13 mai 2017

_L'Île des esclaves_, de MARIVAUX (1725)

Relecture du 21 mai 2010. Iphicrate et Euphrosine, des aristocrates athéniens, échouent sur une île avec leurs esclaves, Arlequin et Cléanthis. Or cette île a la réputation d'être une République que fondèrent d'anciens esclaves révoltés, et qui persécutent tous les maîtres qu'ils rencontrent, tout en libérant les humains que ces derniers ont asservis. Iphicrate et Euphrosine, qui ont des torts envers leurs esclaves, tremblent de la peine qui les attend, et pas en vain : Trivelin, le gouverneur, vient leur annoncer, dès qu'il comprend... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 octobre 2013

_Piège pour Cendrillon_ de Sébastien Japrisot (1965)

(Mi(cky) est une riche héritière qui attire les convoitises de cendrillons moins bien loties ; elle a une marraine qui l'entretient et elle passe sa jeune vie à s'amuser. Un jour, elle revoit une camarade de classe, Do ; elle l'accepte comme compagnie, dans sa vie. Elle se montre brutale, négligente, frivole, dépensière et Do n'est pas loin de penser que la marraine Midola, fée florentine qui gâte Mi, ferait bien de porter ses fonds sur une autre filleule. Les relations entre les jeunes filles se tendent et c'est un incendie affreux... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 09:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2012

_Comment Wang-Fô fut sauvé_, de Marguerite YOURCENAR (1936)

Ling voit sa vie changer quand il attache ses pas et consacre son existence à un peintre prodigieux, Wang-Fô, dont le regard exercé lui montre ce que, jusque-là il n'avait jamais réussi à voir, couleurs, liens, connotations... Même l'empereur de Chine en veut à Wang-Fô : sa peinture éveille à la beauté mais n'apprend pas le monde tel qu'il est, connaissance capitale pour un homme appelé à régner, et dont il a été privé. Il condamne à mort les deux hommes... J'ai certainement lu trop rapidement ce conte, mais j'ai eu l'impression... [Lire la suite]
11 juin 2011

_La Mère coupable_, de Beaumarchais (1792)

Beaucoup d'années ont passé depuis le Mariage de Figaro, et plus encore depuis que Le Barbier de Séville a aidé le Comte Almaviva à épouser Rosine. On retrouve les époux Almaviva en grand froid, d'autant plus terrible qu'ils éprouvent toujours de l'affection l'un pour l'autre ; le temps qui a passé les a séparés, comme on dit, le Comte a continué à avoir des fredaines, madame a eu une faiblesse pour le jeune Chérubin dont le fruit, Léon, passe pour le fils cadet du Comte. Après la mort de l'aîné, odieux mais légitime, Almaviva cherche... [Lire la suite]
18 mai 2011

_Le Mariage de Figaro, de Beaumarchais (1778)

Quelques années après avoir permis au Comte Almaviva d'épouser Rosine, après l'avoir tirée des mains de son tuteur, Figaro, redevenu son valet, peut s'estimer bien mal payé de ses soins : il apprend de sa fiancée Suzanne que leur maître a l'intention d'user d'un droit qu'il avait pourtant bien aboli dans ses domaines, le quasi-mythique droit de cuissage, et que Don Bazile tente de la persuader de s'y prêter. Le ressentiment de Figaro est immense. Ce qui va compliquer les choses, c'est que Suzanne, de son côté, accepte, sans l'en... [Lire la suite]
16 mai 2011

_Le Barbier de Séville_, de Beaumarchais (1775)

Le Comte Almaviva a aperçu Rosine dans les jardins du Prado à Madrid et l'a immédiatement aimée. Hélas, le docteur Bartholo, son tuteur, qui souhaite l'épouser à la fois pour conserver la gestion de biens de sa pupille et parce qu'il éprouve des sentiments pour elle, s'est transporté à Séville. Mais le comte les y a retrouvés et tente de poursuivre sa cour à Rosine, qu'il croit mariée à Bartholo. Il y retrouve aussi son ancien valet, Figaro, qui, travaillant comme barbier, c'est-à-dire aussi comme chirurgien, pour le docteur, le... [Lire la suite]

28 mars 2010

_Geisha_, d'Arthur GORDON (1997)

Chiyo vit dans un village japonais minuscule, dont le débouché principal est la pêche, et les habitants de la grande ville de Kyoto. Son père est âgé et sa mère jeune mais mourant d'un cancer foudroyant. Nous sommes à la veille de la crise de 1929. M. Tanaka, à la fois ange tutélaire et sombre porteur de destin, engage le père à la vendre, sa soeur Satsu et elle, à la prostitution. En réalité, ce terme recouvre deux destins bien différents, la prostitution à proprement parler, et le métier de geisha. C'est ce dernier qui attend Chiyo,... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 mars 2010

_Dom Juan_, de Molière (1665)

Relecture. LE DRAME Comme pour ma lecture précédente, on ne résume plus l'intrigue, surtout qu'elle est mythique... Dom(inus) Juan Tenorio est un noble Espagnol du XVIème siècle, dont le modèle, immortalisé par Tirso de Molina, aurait existé. Il s'est illustré par un fabuleux libertinage avant de se convertir et d'entrer au monastère (modèle "de Marana", illustré en français par Prosper Mérimée). Molière, ulcéré par des drames personnels et professionnels, outré par les cabales hypocrites des dévots va pousser le libertin d'une... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 12:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 mars 2010

_Tartuffe ou l'Imposteur_, de Molière (1664)

Relecture. On ne résume plus la pièce : Orgon, un bourgeois, a recueilli chez lui un homme dans le dénuement qui lui inspire attendrissement et admiration, Tartuffe. Ce dernier lui a paru un homme de la plus grande dévotion, charité, humilité et il l'institue chez lui à la fois directeur de conscience et autorité morale. La maisonnée commence à se rebeller : les enfants supportent mal le joug du nouveau venu, qu'Orgon voudrait voir épouser Mariane, sa fille, alors que celle-ci préfère Valère ; Elmire doit essuyer la cour clandestine... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 20:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 août 2006

_Jacques le Fataliste et son maître_, de Denis Diderot (1784)

Jacques et son maître cheminent et causent. On se rend compte que Jacques a un fort ascendant sur ce dernier, il raconte à sa guise, fait pauses et digressions, le fait tourner en bourrique. Il s'amuse à imbriquer les récits les uns dans les autres... Au début, assez souvent fastidieux à lire : Diderot s'amuse à des récits à tiroirs dans le récit, mais, prolongeant l'artifice, il m'a lassée. J'étais frustrée en continu qu'un récit dans lequel j'étais happée soit interrompu en plein élan, puis repris quand les suivants m'avaient... [Lire la suite]
Posté par DonaSwann à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,