21 janvier 2019

_L'Etrange_ de Jérôme Ruillier (2016)

Dans des images en noir, rouge et blanc, on a des humanoïdes aux têtes d'animaux ; chiens aux babines tombantes au faciès triste, singes, oiseaux échassiers. On suit l'immigration, la descente aux enfers, les répits d'un homme qui ne parle pas français à travers ses voisins, ses collègues, ses compatriotes, une corneille (une vraie)... Il y a d'abord le passer, la recherche de contacts dans le pays d'arrivée sans pouvoir demander d'aide à la police, même quand on est victime. Le travail clandestin est sous-payé, on est souvent très... [Lire la suite]

26 décembre 2018

_American Born Chinese - Histoire d'un Chinois d'Amérique_, de Gene Luen Yang ((2006)

Voilà un roman graphique qui m'a enchantée ! On suit avec intérêt l'arrivée de Jim Wang, un jeune Américain d'origine chinoise, dans sa nouvelle école californienne, puis son collège, son lycée, son amitié avec un jeune Taïwanais primo-arrivant, ses amours contrariées par sa timidité, aggravée par les rejets et préjugés racistes dont il a toujours été victime. Mais des contes, des légendes, des anecdotes dont on ne voit pas toujours immédiatement la convergence, tous captivants, entrelardent ce récit. On met du temps à comprendre la... [Lire la suite]
26 décembre 2017

_Sentiments subversifs / Sentimenti sovversivi_ de Roberto Ferrucci (2010)

Voici un récit avec lequel j'avais rendez-vous depuis longtemps. Je l'avais acheté lors d'une soirée cinéma-conférence au Cinéma Les Lumières à Vitrolles. Draquila nous avait été projeté. A la fin du film, nous avons pu parler avec Roberto Ferrucci, journaliste (je ne sais plus si c'est au Gazzettino ou au Corriere Veneto) vénitien. Il nous a assuré, à nous Français qui aimions parfois comparer les vulgarités et sottises d'un Sarkozy à celles de Berlusconi, qu'il n'y avait pas de comparaisons et que, si c'était possible, il ferait... [Lire la suite]
04 août 2017

_Comment peut-on être français ?_ de Chadortt Djavann (2007)

Un très beau roman, dont la fin laisse un peu perplexe (quoi ? nul message d'espoir ?). Une jeune Iranienne vient vivre à Paris (pages splendide à la gloire de notre capitale) mais y reste désespérément seule en tête à tête avec sa langue, sa littérature... et ses souvenirs de sa vie passée qui viennent peu à peu envahir son présent. Elle décide d'écrire à Montesquieu, des lettres persanes réactualisées.
23 février 2017

"Un Paese di Calabria" de Catherine Catella et de Shu Aiello (2016)

Documentaire.A Riace, un petit village, annobli par la découverte de bronzes antiques attestant des échanges jadis dans toute la Méditerranée, vivote au milieu de négoces qui ferment, voit sa jeunesse émigrer et ses maisons se délabrer et la 'Ndrangheta manger les restes. Le maire se bat contre cette organisation criminelle par idéologie et tradition familiale, sans se résigner à la désertification de son paese. Il songeait à réhabiliter les maisons vides pour les dédier au tourisme. Mais, il y a une quinzaine d'années, des réfugiés... [Lire la suite]
05 mai 2016

_L'Arabe du futur 2_ de Riad Sattouf (2015)

L'album Ma Circoncision m'avait déjà familiarisée avec le contexte de la vie en Syrie et surtout m'avait déjà présenté ce père tout en contrastes, muré dans la tradition et ses rêves aux dépens de ce qu'une situation particulière requiert d'attention et d'explications à un enfant. Riad Sattouf, sans aucun masque, semble-t-il, raconte les années 1984-1985 "dans la Syrie d'Hafez-Al-Assad", la cruauté et les aberrations de l'éducation, de la place faite aux femmes, les découvertes de l'enfant, comment il est amené à apprendre le... [Lire la suite]

31 décembre 2015

_Le Polygone étoilé_ de Kateb Yacine (1966)

Dernier livre du challenge ABC 2015. Appelé roman, ce texte un peu décousu a beaucoup de la prose poétique, surtout au début, où l'on devine qu'il est question de la guerre d'Algérie, mais aussi de la Première Guerre mondiale. On a des lignes très particulières sur le rapport bourreau-victime. On suit Lakhdar en France où il cherche du travail. C'est probablement mon passage préféré ; j'y lis, le coeur serré bien que le pathétique ne soit pas du tout la tonalité recherchée par l'auteur, une chronique de mon grand-père, arrivé en... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 octobre 2015

"Je suis à vous tout de suite" de Baya Kasmi (2015)

Hanna (Vimala Pons) et Dieudonné / Hakim (Mehdi Djaadi) Belkacem sont soeur et frère et souffrent tous les deux "d'une grave névrose de la gentillesse" extrême légué par leurs parents, l'une psychologue (Agnès Jaoui), bénévole la moitié du temps, et un épicier immigré (Ramzy Bedia). L'une est incapable de dire non, ce qui l'amène par exemple, en tant que DRH, à coucher avec les employés qu'elle licencie pour les consoler ; l'autre, pour se faire accepter dans un quartier où l'on a du mal à accepter sa double appartenance culturelle,... [Lire la suite]
05 septembre 2014

"Hippocrate" de Thomas Lilti (2014)

Benjamin entre en Internat de médecine comme on hérite d'une charge familiale lourde : son père est directeur de la clinique où il exerce. Très vite, les choses lui paraissent difficiles : ce qu'on sait et ce qu'on doit faire sont loin d'être en adéquation, surtout quand on fait face à la pénurie, au matériel et aux locaux vétustes. Comment Hippocrate aurait-il écrit son serment s'il avait connu cette escalade à la rentabilité que doit gérer aujourd'hui la médecine de masse ? C'est la question vers laquelle ce film nous amène peu à... [Lire la suite]
22 février 2014

_Le Ventre de l'Atlantique_ de Fatou Diome (2003)

Salie, émigrée de Niodior, une île du Sénégal, à Strasbourg, n'a guère de nouvelles de sa famille que très indirectement, par son demi-frère Madické, qui attend d'elle les comptes-rendus des matchs du joueur Maldini, auquel il s'identifie. Car Madické rêve de l'Europe, notamment de la France, apprend le français dans l'espoir d'intégrer une équipe, connaître l'argent et la gloire tandis qu'il sait qu'il ne récoltera dans son île que la misère. Salie sait bien, et d'autres émigrés savent bien, que la fortune pour soi et la famille... [Lire la suite]