30 juillet 2019

"Vita et Virginia" de Chanya Button (2019)

Il se dégage un charme immense de ce film, qui repose hélas presque entièrement sur la façon sensuelle et touchante de filmer les splendides Vita Sackville-West (Gemma Aterton, encore plus talentueuse que dans Tamara Drewe) et Virginia Woolf (Elizabeth Debicki). Pour ce faire, Button fait des plans très rapprochés sur les bouches, les peaux, surfe sur l'extraordinaire garde-robe de la même époque que Downton Abbey, étudie les contrastes entre le physique à la fois hiératique et vénusien de Vita, et la grâce candide, puérile et asexuée... [Lire la suite]

21 juin 2019

"Passion" de Riûsuke Hamaguchi (2008)

Un jeune couple, en open-relationship tacite depuis dix ans, Kaho (Aoba Kawai) et Tomoya (Ryuta Okamoto) se décide à annoncer, lors d'un dîner entre amis qu'il se marie. L'un des couples présent est déjà marié et l'épouse de Takeshi (Kiyohiko Shibukawa) est même enceinte, les deux autres sont célibataires plus ou moins contents de l'être. Tout ce petit monde a une vue imprenable sur la trentaine où au Japon, paraît-il, on arrête d'extravaguer et l'on entre dans le moule. Les réactions les plus déplaisantes viennent de la jeune femme,... [Lire la suite]
25 décembre 2018

_Cake Walk_ de Michel Quint (1993)

Dans une zone du Nord, frontalière avec la Belgique, un narrateur nous raconte les faits familliaux dont il a été le témoin naïf ou désabusé de sa petite enfance à son adolescence, des relations passionnelles entre sa tante Margot et Noré, le mari d'une femme, Mélie, dont il était innocemment amoureux. Celle-ci l'a initié à la pâtisserie, à la danse, à la patience...  J'ai encore mis beaucoup de temps à entrer dans ce roman-là. J'avais oublié le style argotique et haché de Quint, intentionnellement relâché, je ne comprenais... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 avril 2016

_Supplément au "Voyage de Bougainville"_ de Denis Diderot (1796-posth.)

Relecture. A. et B., deux intellectuels des Lumières, se rencontrent. L'un d'eux est en train de lire le Voyage autour du monde de Bougainville et ils en discutent ; il s'agit de la découverte de Tahiti, une sorte de monde libéral et anarchique. En réalité, certains passages ne se trouvent pas dans le compte-rendu de Bougainville, et pour cause, le discours du vieil Otaïtien est une diatribe anticoloniale et anti-occidentale percutante, qui met en lumière le comportement ingrat et violent des "explorateurs" qui préparent la venue des... [Lire la suite]
05 février 2016

"Don Juan" d'après Molière par la Compagnie du Mille-Feuilles

Il y a des classiques qu'on croit avoir déjà vus, et qu'on ne veut plus revoir que revisités. C'est le cas de la version fascinante que nous offre la Compagnie du Mille-Feuilles de la pièce de Molière, Dom Juan, dont l'orthographe est modifiée, pour prévenir, sans doute... J'ai eu le plaisir de la voir au Cinéma Les Lumières à Vitrolles, dont le directeur avait repéré la performance au Festival d'Avignon en 2015.  Pour ceux qui ne connaîtraient pas l'intrigue : Don (= Dom : seigneur) Juan ne peut résister à l'attrait de... [Lire la suite]
21 septembre 2015

_Trente-Trois monstres_ de Lydia Zinovieva-Annibal (1907)

Une jeune femme est séduite, la veille de ses noces, par une brillante et belle actrice, Vera, qui l'entraîne dans le demi-monde. Au début, soumise et manquant de confiance en elle, elle est promue comme actrice (médiocre), puis comme modèle que les peintres s'arrachent, quand, devant sa beauté, Vera décrète, comme un sacrifice incontournable : "Il faut que je te donne aux hommes. Grandeur d'âme ! Grandeur d'âme ! C'est ça qui fait de l'animal un homme !" C'est plus de la poésie en prose qu'un roman expérimental. J'ai pensé à... [Lire la suite]

24 août 2011

_Pensées (extraits)_ de Blaise PASCAL (1670 - posthume)

Toujours à la course après mon retard dans les classiques, j'ai abordé cet ouvrage avec réticence (je l'ai pris dans une édition scolaire non intégrale, pour être sûre de ne pas souffrir plus longtemps que nécessaire) et je l'ai fini avec soulagement. Tout est loin d'être inintéressant, cependant. C'est juste que, lorsqu'on n'a absolument aucune sympathie pour le jansénisme et qu'on trouve la construction de l'ouvrage d'une logique artificielle, les passages lyriques et pathétiques eux-mêmes paraissent fabriqués ! L'angoisse de... [Lire la suite]
16 août 2010

"Melissa P.", de Luca Guadagnino (2006)

L'HISTOIRE Melissa est une collégienne romantique, flanquée d'une adorable meilleure amie boulotte, d'une douce et jolie maman, d'une magnifique et flamboyante grand-mère (Géraldine Chaplin, à tomber à genoux), mais, hélas, privée de la présence quotidienne de son père, qui travaille sur une plate-forme pétrolière.Melissa est amoureuse d'un de ses beaux camarades, Daniele, qui l'invite à une fête au bord de sa piscine, et quand il l'entraîne vers un bosquet pour, croit-elle, son premier baiser, elle se retrouve quasiment contrainte... [Lire la suite]
19 novembre 2009

_Supplément au voyage de Bougainville_, Denis Diderot (1796 - posthume)

Relecture.Un traité minuscule et sous une forme dialoguée tout à fait agréable. Y sont abordés les problèmes de l'ethnocentrisme et de la relativité des cultures. Le bon sauvage et sa supposée carence en possessivité permet de souligner que l'éloignement de la nature a perverti l'homme (ça devait être à l'époque où Diderot et Rousseau étaient amis). Liberté sexuelle, absence de patrimoine immobilier, liberté morale et spirituelle, assurance sociale pour les plus faibles seraient les conditions d'une vie à la fois en harmonie avec... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 juin 2009

_Les Particules élémentaires_, de Michel HOUELLEBECQ (1998)

Bruno et Michel sont demi-frères par leur mère, une bobo devenue hippie par désir pour les jeunes gens, qui les a abandonnés tout enfants.L'un est enseignant, l'autre chercheur en biologie moléculaire ; l'un désespère de s'épanouir sexuellement, l'autre n'y pense même pas. Je simplifie le récit, et je le regrette. J'ai beaucoup aimé ce livre qui, tout en se complaisant parfois dans le crapoteux et les effets faciles du libertinage (ce qui peut légitimement rebuter certains lecteurs), s'efforce de rattacher tout cela dans une... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,