19 juin 2009

_L'Arrache-Coeur_, de Boris Vian (1953)

Des triplés (trumeaux), une mère castratrice et névrotiquement réduite à sa fonction maternelle, un village de monstres à la bonne conscience, un curé missionnaire d'un Dieu du luxe, un bouc émissaire à la fois nautonier et drac, un père faible et fuyant, une enfance toujours sacrifiée... Ce coin de campagne où un psychiatre "vide", né adulte la veille, comme les dieux, va observer et participer... Un roman surprenant, assez loin (pour moi), de l'Ecume des Jours, une version allégée et esthétique de L'Oiseau bariolé et du Grand... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 avril 2007

_La Mort du petit cheval_, d'Hervé BAZIN (1955)

La conclusion de Vipère au poing annonçait une vie d'homme épineuse, sur la défensive, avec bien de la peine à aimer. La Mort du petit cheval le confirme, avec l'existence d'une deuxième voix, celle de sa mère, dans sa tête, qui ridiculise ses aspirations les plus pures et les plus légitimes, ce qui permettra à la femme de Jean Rezeau de lui lancer : "Toi aussi tu as tes références, mais à l'envers." Sa mère poursuit son entreprise de haine mais doucement le héros découvre des joies et s'achemine vers une... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 mars 2007

_Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi_, de Mathieu Malzieu (2006)

Big Jack, un géant de quatre mètres cinquante, docteur en ombrologie vient assister le narrateur, effondré par la perte de sa mère. Il lui donne une grande ombre qui doit l'aider à se sentir mieux et à retrouver la force de sourire et de se détacher de la contemplation morbide de la mort. Du sourire, du rêve, des larmes, des souvenirs doux-amers dans une ambiance à la Tim Burton. C'est sympa.Je découvre l'écriture de Mathieu Malzieu, chanteur du groupe Dionysos (la chanson "Giant Jack" est liée à ce récit), et... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 juin 2006

_Matilda_, de Roald Dahl (1988)

Mathilda, enfant pas aimée du tout de ses parents indignes est pourtant une enfant adorable. Ils lui reprochent, entre autres, son goût pour la lecture qui fait qu'à 5 ans, elle a déjà lu Dickens. Mais les bonnes fées se succèdent : la bibliothécaire, puis l'institutrice qui lui apprendra que d'autres connaissent la souffrance de l'injustice. Matilda lui apprendra la lutte contre l'injustice, notamment contre une directrice d'école folle à lier et dangereuse... Un livre vraiment agréable où tout lecteur précoce se... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 juin 2006

_Une mort très douce_, de Simone de Beauvoir (1964)

Simone de Beauvoir va perdre sa mère. Elle nous raconte ce lent et doux départ.Un récit très émouvant et d'une vérité criante. Beauvoir ne triche pas avec nous, pas avec sa mère. Un retour qui pourrait être excluant pour le lecteur ou au contraire agacer par une extension facilement abusive entre le cas particulier et le cas général. L'auteur évite ces écueils. Mère et fille sont nos parentes, on comprend que ce qui transcende la mésentente, les blessures infligées dans le passé, c'est l'amour. Tout est compris,... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,