17 mai 2006

_Le Pianiste_, de Wladislav Szpilman (1998)

J'ai vu le film (j'ai pris sur moi de ne pas sortir avant la fin, par respect pour les personnes qui, il y a plus de 60 ans, n'ont pas pu "sortir du film" pour échapper au cauchemar qu'elles vivaient 24h/24), beaucoup de personnes dans mon entourage ont lu le livre. J'ai mieux  compris ce que représentait le quotidien d'un ghetto, la peur de mourir (de la manière que nous craignons tous) d'une seconde à l'autre, et, plus que jamais, j'admire les personnes qui, comme mes grands-parents, ont risqué leur propre vie pour cacher les... [Lire la suite]