22 juillet 2016

_Le Masque de Troie_ de David Gibbins (2011)

Depuis Umberto Eco, les universitaires n'ont plus eu peur d'investir la fiction littéraire, y compris dans desdits sous-genres comme le roman policier. Mais entre Le Nom de la Rose et certains polars antiques ou médiévaux qui font florès depuis, il y a tout un monde d'érudition, de talent littéraire et de canular ironique qui est trop personnel à Eco pour se retrouver ailleurs. Certains tirent très bien leur épingle du jeu (je pense à Steven Saylor), mais si j'en crois mon ennui profond, qui a duré des mois, Le Masque de Troie n'était... [Lire la suite]

01 juin 2016

_Allah n'est pas obligé_ d'Ahmadou Kourouma (2000)

Prix Renaudot, Prix Goncourt des Lycées, Prix Amerigo-Vespucci 2000. Un ancien enfant-soldat du Liberia, Birahima, nous raconte sa vie, un dictionnaire à portée de main. Dans un style entrecoupé de jurons locaux et de savantes définitions de mots qu'il n'est pas sûr qu'on comprendra, il nous raconte avec un mélange de feinte froideur et de véritable pitié, le malheur de pays déchirés par la superstition, la pauvreté et les guerres tribales. "Allah n'est pas obligé", titre mystérieux, se complète par "d'être juste", seul moyen de ne... [Lire la suite]
25 mai 2016

_Le Diable au corps_, de Raymond Radiguet (1923)

Relecture. Le Narrateur a quinze ans au début de la guerre ; elle ne le concerne pas au premier chef, son père n'est pas mobilisé, pas d'oncle dans ce cas, lui-même évidemment, non plus... Il est ce qu'on appelle un jeune homme précoce : il est le seul à comprendre les allusions littéraires des professeurs, ces derniers sont seuls capables d'apprécier ses finesses et provocations, il fut aussi le seul petit garçon de son école assez dessalé pour fixer un rendez-vous à une petite fille en comprenant ce que cela impliquait de... [Lire la suite]
27 mars 2016

"Divergente 3" de Robert Schwentke (2016)

Difficile de prendre une saga en route ! Invitée à cette séance, j'essaie de me renseigner sur la trame narrative principale et ses déclinaisons dans le Divergente 1 et 2. Si j'ai trouvé l'idée de ces factions et désordres sociaux (Audacieux, Erudits, Fraternels, Sincères, Altruistes... et Divergents) intéressante, elle est aussi très téléphonée. En effet, il y a là un mélange du monde féodal des heroic fantasy, la société divisée des contre-utopies SF dans le genre du Meilleur des Mondes, la hiérarchie en moins, et le héros baroque... [Lire la suite]
13 mars 2016

_MEZEK_ de Yann JUILLARD (2010)

Israël, 1948. Begin, à la tête de l'Irgoun, a affrété l'Antinea et s'apprêter à débarquer. Björn est un mercenaire suédois à l'avantageuse plastique, qui vient aider l'armée d'Israël : il doit combattre en tant qu'aviateur et former des pilotes israéliens. Seule la Tchécoslovaquie veut bien envoyer des avions "Mezek" vers ce pays, mais ces avions, qu'elle appelle "mules" semblent défectueux : le récit commence avec trois appareils perdus, crashés, en une seule opération. L'état-major continue à glaner des Spitfire, des avions bien... [Lire la suite]
01 janvier 2016

"Le Dernier jour d'Yitzhak Rabin" d'Amos Gitaï (2015)

Voilà un film que je voulais voir à tout prix. Comme tout le monde, j'avais été très émue par le caractère tragique de l'attentat, par les larmes d'Arafat, la communion qui avait paru nationale autour des obsèques. Le film lui-même n'a pas été bien agréable. J'ai trouvé le slogan "JFK israélien" usurpé pour le vendre. J'ai vu un film maniéré, fatiguant, qui fait sentir sa longueur et qui distille d'une façon très confidentielle et d'une manière lourde ses informations. Il s'adresse prioritairement à des Israéliens (qui ont,... [Lire la suite]

31 décembre 2015

_Le Polygone étoilé_ de Kateb Yacine (1966)

Dernier livre du challenge ABC 2015. Appelé roman, ce texte un peu décousu a beaucoup de la prose poétique, surtout au début, où l'on devine qu'il est question de la guerre d'Algérie, mais aussi de la Première Guerre mondiale. On a des lignes très particulières sur le rapport bourreau-victime. On suit Lakhdar en France où il cherche du travail. C'est probablement mon passage préféré ; j'y lis, le coeur serré bien que le pathétique ne soit pas du tout la tonalité recherchée par l'auteur, une chronique de mon grand-père, arrivé en... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 septembre 2015

_Les Cerfs-Volants de Kaboul_ de Khaled HOSSEINI (2003)

Amir et son père vivent seuls depuis le décès de la mère à l'accouchement. Leurs seuls compagnons sont un père et un fils, de l'ethnie Hazara, fort mal vue en Afghanistan, qui sont leurs serviteurs. Amir peine à avoir la pleine affection de son père, à cause, pense-t-il, du décès prématuré de sa mère, mais il sent bien aussi que lui est reproché son côté littéraire et peu sportif. Il est jaloux d'Hassan, le fils du serviteur Ali, car celui-ci, bien qu'analphabète, correspond en tout point au fils que Baba voudrait avoir. Mais un jour,... [Lire la suite]
21 décembre 2014

_Lysistrata_ d'Aristophane (411 avant J.-C.)

Les Athéniennes en ont assez : les hommes sont toujours partis, depuis le début de cette maudite guerre du Péloponnèse, si bien que, si l'on n'est pas veuve, on ne jouit guère de cette chance pour autant, et on tremble aussi pour ses fils. Mais dans une cité qui n'envisage la démocratie que pour les hommes, il est impossible de faire entendre son point de vue. Aussi les femmes ont-elles une idée : elles vont commencer une grève du sexe puis s'emparer du trésor de guerre dans le sanctuaire d'Athéna, l'argent étant le nerf de la... [Lire la suite]
27 août 2014

"Hercule" de Brett Ratner (2014)

Hercule (Dwayne Johnson) est un héros surhomme, clame le rhapsode d'une bande de mercenaires en parlant de son chef, il amené des travaux, des quêtes extraordinaires et il faut le craindre et l'honorer. Voilà qu'une nouvelle quête l'attend, sanglante à souhait. Il s'agit de replacer sur son trône le roi de Thrace. Bande-annonce. Au-delà de l'histoire, rendue bourrine à l'extrême par l'impératif des produits dérivés (scènes de guerres avec des adversaires déshumanisés, interchangeableds, massacrés comme des moustiques par les... [Lire la suite]