23 août 2017

"On the milky road" d'Emir Kusturica (2016)

Kosta (Emir Kusturica, pardon pour la graphie adaptée) est laitier, tendre, sauvage et loufoque. Un massacre familial dû à la guerre l'a passablement dérangé. Il fait la navette entre les fermes et sa laiterie, juché sur un âne, abrité par deux parapluies, filant entre les balles du conflit de la guerre de Yougoslavie. Une guerre symbolique, un peu onirique où toutes se retrouvent. Mais la fille de la gardienne de gare désaffectée, reconvertie en fermière, Milena (Natasa Ninkovic), ancienne championne de GRS, charmante, folle à lier,... [Lire la suite]

23 février 2017

"Un Paese di Calabria" de Catherine Catella et de Shu Aiello (2016)

Documentaire.A Riace, un petit village, annobli par la découverte de bronzes antiques attestant des échanges jadis dans toute la Méditerranée, vivote au milieu de négoces qui ferment, voit sa jeunesse émigrer et ses maisons se délabrer et la 'Ndrangheta manger les restes. Le maire se bat contre cette organisation criminelle par idéologie et tradition familiale, sans se résigner à la désertification de son paese. Il songeait à réhabiliter les maisons vides pour les dédier au tourisme. Mais, il y a une quinzaine d'années, des réfugiés... [Lire la suite]
05 novembre 2016

"Nausicaä de la Vallée du Vent" de Hayao Miyazaki (1984)

En partenariat avec le Cinéma municipal les Lumières et la Communauté du Pays d’Aix, l'association dont je suis membre, Massilia-Cosmopolitaine (Vitrolles SUN Festival) vous propose un week-end: // CINE – DEBATS – CONCERTS // Samedi 5 novembre à partir de 17h30 : ☀ Projection du film « NAUSICAÄ DE LA VALLÉE DU VENT » (Hayao Miyazaki & Tomoko Kida, 1984) Voilà le dessin-animé ("L'anime !", rectifiera mon fils) tiré d'un manga écrit par le réalisateur en 1982, qui est fort opportunément devenu story-board.Dans un monde... [Lire la suite]
21 octobre 2016

_Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB_, TARDI (2012)

J'ai eu maintes fois rendez-vous avec les bandes-dessinées de Tardi, mais je prenais mon temps. Voilà qu'à la faveur du Challenge ABC 2016, je me décide à le lire pour ma lettre T. La "Drôle de guerre" n'est pas un bon souvenir, pour qui aime les récits de bataille glorieux et... nets. Le mérite de cette bande-dessinée est de mettre en évidence, en évitant au mieux la bidasserie dans laquelle Fombeure est tombé à pieds joints, le mélange d'enthousiasme, d'illusions et de dépit désorienté dans lequel se trouvèrent les soldats... [Lire la suite]
16 août 2016

_Le Message_ d'Andrée CHEDID (2000)

  Prix Louis-Guilloux 2001. Dans un pays en guerre difficilement identifiable, Marie, qui vit une histoire d'amour sincère et tumultueuse avec Stéphane, se hâte vers un pont, lieu de leur rendez-vous pour une réconciliation. Hélas, elle est touchée dans le dos par un tireur embusqué ; elle chancelle, trouve de la force pour avancer encore : si jamais elle ne parvient pas au rendez-vous, Stéphane a écrit dans la lettre qu'il considérera qu'elle renonce à leur histoire.Blessée à mort, elle comprend bien vite qu'elle ne pourra... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 14:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 juillet 2016

_Vera Kaplan_ de Laurent Sagalovitsch (2016)

La grand-mère du narrateur, dont il ignorait l'existence, est décédée à Berlin qu'elle n'a jamais quitté. Il s'agit de Vera Kaplan, la "cannibale juive", une femme qui a dénoncé d'autres Juifs pendant la guerre, dans l'espoir de retarder le moment où le superviseur de l'hôpital déclarerait ses parents aptes à partir dans les camps de concentration. L'enfant qu'elle attendait, une petite fille, lui a été enlevée quand la libération l'a envoyée en prison. Elle n'a rien oublié, elle a écrit dans des cahiers à sa fille, faute d'avoir son... [Lire la suite]

22 juillet 2016

_Le Masque de Troie_ de David Gibbins (2011)

Depuis Umberto Eco, les universitaires n'ont plus eu peur d'investir la fiction littéraire, y compris dans desdits sous-genres comme le roman policier. Mais entre Le Nom de la Rose et certains polars antiques ou médiévaux qui font florès depuis, il y a tout un monde d'érudition, de talent littéraire et de canular ironique qui est trop personnel à Eco pour se retrouver ailleurs. Certains tirent très bien leur épingle du jeu (je pense à Steven Saylor), mais si j'en crois mon ennui profond, qui a duré des mois, Le Masque de Troie n'était... [Lire la suite]
01 juin 2016

_Allah n'est pas oblig_ d'Ahmadou Kourouma (2000)

Prix Renaudot, Prix Goncourt des Lycées, Prix Amerigo-Vespucci 2000. Un ancien enfant-soldat du Liberia, Birahima, nous raconte sa vie, un dictionnaire à portée de main. Dans un style entrecoupé de jurons locaux et de savantes définitions de mots qu'il n'est pas sûr qu'on comprendra, il nous raconte avec un mélange de feinte froideur et de véritable pitié, le malheur de pays déchirés par la superstition, la pauvreté et les guerres tribales. "Allah n'est pas obligé", titre mystérieux, se complète par "d'être juste", seul moyen de ne... [Lire la suite]
25 mai 2016

_Le Diable au corps_, de Raymond Radiguet (1923)

Relecture. Le Narrateur a quinze ans au début de la guerre ; elle ne le concerne pas au premier chef, son père n'est pas mobilisé, pas d'oncle dans ce cas, lui-même évidemment, non plus... Il est ce qu'on appelle un jeune homme précoce : il est le seul à comprendre les allusions littéraires des professeurs, ces derniers sont seuls capables d'apprécier ses finesses et provocations, il fut aussi le seul petit garçon de son école assez dessalé pour fixer un rendez-vous à une petite fille en comprenant ce que cela impliquait de... [Lire la suite]
27 mars 2016

"Divergente 3" de Robert Schwentke (2016)

Difficile de prendre une saga en route ! Invitée à cette séance, j'essaie de me renseigner sur la trame narrative principale et ses déclinaisons dans le Divergente 1 et 2. Si j'ai trouvé l'idée de ces factions et désordres sociaux (Audacieux, Erudits, Fraternels, Sincères, Altruistes... et Divergents) intéressante, elle est aussi très téléphonée. En effet, il y a là un mélange du monde féodal des heroic fantasy, la société divisée des contre-utopies SF dans le genre du Meilleur des Mondes, la hiérarchie en moins, et le héros baroque... [Lire la suite]