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,