03 avril 2020

_La Part de l'autre_ d'Éric-Emmanuel Schmitt (2001)

Il y a longtemps que je connais l'argument - a priori intéressant - de ce roman qui n'avait pas été jusqu'à m'en rendre urgente la lecture. L'uchronie m'en paraissait un peu téléphonée parce que triviale, aussi spontanée qu'un point Godwin. En réalité, en avançant dans le récit dont je salue, sans avoir l'érudition nécessaire pour prétendre l'évaluer, la documentation et le refus d'entrer dans des phraséologies bibliques de type télévangéliste ou politicien.ne excommunicateur.trice (l'Eveil de la Bête immonde, l'antéchrist en... [Lire la suite]

19 février 2020

_La Servante écarlate_ de Margaret Atwood (1985)

A la fin du XXème siècle, l'environnement pollué, les multiples épidémies ont gravement obéré la fertilité des caucasiens des Etats-Unis. La dictature gileadienne, une sorte de théocratie s'inspirant de certains épisodes de l'Ancien Testament et de quelques anecdotes de l'Utah, a permis l'oppression des femmes pour les contrôler, elles et leur fertilité, et leur imposer des rôles d'épouse, de servantes ménagères ou de servantes obstétriques, sorte d'"utérus sur pattes", comme dit l'héroïne, Offred. C'est sur le conseil d'une... [Lire la suite]
10 mai 2019

"Qui m'aime me suive" de José Alcala (2018)

Du côté de Salagou, Gilbert (Daniel Auteuil) et Simone (Catherine Frot) s'aiment depuis un bon bail, bien que cette dernière aille parfois se lover dans le lit d'Etienne (Bernard Le Coq), leur voisin et ami, où elle trouve un peu la légèreté, la faculté à s'amuser et à secouer l'entropie, qualités dont Gilbert est de plus en plus dépourvu. Gilbert, rockeur, passionné de mécanique, sculpteur sur métaux qui voulait changer le monde, est devenu un grincheux désargenté, qui passe sa mauvaise humeur sur elle. Il a trouvé le moyen de se... [Lire la suite]
18 avril 2019

_L'Inconscient dans l'assiette_ de Nathalie Dumet (2017)

Le sous-titre ("12 petites histoires pour se libérer des tyrannies alimentaires") me paraît être un peu bonimenteur, je le rectifie : 12 expériences de psychanalyse où des individus se sont libérés de leurs tyrannies alimentaires... Nathalie Dumet raconte les entrevues avec douze de ses patients pourvu de troubles alimentaires (anorexie, orthorexie, tabous alimentaires, hyperphagie...), comment ils ont d'abord évité le noeud du problème avant d'y tomber à pieds joints au détour d'un lapsus, d'une association d'idées, d'une anecdote... [Lire la suite]
12 février 2019

La Bible de néon, de John Kennedy Toole (XXème siècle)

Voici un livre qui était sur ma pile-à-lire depuis mon éblouissement pour La Conjuration des imbéciles, et que jemlire a bien voulu m'envoyer ! Il s'agit en effet d'un autre des romans posthumes de cet écrivain mort avant d'avoir pu être publié et donc de voir son succès. On y retrouve la haine des voyages en car, une chanteuse de cabaret, la tante du narrateur... Nous avons affaire à un roman d'enfance, narré avec les ellipses innocentes du regard enfantin et Toole a la sagesse de ne pas abuser des prolepses, l'allusion étant... [Lire la suite]
18 janvier 2019

_Frappe-toi le coeur_ d'Amélie Nothomb (2017)

La mère de Diane croyait qu'elle avait une longue vie de réussites (si possible aux dépens de quelqu'un) en s'emparant du coeur du garçon le plus convoité de la ville. Son premier fruit en fut un enfant, qu'elle vécut comme sa fin et auquel elle ne sut pas témoigner d'amour : trop joli, trop vecteur d'attention, une rivale, ce bébé. C'est ainsi qu'on fait des enfants sages, compréhensifs, capables de siroter des années un grain d'attention, de chaleur, et de supposé amour, trop heureux de ce grain-là... Mais un jour, Diane ne put plus... [Lire la suite]

22 décembre 2016

_Soumission_ de Michel Houellebecq (2015)

Voilà un livre que j'ai emprunté en cachant un peu la couverture, avec l'impression de devoir assumer de lire Mein Kampf... Beau résultat du battage médiatique orchestré par des gens stipendiés ou bénévoles qui font du contresens volontaire (dans le meilleur des cas) un moyen de courtiser le politiquement correct ; perdante dans tous les cas : l'intelligence. Flammarion avait pourtant bien souligné en rouge sur la couverture le mot "roman". Mais qui sait encore de quoi est fait ce genre ? On fait paraître sous ce titre tant de... [Lire la suite]
14 novembre 2016

_Pourquoi les femmes n'aiment pas les petits garçons_, de Louis-Stéphane ULYSSE (2003)

Un jour, les hommes découvrent que les femmes ont disparu.Leurs affaires sont toujours là, mais leurs corps, vivants ou morts, ont disparu.On dit qu'un père cache sa petite-fille, est-ce vrai ? - mais l'histoire ne souffre aucune exception. Les hommes vont devoir s'organiser avec cette absence, qui est partie pour durer... On a affaire à un roman à l'écriture résolument contemporaine : chaque paragraphe renvoie à une situation différente, souvent sur le mode de ce qui serait une narration amoebée. Alternent un souvenir du passé,... [Lire la suite]
24 août 2016

"Le Correspondant" de Jean-Michel Ben Soussan (2016)

Malo (Jimmy Labeeu) est l'aîné d'une famille rare : le père (Charles Berling, super) est homme au foyer (et non pas chômeur, comme l'affirme Malo sur ses fiches de rentrée) et la mère (Sylvie Testud, renouvelée) poursuit une brillante carrière dans le commerce international. Elle est gentillle mais ignore tout des goûts et activités de ses enfants, découvre et oublie aussitôt, au grand dam de son époux, condamné à l'altruisme. Or Malo (y a-t-il un lien - douteux - voulu par le réalisateur de SODA ?) a beaucoup de mal à s'affirmer dans... [Lire la suite]
06 août 2016

_Sang dessus dessous_ de Claude Izner (2013)

Milo est bouquiniste, voisin d'Henriette, surnommée in petto Stella Kronemboug, et qui vend des souvenirs aux touristes. Il se remet fort mal d'une longue histoire finie depuis de nombreuses années avec la soeur d'un autre bouquiniste... lequel est retrouvé assassiné, un sachet sur la tête, égorgé, avec deux livres mutilés à ses pieds. C'est bientôt le tour de sa soeur, avec le même rituel et ce qui achève de troubler Milo est que les indices devant désigner l'assassin sont propres à mettre la police sur sa piste. Le voilà... [Lire la suite]